Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:41


Carrefour2.jpg



Quatre-vingts employés environ ont constitué une barrière humaine empêchant, pendant trois heures, l'entrée des clientsà la plus grande surface de l'agglomération briochine.


Hier matin, 90 % du personnel du Carrefour de Langueux, près de Saint-Brieuc, se sont mis en grève.Motifs : la réduction des effectifs et les méthodes de management.

10 h 30. Soudés en une longue chaîne humaine, une centaine de salariés de l'hypermarché Carrefour de Langueux, près de Saint-Brieuc, bloquent les deux entrées du magasin. Les drapeaux CFDT et CGT sont de sortie. La mobilisation est forte, près de neuf employés sur dix. Les visages sont fatigués.

Effectif en baisse

« C'est fermé, madame ! On est en grève. Vous n'avez qu'à aller faire vos courses ailleurs ! »

Derrière son chariot bleuté, cette cliente de la grande surface semble dépitée. Elle comprend bien que les salariés soient mécontents de leurs conditions de travail, mais elle estime que le moment est mal choisi.
À quatre jours du réveillon de Noël, la fréquentation de ce temple de la grande distribution est son apogée.

Hier matin, les consommateurs ont dû rebrousser chemin. Car le mouvement de grève, qui a débuté samedi, s'est durci. Les délégués syndicaux devaient rencontrer Christian Schwegler, le directeur régional, « mais il nous a fait savoir qu'il ne discuterait que si on retournait au boulot. On a refusé »,explique Cyril Toulot, représentant syndical CFDT. Les employés ont campé sur leurs positions. Car le sentiment de ras-le-bol est vif. Quatorze salariés en moins entre 2008 et 2009 pour une charge de travail identique.



« Moi, rapporte ce magasinier, je mets en rayon les produits alimentaires dès 5 h du matin. Je gagne 1 000 € par mois. S'il y a un malade dans l'équipe, j'assure pour deux. Mais la pression de l'encadrement est devenue insupportable. »

La gestion des ressources humaines est mise en cause. Une enquête, réalisée en début d'année, par le comité d'hygiène et de sécurité (CHSCT) révélait une réelle souffrance au travail. « Le taux d'absentéisme frôle les 10 % »,disent les syndicats.

Chiffre contesté par la direction, qui rappelle que les salariés ont touché d'une prime d'intéressement de 370 € et que la baisse d'effectifs n'est pas due à des licenciements, mais à un « turnover naturel ».La nouvelle organisation du travail serait « imposée par un contexte économique et concurrentiel difficile ».

En début d'après-midi, le blocage a été levé car une discussion a pu avoir lieu. Des cinq heures de tractation, sont sorties des propositions : embauche de personnel supplémentaire jusqu'à la période des soldes, constitution de groupes de travail pour améliorer la communication interne, concertation sur les plannings... Une liste de six points que direction et syndicats doivent valider.


Pour Info:  Carrefour Langueux : 9 657 m2. 222 salariés à temps complet. Près de 1,8 million de clients par an...
 
Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 17:52

enseignes.jpg




Une centaine d'agriculteurs des Pyrénées-Orientales (P-O) ont bloqué samedi matin deux grandes surfaces de Perpignan pour "dénoncer les marges excessives", frappant volontairement les magasins à la période de Noël, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cette opération, baptisée "brosse à dents", a consisté pour les maraîchers, viticulteurs et arboriculteurs à "utiliser tous les caddies de deux magasins des enseignes Intermarché et Leader Price en n'achetant qu'un produit à très bas coût, pour empêcher les autres clients de faire leurs achats", a expliqué un responsable de la FNSEA des Pyrénées-Orientales, Gérard Majoral.


"Il s'agit de faire perdre de l'argent aux magasins, comme nous, nous en perdons un peu tous les jours (...), avec des prix de vente au-dessous du prix de production", a-t-il noté en précisant que les prix actuels du marché de la salade ont été le facteur déclenchant du mouvement.

L'Intermarché a refusé d'ouvrir ses portes et la manifestation a eu lieu pendant une heure avec les caddies devant le magasin. Les agriculteurs ont "obtenu du directeur une rencontre avec des responsables nationaux", a précisé M. Majoral.


Les agriculteurs de la région, a-t-il rappelé, avaient prévenu l'été dernier les grandes surfaces qu'ils "reviendraient les voir à la période où pour eux ça marche", à Noël.

Repost 0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 15:37

Carrefour2.jpg





Pour l’année 2010, Carrefour à pour objectif de faire 55 Millions d’€uros d’économie sur les frais de personnel, dans les 230 hypermarchés Carrefour en France…

A priori, c’est l’encadrement, plus précisément le poste de chef de rayon qui sera le plus touché.

Il est à noter  qu’en 2008/2009 Carrefour France à baisser ses effectifs de 3200 salariés en France entre juin 2008 et juin 2009  et plus de 8000 en Europe.

 

http://anti.grande.surfaces.over-blog.com/article-carrefour-france-a-supprime-3-200-emplois-en-un-an-37566242.html

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 09:43

 




Bonjour,

J'ai démarré l'aventure LIDL le 28/09/09 au magasin d'Aire sur Adour (40), en tant que chef magasin en formation, j'ai connu ce que vous avez vécu.

