Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 08:05


Carrefour2.jpg




Carrefour doit au fisc belge 84,6 millions d'euros, les services financiers internes du groupe de distribution ayant reçu un avantage fiscal que la Commission européenne considère depuis novembre 2007 comme une aide d'Etat illégale, nous apprend ce vendredi le quotidien flamand De Morgen.

 Le groupe Carrefour est allé en appel de cette décision, mais des sources auprès de la Cour européenne de justice confirment que le fisc belge peut percevoir directement les arriérés d'impôt.

L'administration s'est cependant abstenue de le faire jusqu'à présent par crainte de voir les services internes de Carrefour et d'autres multinationales fuir le pays !



source: RTL

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:18

Carrefour2.jpg




Carrefour recevait pourtant des millions d’euros de la Belgique…

La chaîne de supermarchés aurait reçu plus de 129 millions d'euros en mesures de soutien financier en 2008…

Selon la FGTB, le grand distributeur, via son centre de coordination en Belgique, a bénéficié d'aides publiques de plus de 129 millions d'euros (129.373.328 euros) en 2008. "Pour Carrefour, la Belgique est visiblement intéressante pour ses techniques fiscales, mais beaucoup moins quand il s'agit d'emploi", grince la FGTB dans plusieurs journaux ce jeudi. Le syndicat réclame maintenant que "toute forme de soutien public soit rendue dépendante du maintien et de la création de l'emploi".

 

Les petits gagnent moins, les gros toujours plus

Celui-ci y qualifie de "tout à fait indécente" la décision de Carrefour de faire passer son personnel sous une commission paritaire moins avantageuse, "a fortiori quand l'on sait que les bonus de certains dirigeants ne seront encadrés qu'à partir de 2013".



Source: RTL.BE 

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 11:37

Carrefour2.jpg



Fermeture de 21 magasins, 1672 emplois supprimés, salaires rabotés : le personnel de Carrefour réagit. Ce mercredi, plusieurs magasins sont en grève dans tout le pays.

Le personnel de plusieurs magasins avait déjà débrayé mardi. Ce mercredi, le mouvement de grève fait tache d'huile, en particulier dans le Hainaut, durement touché par les fermetures.

Les supers et hypermarchés Carrefour suivants sont fermés :


  • Auderghem
  • Uccle
  • Bruxelles Les Halles et City 2
  • Evere
  • Waterloo centre et ancien Bigg's
  • Leeuw-Saint-Pierre
  • Tombeek
  • Drogenbos
  • Kraainem
  • Bomerée
  • Gosselies
  • Jumet
  • Casteau
  • Soignies
  • Mons
  • Mouscron
  • Haine-Saint-Pierre
  • Houdeng
  • Marche
  • Tilff
  • Eghezée
  • Herstal
  • Eupen
  • Ans
    Flemalle
  • Boncelles
  • Fléron
  • Blanden
  • Bruges Sainte-Croix et Scheepsdaal
  • Kleier
  • Zwijnaarde
Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:43

Carrefour2.jpg



 

 

C'est l'heure de réagir


Selon des données publiées par le National Business Daily (Chine), au premier trimestre de 2009, le chiffre d'affaires de RT-Mart a été de 11,56 milliards de yuans dans la partie continentale de Chine, alors que celui de Carrefour était de 10,86 milliards de yuans.
 Carrefour a ainsi perdu sa première place pour le chiffre d'affaires total.

 De plus, toujours selon cette publication, le 26 octobre dernier, Walmart disposait de plus de 160 magasins, alors que Carrefour en avait à peine plus de 140.
Parmi ce type d'entreprises étrangères, Carrefour avait donc aussi perdu sa première place pour ce qui est du nombre des magasins.
 De plus, d'après les informations de CBN (China Business News), Carrefour devrait avoir bientôt un concurrent encore plus redoutable, puisque RT-Mart envisage de fusionner avec Auchan.

La prédominance d'autrefois de Carrefour est donc de plus en plus menacée.


Autre point problématique: les relations de Carrefour avec ses fournisseurs ne sont pas très bonnes.
D'après une enquête effectuée par bis.net.cn, publiée le 22 septembre 2009, portant sur la satisfaction des fournisseurs à l'égard des chaînes de magasins en Chine, lorsqu'on compare Carrefour à ses deux principaux concurrents, RT-Mart remporte la palme pour la satisfaction générale des fournisseurs, et Carrefour est plus faible.
 Quant au crédit accordé aux fournisseurs par les hypermarchés, Walmart a la note la plus élevée, et Carrefour, la plus basse.

