Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 18:33

                                                              distributeurs s

 

 

 

 

 

 

Après Leclerc et Cora,, voici Carrefour qui ouvre  les portes de son Intranet à ses fournisseurs, pour pouvoir remplir les fiches produits ainsi que les renseignements logistique.

Une 1/2 journée de formation à la centrale Carrefour, le personnel des fournisseurs Carrefour pourront à terme de remplacer à terme un salarié Carrefour.

Combien de membre du personnel des fournisseurs de la grande distribution remplacent ainsi le personnel des grands groupes de distribution ?

Après les clients travailleurs (scan, caisses automatiques) voici les fournisseurs de marchandises et de  main d’œuvre en magasin on le savait, cela existe depuis 40 ans,  dans les sièges sociaux, les centrales d'achats c'est beaucoup plus récent…

 

Ha les bonnes vieilles habitudes (lucratives) de la grande distribution, sans cesse remises au gout du jour, traquer le moindre salarié pouvant être remplacé, le moindre centime à économiser, la moindre charge à imposer au fournisseur comme les filières de recyclage par exemple ou les cagettes en plastique des produits frais, mais toujours garder en mémoire de dire que le client est Roi et que la grande distribution défend bec et ongle son pouvoir d’achat…    

 

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 18:08

Le plan d'allégement des effectifs, qui couvait depuis quelques temps chez Carrefour, se confirme... En marge de la publication de ses comptes du 3ème trimestre 2012, le groupe français de distribution vient de préciser auprès des organisations syndicales son plan de gestion de l'emploi.

Allègement des pressions de personnel sur les sièges
Carrefour a confirmé son intention de se séparer de 533 personnes. Les cadres travaillant en région parisienne sont principalement visés par ce projet. En effet, 450 d'entre eux sont concernés par le Plan de départs volontaires (GPEC). Ainsi, de sources syndicales, 287 postes seraient supprimés au siège d'Evry-Courcouronnes. Les sites de Boulogne-Billancourt et de Massy-Palaiseau sont également concernés.

Ces annonces précisent les déclarations effectuées en fin d'été sur l'intention du groupe de se séparer de 500 à 600 collaborateurs dans les sièges et fonctions supports en France. Ces départs sont annoncés dans le cadre d'un plan de départs volontaires, "sans licenciement" avait, à l'époque, insisté Georges Plassat -PDG du groupe Carrefour- en réunion d'analystes. "Il va y avoir un dialogue avec des gens dont nous estimons que les postes ne sont pas utiles aujourd'hui, et qui pèsent sur la rentabilité du groupe" avait-il déclaré.

Relance de la performance
En réactivant le capital humain de l'entreprise, Georges Plassat entend relancer la performance et optimiser la rentabilité de son enseigne de distribution. Evoquant la limitation des effectifs de ces sites, le patron de Carrefour avait alors indiqué aux marchés financiers : "Nous sommes entrés dans une période de gestion de départs volontaires sur nos activités centrales en France, parce que le poids de ces structures est devenu économiquement incohérent avec le métier que nous faisons, et sur le plan de la gestion de nos marges".

Cette simplification des structures de gestion va également dans le sens d'une amélioration de la réactivité commerciale. "Il est absolument urgent de revenir à des choses simples dans nos affaires. Or, plus nous augmentons le nombre de personnes qui réfléchissent, plus nous nous éloignons de la simplicité !". Georges Plassat avait ajouté : "Nous avons décidé de mettre en oeuvre ce plan car nous ne pouvons pas avoir au sein de l'entreprise des gens qui savent pertinemment que leur valeur ajoutée n'est pas pleinement utilisée. Il nous faut faire ce travail ; il est en cours !".

Volontaires d'office !
A l'époque, le patron du groupe de distributions s'était voulu rassurant, indiquant que les meilleures solutions de sortie seraient trouvées. "J'espère que nous gérerons ce plan avec le maximum de précautions et de soins pour les personnes, avec des structures d'appui, de recherche, voire de mobilité dans la société..."

Alors que s'engage à peine la procédure d'information et de consultation des salariés, les organisations syndicales engagent d'ores et déjà de la polémique, dénonçant l'absence de concertation et la décision de pousser vers la sortie "des salariés volontaires d'office"... Ainsi, la CFDT pointe du doigt un plan social ciblant "des postes précis, réduisant l'impact du volontariat, et stigmatisant les salariés qui occupent ces emplois". Tandis que la CGT dénonce "un plan social a minima, la CFDT s'oppose au projet et demande l'ouverture de "négociations sérieuses sur l'emploi".