 J'ai donc été basculé sur ce magasin à 180 km de
chez moi, logé à l'hôtel par Lidl à 100 mètres du mag.
 La première semaine tout était parfait et puis au fur et a mesure les mauvaises choses sont arrivées, par exemple le fait de finir le samedi soir à 21h pour reprendre le lundi à 6h30, sachant que je n'ai pas de véhicule, donc impossibilité pour moi de rentrer les week-ends, j ai deux enfants à charge et je suis seule.

 Au début je n'ai rien dit et puis au fur et a mesure des mauvaises blagues j'ai commencé à l'ouvrir et la mes vrais problèmes ont démarré: le chef magasin à commencé à m'accuser de toutes les erreurs du mag or j'étais en formation donc la pour apprendre !
 Ensuite ce sont les chefs caisses qui se sont ralliés forcé et contraintes au chef mag, quand je faisais les rotations du frais elles repassaient derrière moi pour les défaire et ensuite le chef mag arrivait en hurlant que les rotations n'étaient pas faites!!
 
 Et au final 2 mois et demi après mon intégration l'adjoint des ventes et ma chef
réseaux sont venu au mag ils se sont enfermé pendant 2 h en salle de pose et le lendemain matin j'apprenais que ma période d'essai était terminé car ils n'avaient pas confiance en moi et que je ne faisais pas bien mon travail, je me suis fait traiter de voleuse et de menteuse par le chef mag et l'adjoint des ventes.
 Je suis donc montée au créneau et je viens de déposer un référé aux prud'hommes qui vient d'être accepter, il est temps que leur pratique et politique de travail change! Un mot d'ordre chez LIDL, il faut se laisser faire, si vous commencez à vous rebellez c'est
l'engrenage et le harcèlement!
 Il faut faire bouger les choses !!!

Repost 0
Published by Caddyman - dans Lidl
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 09:31

Leclerc.gif


Le 1er février 2008, le directeur (licencié depuis les faits) du centre Leclerc d'Andrézieux-Bouthéon a-t-il délibérément fait appel à des intérimaires pour faire obstacle à la grève ou a-t-il agi, comme il s'en est défendu, pour suppléer à la désaffection d'étudiants pour procéder à l'inventaire de son magasin ?

Durant l'audience correctionnelle du 19 novembre, les deux versions se sont affrontées. Hier, le tribunal a tranché en condamnant l'ex-directeur à une peine de 3000 euros d'amende. L'enseigne a été reconnue civilement responsable. Quant aux demandes des parties civiles (CFDT, FO et CFTC), qui avaient réclamé des dommages et intérêts, elles ont été jugées irrecevables.

Dans ce dossier, les conseillers des trois syndicats n'avaient pas hésité à traiter le directeur « de briseur de piquet de grève », tout en rappelant que le droit de grève était inscrit dans la constitution et qu'embaucher des intérimaires, un jour de cessation de travail, était interdit par la loi.

Les réquisitions du procureur de la République étaient de la même veine : « Certes la grève embête tout le monde, mais pour le démocrate, le droit de grève, acquis dans le sang, est une victoire et pour le représentant de la loi, on n'y touche pas.
 Ce jour-là, en recrutant des intérimaires en urgence, vous avez atteint à l'un des fondements de la démocratie et n'avez pensé qu'à votre compte d'exploitation ».

 Et de réclamer 3750 euros d'amende et publication et affichage de la condamnation.

À la barre, l'ancien directeur a affirmé de ne pas avoir voulu contrecarrer la grève nationale annoncée depuis plusieurs semaines : « Ce même jour, nous avions l'inventaire du magasin : sur 47 étudiants prévus pour cette opération, il en manquait quatorze. Dans la précipitation et de peur d'être en retard, j'ai demandé le matin même à ma secrétaire de recruter 10 intérimaires ». Une version qui n'a pas convaincu la présidente. «J'ai du mal à croire que vous ne vous êtes pas rendu compte du retard avant. Et pourquoi avez-vous sollicité de la part de votre secrétaire qu'elle appelle l'agence pour maquiller la date d'embauche des intérimaires ? ». Réponse du prévenu: « Le matin même, l'inspecteur du travail s'est rendu au magasin, je savais qu'il allait faire le rapprochement, je reconnais avoir fait une erreur et mal agi ».

Pour son avocat, il n'y a pas la preuve de l'élément intentionnel « surtout que si la grève a perturbé l'activité, elle ne l'a pas arrêtée ».



Source: Le Progrès

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 21:05


auchan.jpg


Alain Schmitz est «soulagé».
 Mercredi après-midi, le tribunal correctionnel de Melun (Seine-et-
) a reconnu Boissénart à Cesson, son ancien employeur, coupable de travail dissimulé. L'ex-directeur du magasin Patrick Pytel, a été condamné à 3 000 euros d’amende avec sursis et devra rembourser 1 200 euros à son ancien salarié pour les frais de procédure.