Pour ce qui est des frais imposés aux fournisseurs, Carrefour est le champion.
Puisque les frais exigés par les hypermarchés diminuent le profit réalisé par les fournisseurs, Carrefour semble donc être la pire chaîne pour ce qui est du ratio performance/prix.

Il faut toutefois dire que Carrefour cherche à améliorer sa relation avec ses fournisseurs. Par exemple, pour la province du Jiangsu, la chaîne offre désormais un programme de crédit.
Selon celui-ci, en présentant leur contrat d'approvisionnement de Carrefour, les petits et moyens fournisseurs, de même que les coopératives de production agricole, peuvent obtenir un crédit équivalent au paiement des produits auprès de la Deutsche Bank; le taux d'intérêt est de 9,82 % par an.

D'après M. Lars Olofsson, directeur général du Groupe Carrefour, son entreprise sert de garant pour ces fournisseurs.
Autre point positif : il ne s'écoule que vingt-quatre heures entre le moment où le fournisseur soumet la demande et celui où il reçoit le crédit.

Pour aider à garantir son approvisionnement en produits, Carrefour a aussi créé une première en Chine en introduisant l'approvisionnement direct auprès des producteurs agricoles, déjà populaire en Europe. Grâce à cette façon de faire, Carrefour communique directement avec les producteurs, sans l'intervention d'intermédiaires, ce qui est avantageux à la fois pour les producteurs et pour les consommateurs;
Carrefour économise ainsi environ 30 % en frais de distribution. Il faut toutefois mentionner que, d'après M. Olofsson, la moitié de ce pourcentage est cédée aux producteurs et l'autre moitié aux consommateurs, plutôt que de servir à accroître les profits de Carrefour.

Par conséquent, ce mode d'approvisionnement est bien accueilli par tous et, durant l'année 2009, il a servi à promouvoir l'image sociale et la marque de Carrefour.




Source:  http://french.china.org.cn

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:32

Carrefour2.jpg



Carrefour a annoncé lors d'un comité d'entreprise son intention de supprimer 1 672 emplois en Belgique sur un total d'environ 15 000 et d'y fermer 21 magasins, selon Myriam Delmée, une responsable du syndicat SETCa.

Une partie des magasins seraient repris par un autre groupe de distribution belge, Mestdagh, a-t-elle précisé.

 Carrefour est présent depuis plus de dix ans en Belgique où il opère environ 630 magasins sous les enseignes Carrefour, Carrefour Express et GB.

Carrefour Belgique avait déjà procédé à une restructuration en 2007, en supprimant 900 emplois et en fermant 16 magasins GB.

Il continuait toutefois de perdre des parts de marché face à la concurrence des groupes belges Colruyt, qui se positionne sur des prix  bas, et Delhaize.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 10:52

Leclerc.gif


 1617603549




Clamant à coup de pleines pages de publicité qu’il va retirer de la vente certaines espèces marines menacées, le groupe Leclerc cherche à se positionner en acteur responsable.

 Le géant de la distribution prend le thon rouge comme alibi, sans s’engager réellement.

Là où Leclerc fait le plus fort, c’est que l’enseigne a décidé « de ne proposer que du thon rouge provenant exclusivement de la pêche artisanale » en précisant, en note de bas de page, marquée par un astérisque et écrite en tout petit : « excepté les 28 senneurs »

La flotte française comptait en 2009 effectivement 28 thoniers senneurs, bateaux industriels de pêche qui sont précisément les principaux prédateurs du thon rouge de Méditerranée !

 Après avoir clamé qu’elle veut soutenir la pêche artisanale, l’enseigne de la grande distribution nous dit donc, en note de bas de page et en petits caractères, qu’elle fera exception pour tous les bateaux industriels français !

Plus c’est gros, plus ça passe, ont dû se dire les communicants de Leclerc…


La publicité précise aussi que les centres Leclerc vont retirer de la vente le siki.
 Cette espèce de requin pêchée dans les grands fonds est tellement menacée que la pêche ciblée sur cette espèce est déjà interdite.
 Comme il peut arriver que certains spécimens soient pris dans les filets accidentellement, la Commission européenne a fixé pour 2010 un quota très faible (80 tonnes sur toute l’Europe, dont 34 tonnes en France).