Rappelons que Carrefour compte 412.000 collaborateurs dans le monde, dont 115.000 dans l'Hexagone. Le groupe vient de publier ses comptes du 3ème trimestre. A 22,6 Milliards d'Euros, ses ventes sont en croissance de 2,1% en glissement annuel. La performance est légèrement au-dessus des attentes des marchés financiers pour le trimestre. Sur 9 mois, le groupe de distribution affiche 66,3 MdsE de revenus, soit +1,3% de croissance en données brutes, et +0,8% à magasins comparables et changes constants (carburants inclus). En France, la tendance s'améliore pour les hypermarchés et les supermarchés. En revanche, le contexte reste difficile en Europe, avec des ventes en repli en données brutes de -2,2% à 5,86 MdsE (-3,3% sur une base comparable hors carburants). A l'international, les ventes restent portées par l'Amérique Latine.

 

source: Boursier.com

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 12:35

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une vingtaine d'éleveurs affiliés à la FNSEA 79, issus de plusieurs productions *, s'est rendue vers 3 h 30 dans le Thouarsais puis à 5 h à Bressuire. Leur cible : les magasins hard-discount Lidl de Bressuire et Sainte-Verge et Aldi de Saint-Jean-de-Thouars dont ils ont bloqué l'accès en déversant de gros tas de terre et de fumier aux entrées.

" A qui le tour ? "

« Nos coûts de production ne cessent d'augmenter, notamment avec le prix des aliments » explique Alain Chabauty, vice-président de la FNSEA 79. « Il y a actuellement des négociations avec la grande distribution pour qu'elle accepte de revaloriser les prix qu'elle paye aux producteurs. Toutes les enseignes ont plus ou moins voulu s'asseoir avec nous autour d'une table, sauf les hard-discount ». D'où cette action « pour leur mettre la pression »
L'opération était menée avec les FRSEA Poitou-Charentes et Pays de la Loire. Intitulée « à qui le tour ? », elle pourrait être reconduite rapidement dans d'autres magasins du département

* Volailles, porcs, lapins, bovins, ovins, caprins (lait ou viande).

source: la nouvelle république

Repost 0
Published by Caddyman - dans Hard discount
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 12:30

 

 

Tôt ce vendredi matin, une vingtaine d’agriculteurs a bloqué les entrées du parking du magasin LIDL d'Ancenis avec des caddies renversés, un tracteur avec une remorque et un dépôt de déchets.

« Cette opération ’A qui le tour ?’ menée par les Jeunes agriculteurs et la FNSEA a pour but de faire pression auprès des distributeurs, afin que reprennent les négociations pour arriver à des accords sur une augmentation des prix.

Il s'agit de pallier ainsi l’augmentation des matières premières », expliquent Mickaël Trichet et Nicolas Lebrun, les responsables des syndicats agricoles.

Livreurs et clients les plus matinaux ont dû rebrousser chemin. Les manifestants ont quitté les lieux vers 10h.

 

source: Ouest France

Repost 0
Published by Caddyman - dans Lidl
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 07:32

Sur Twitter, Serge Papin, le président de Système U, a fait part de son "inquiétude" sur la montée en puissance de l'américain Amazon dans le commerce

S'il livre volontiers ses analyses sur Twitter, le patron de Système USerge Papin, évoque rarement la concurrence. Il a pourtant fait une exception lundi en soirée en évoquant "Amazone". Et même s'il orthographie mal le nom de son rival, il a revanche bien compris la menace que constituait la montée en puissance de l'américain. Alors que "Carrefour passe sous la barre des 100 Md$ (NDLR. de chiffre d'affaire), Amazon va les atteindre dans une vingtaine de mois." Le président du quatrième groupe de distribution national y voit un passage de relai symbolique entre une forme de commerce "à l'ancienne" et un commerce d'avenir.

Le danger, selon lui, pour les enseignes en dur c'est que le modèle économique d'Amazon n'est pas basé sur la marge. D'ailleurs malgré son gigantisme et sa croissance spectaculaire (+41% en 2011 à 48 milliards de dollars), son résultat net lui n'était "que" de 631 millions de dollars sur la période, en baisse de 45%. Au-delà du business model, Serge Papin note les avantages dont joui le site américain en étant une enseigne virtuelle et "apatride": "pas de jour de fermeture, pas de taxe grande surface, une fiscalité off shore...". Bref un cauchemar pour la concurrence qui ne peut lutter à armes égales.