 

Conseiller en vente au rayon vin de l’hypermarché de 2002 à 2005, Alain Schmitz reprochait à l’enseigne de l’avoir embauché illégalement et de l’avoir rémunéré via de fausses factures créditées chez les fournisseurs.
De mauvaises pratiques apparemment courantes dans la grande distribution, selon les enquêtes de la police judiciaire de Melun, la direction de répression des fraudes et l’inspection du travail.
 L’ancien sommelier s’est ainsi retrouvé à facturer ses prestations de conseil en vin auprès de fournisseurs de biscuits ou de jus d’orange. «Si (ces derniers) refusaient, ils prenaient le risque de ne plus être référencés chez Auchan», confie Alain Schmitz.




Source: Le Parisien

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 15:50

Carrefour2.jpg

La Cour de cassation a rejeté un pourvoi formé par Carrefour contre une amende de 300.000 euros prononcée en janvier 2009 pour des reventes à perte, rendant ainsi définitive cette sanction financière, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la Cour.

Le 28 janvier dernier, la cour d'appel de Paris avait rendu une série de décisions contre Carrefour. Elle avait notamment condamné le groupe de distribution à une amende de 300.000 euros pour avoir vendu des produits à un montant inférieur à leur prix d'achat.
Carrefour avait alors formé un pourvoi en cassation.

Dans un arrêt rendu hier, la chambre criminelle de la Cour de cassation a rendu une décision de "non-admission" du pourvoi.



Source: Le Figaro

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 10:52

 



Les membres du personnel des magasins Lidl ne sont pas à la fête en cette fin d'année. Ils se plaignent d'une trop grande charge de travail et depuis lundi ils mènent un mouvement de contestation qui prend de l'ampleur.


Le mouvement a démarré en région liégeoise où une vingtaine de magasins Lidl ont fermé leurs portes lundi. Mardi, ils étaient près de 70 sur l'ensemble de la Wallonie et ils seront sans doute encore plus nombreux ce mercredi.


Ce ne sont pas les syndicats qui mènent la fronde mais les gérants des magasins qui demandent l'engagement de personnel supplémentaire, étudiant ou intérimaire, pour faire face, en cette période de fêtes, à l'augmentation de la charge de travail.


La situation est devenue intenable pour eux. Et l'arrivée des produits de fin d'année n'est vraiment pas un cadeau pour le personnel qui doit déjà gérer les changements incessants d'étiquettes ou de présentoirs promotionnels.

Le personnel mécontent s'est rendu mardi à Gand au siège social de Lidl mais la direction du hard discounter allemand n'a pas voulu discuter tant que le travail n'a pas repris dans les magasins. La situation semble donc bien bloquée pour le moment et les portes de nombreux magasins Lidl risquent donc d'être encore fermées mercredi.



Source: RTL.BE

Repost 0
Published by Caddyman - dans Lidl
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 18:22

aldi.jpg



Depuis vendredi, les salariés de la plate-forme logistique d'Aldi à Gueux sont très remontés : ils font deux heures de grève, et aujourd'hui, arrêteront de travailler la journée complète.

« Ce sont eux qui sont venus me chercher, ils en ont ras-le-bol. La plate-forme est celle qui fait le plus de chiffre d'affaires, le plus de bénéfices, mais les salariés sont les moins rémunérés du groupe France », explique Jean-Paul Braconnier, secrétaire du comité d'entreprise qui se réunira aujourd'hui, ainsi que les délégués du personnel.
 « On attend quelque chose de la direction, qui refuse de négocier. Pourtant, nous savons qu'elle envoie des sommes phénoménales à la maison-mère. »
 40 des 53 salariés sont en grève.
Ils veulent une augmentation de salaire bien sûr, mais aussi des améliorations des conditions de travail.
 « La direction refuse même de commander des stylos ! »

La plate-forme approvisionne 58 magasins sur 5 départements, dont la Marne
. « Aldi recevait toujours les fruits, légumes et viandes, mais le reste était en nette diminution. Aujourd'hui, rien ne sera préparé », ajoute Jean-Paul Braconnier.

C'est la deuxième grève, mais la première fois qu'elle regroupe autant de salariés parmi les préparateurs, caristes, frigoristes et chauffeurs.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Aldi
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 14:51

Carrefour2.jpg


Le tribunal de police de Cholet examinera au fond, tout à l’heure, en début d’après-midi, l’affaire des salariés du magasin Carrefour. 27 employés reprochent à leur employeur d’avoir intégré leur temps de pause dans le calcul du salaire de référence. Ce qui, selon eux, les ferait être payés en dessous du SMIC. À Angers, 29 salariés de la même enseigne mais pas du même magasin, qui avaient esté en justice pour les mêmes raisons, ont été déboutés, en première instance puis en appel, tout récemment. « Pour une argutie de procédure », estime l’avocat des plaignants, rappelant que le procureur avait néanmoins dans cette affaire, appelé à une condamnation de Carrefour. « On n’imagine pas que, pour Cholet, le procureur n’en fasse pas autant. » Mais, les éléments juridiques étant identiques, il est possible que « l’argutie de procédure » soit de nouveau soulevée.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...