Défaitiste le patron de Système U? "Réaliste", corrige-t-il dans un tweet ultérieur. Mais proactif aussi. "Ça nous pousse à développer les drives et surtout les métiers de bouche pour des magasins plus accueillants." En gros, s'infiltrer dans les quelques brèches laissées par Amazon: le conseil, le service, l'alimentaire, le magasin. En espérant qu'Amazon reste timoré sur ces aspects-là...

 

source: LSA

Repost 0
Published by Caddyman - dans Systeme U
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 08:08

                                             16767 188020289310 808269310 2775776 6240493 sCarrefour2.jpg

 

 

 

 

Leclerc, en gagnant un point de part de marché sur la dernière période, comme LSA le révélait le 25 septembre dernier, vient de passer devant Carrefour, si l’on s’en tient aux seuls hypers et supers.

En effet, avec 18,8% de part de marché sur les quatre semaines allant du 6 août au 5 septembre 2012, Leclerc devance désormais le couple Carrefour-Carrefour Market de quelques dixièmes de points.

Bien sûr, ce basculement n’est valable que pour ces quatre semaines (en cumul annuel mobile, Carrefour-Carrefour Market reste leader) et, bien sûr, il ne concerne que les seuls hypers et supers (la part de marché du groupe Carrefour reste supérieure à celle de Leclerc)

. Il n’empêche : ce résultat confirme la bonne santé de Leclerc, en très bonne voie pour réaliser son ambition de devenir le premier groupe de distribution français en 2015.

 

Source LSA

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 05:48

Le 14 novembre 2008, Lars Olofsson  est nommé directeur général par le conseil d'administration du groupe Carrefour en remplacement deJosé Luis Duran à partir du 1er janvier 2009. Enfin le 22 juin 2011, il est promu au rang de président-directeur général1.

Son contrat ne sera pas reconduit en juin 2012.

En trois ans, « Olofsson aura coûté 60 à 70 millions au géant de la distribution – appartement de fonction et voiture haut de gamme avec chauffeur compris –, alors qu'il lui aura fait perdre près de 7 milliards de valeur boursière »

 

Hé bien, pour celui qui devait réenchanter l'hyper (Planète et son gouffre financier) et remettre au gout du jour, l'historique "1/4 d'heure d'avance" de chez Carrefour, il est parti avec son petit parachute doré...

C'est pauvres dirigeants qui n'arrivent pas à redresser le N°2 de la distribition mondiale, mais qui repartent toujours avec un beau chèque afin cesser leur collaboration avec Carrefour...

 

Source  (en partie) Wikipédia

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 19:07

La cour d'appel de Rennes (Ille-et-Vilaine) a condamné Carrefour à verser 316.500 euros d'amende pour avoir payé en-dessous du Smic 211 salariés de l'hypermarché de Quimper (Finistère). Selon un jugement datant de mardi, le groupe devra payer 211 amendes de 1.500 euros (soit 316.500 euros) et l'ancien directeur de l'établissement, Guy Le Goec, 211 amendes de 50 euros. 

Carrefour devra également s'acquitter de dommages et intérêts à l'égard des 23 salariés qui se sont portés partie civile et de la CFDT.

En première instance, en septembre 2011, le groupe Carrefour et le directeur de l'établissement avaient été condamnés à 400.000 euros d'amende par le tribunal de police de Quimper. «C'est un soulagement pour nous car on se bat depuis 2008», se félicite Patrick Mayeur, délégué syndical CFDT de Carrefour Quimper. Le syndicat faisait valoir que le temps de pause ne devait pas être inclus dans le calcul de la rémunération mensuelle. En soustrayant le forfait pause, les salariés étaient rémunérés en-dessous du salaire minimum. «Aujourd'hui, la situation a été rétablie», indique le syndicaliste.

Déjà condamné en mars dans l'Allier

Invoquant des divergences d'interprétation du code du travail, le groupe a afit savoir par un de ses porte-paroles qu'il « se réserve la possibilité de se pourvoir en cassation». «La politique de rémunération des hypermarchés Carrefour a toujours garanti une rémunération supérieure au Smic pour l'ensemble de ses collaborateurs», affirme-t-il, précisant qu'une assistante de caisse reçoit un salaire supérieur de 22% au Smic, à quoi s'ajoute un intéressement, une participation aux résultats, une remise sur les achats de 10% et une mutuelle. La Cour de cassation avait confirmé en mars la condamnation de Carrefour pour non-respect du Smic dans un établissement de l'Allier.

Une vingtaine de salariés de l'hypermarché attendent par ailleurs la décision du tribunal des Prud'hommes. Ils exigent le versement de cinq années d'arriérés de salaire. La Cour de cassation avait confirmé en mars la condamnation de Carrefour pour non-respect du Smic dans un établissement de l'Allier.

 

Source: Le Parisien

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 18:50

                                                                         intermarch-2.jpg

 

 

Un employé aurait notamment été mis a pied par sa direction pour avoir fumé une cigarette sur le parking.

 

L'Union CGT dénonce les agissements d'un magasin Intermarché, à Bergerac (Dordogne) selon Sud Ouest.

Le 11 août dernier, lorsque l'un des délégués du personnel est mis à pied pour avoir fumé une cigarette sur le parking, c'en est trop. Depuis, ils témoignent.

Une poignée de salariés parlent "d'acharnement" envers leur collègue. Selon la secrétaire de l'Union locale, "la direction fait payer à ce salarié son militantisme". Depuis sa mise à pied, l'employé qui avait fumé sur le parking du magasin est sans nouvelle de sa direction : "La mise à pied peut s'accompagne d'une sanction discipline ou déboucher sur un licenciement, explique la secrétaire de l'Union locale de la CGT, Christel Morin. "Mais l'employé ne sait rien, il est chez lui, sans préavis, ni indemnités."

Mais il n'est pas le seul à souffrir des pratiques d'encadrement du magasin : "La direction nous demande de ne pas perdre de temps à dire bonjour aux collègues quand elle nous surprend en train de saluer notre représentant", rapporte une jeune employée du magasin.

Aux dires des employés de la grande surface, les salariés qui prennent le risque d'aller contre cette injonction s'exposent eux-mêmes directement à des « punitions". "Sournoises !", précise un employé : "La direction pourrit nos emplois du temps".

La direction n'a pas souhaité répondre aux sollicitations de la rédaction de Sud-Ouest.

 Source: Sud ouest

Repost 0
Published by Caddyman - dans Intermarché
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 06:54
LISTE DES 1ER MAGASINS CONCERNÉS PAR LA FERMETURE PROCHAINE
DE LEURS STANDS RADIOTÉLEÉPHONIE ET/OU BIJOUTERIE :
X = fermeture Radiotéléphonie / X = fermeture Bijouterie

 

Aire sur lys

X

 

Amiens

 

X

Alençon

X

X

Avranches

X

 

Armentières

X

 

Auchy les mines

X

 

Avignon

X

X

Angoulins

X

X

Amiens

 

X

Anger saint serge

 

X

Bercy

 

X

Bourg en Brest

 

X

Calais

X

 

condé sur Escaut

X

X

chalons en champagne

X

 

coquelles

X

 

champs sur marne

X

 

Châteauneuf les Martigues

X

X

château Thierry

X

X

Cherbourg

X

 

Cholet

X

X

Caen

 

X

Chambéry Bassens

 

X

Draguignan

X

X

Douai Flers

 

X

Epinal

X

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fourmies

X

 

Francheville

 

X

Fougères

 

X

Guingan

X

X

Guéret

X

X

Hazebrouck

X

 

Issoire

 

X

Lorient

X

X

La Ciotat

X

 

Laval

X

X

Lescar

X

 

Libourne

X

X

Lilles

X

X

La roche sur ion

 

X

Lomme

 

X

Maubeuge

X

X

Montereau

X

 

Montluçon

X

 

Moulins

X

 

Nantes saint Herblain

X

X

Nantes Beaulieu

 

X

Niort

X

X

Nîmes

 

X

Orléans place d'arc

X

 

Orange

 

X

Paimpol

X

 

Port de Bouc

X

X

Puget sur argents

X

 

Perpignan claira

 

X

Quimper

X

X

Reims Cernay

X

 

Renne Cesson

 

X

Saran

X

 

Saint martin Laërte

X

 

Saint clément les rivières

 

X

Saint jean de vedas

 

X

Saint Brieux

 

X

Saint Malo

 

X

Saint Paul sur mer

 

X

Segny

X

X

Sens maillot

X

 

Sens Voulx

X

X

Solers

X

 

Soyaux

X

X

St Egrève

X

 

Tiers

X

 

Villejuif

X

X

Villeurbanne

 

X

 

 En sachant que cela peut être changés...

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...