 

Source : Greenpeace

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 11:37

Carrefour2.jpg




« Le groupe de distribution Carrefour va réduire le nombre de références de produits de grande consommation proposés dans ses hypermarchés. Il souhaite ainsi consacrer une plus grande part aux produits de sa marque propre et moins aux marques de fournisseurs. Il s'agit de l'une des mesures du plan plus global de relance des hypermarchés Carrefour. Présenté en juin, il aura pour ambition de relancer ce géant de la distribution dont le bénéfice a fondu de 74% en 2009 à 327millions d'euros. »

 

 

Voilà, nous y sommes…

En moins  15 ans, Carrefour aura réussi l’exploit de se servir du consommateur français et des entreprises Française pour financer son développement à l’international…et de finir de les achevez avec un cynisme absolu.

 

Je m’explique :

Au début des années 90, Carrefour (comme d’autres enseignes) communiquait à qui voulait l’entendre, sur le fait que son développement au niveau national et international  profiterait aux PME  avec qui ils travaillaient…et  bien sûr, ces mêmes entreprises allaient «grandir » avec Carrefour…donc à l’international.

L’image est belle…et vendeuse.

 

Puis, le groupe Carrefour toujours au milieu des années 90 (94/95) pour être précis vu un pays pardon une gigantesque usine à bas coût  en même temps un marché de 1 milliard de consommateurs s’ouvrir…

 

La Chine et Carrefour passèrent alors le marché suivant :

Pour chaque ouverture de magasin, c’est tant de  M$ acheté chez nous… et donc Carrefour à demander à ses fournisseurs français (et européen) de délocaliser en Chine (en plus des achats directs du groupe Carrefour) afin de faire grimper le CA acheter en Chine…

 

Vous n’étiez pas d’accords ? La concurrence elle délocalisait et vous n’étiez plus compétitif…donc déréférencé…

C’est ce que l’on appelle la délocalisation forcée…

La remontée du CA fournisseur/Carrefour, se faisait tous les 6 mois.

 

Mais à force de vendre des produits de mauvaises qualités à des prix bien français, le client lui à délaissé les hypermarchés... (rappellez vous, 1 + 1 = moins cher…)

 

Bref donc pour en revenir à Carrefour et à la réduction des références donc des  fournisseurs, bientôt vous aurez le choix dans les magasins Carrefour de 3 marques :

 

Carrefour discount pour le 1er prix et concurrencer le hard discount (Aldi, Lidl etc).

 

Carrefour, Carrefour Home, la marque MDD pleine de marge (grosso modo 20% en dessous de la marque nationale).

 

 Et donc la marque nationale référence pour le client (exemple, Tefal dans la cuisson).

 

Voila, la boucle est bouclée  et tous les « petits fournisseurs », les PME régionale, etc n’auront plus que leur yeux pour pleurer, pardon fermer…

 

Allez avec moi : avec Carrefour on POSITIVE

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 10:05

distributeurs s


 

"Ma perplexité était grande au moment de l'examen de la loi, elle est devenue profonde à l'issue de ce rapport." La réflexion de Michel Piron, député (UMP) de Maine-et-Loire, résume l'embarras de la majorité au regard du bilan de la loi de modernisation de l'économie (LME) votée à l'été 2008.
 Le rapport sur sa mise en application, présenté mercredi 17 février en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale,
souligne quant à lui les "résultats très mitigés" obtenus.

 

Ce rapport, cosigné par Patrick Ollier (UMP), président de la commission des affaires économiques, et Jean Gaubert (PS), porte sur trois des objectifs poursuivis : la réforme des procédures d'autorisation d'implantation de surfaces commerciales ; la réduction des délais de paiement ; la suppression des marges arrière (facturation de services de mises en valeur de produits, comme le placement en tête de gondole ou dans des catalogues promotionnels...) entre fournisseurs et distributeurs.


La LME, fondée sur le principe que l'intensification de la concurrence ferait baisser les prix, avait relevé de 300 à 1 000 mètres carrés le seuil à partir duquel l'implantation d'une surface commerciale nécessitait une autorisation administrative. La mise en œuvre de cette disposition a toutefois été contrariée en raison des ambiguïtés engendrées par une première circulaire d'application, datée du 28 août 2008, corrigées par une nouvelle circulaire le 24 octobre.

Entre-temps, certaines enseignes avaient profité de cette ambiguïté pour déclarer des extensions. Selon la préfecture du Finistère, 57 000 mètres carrés de surfaces commerciales ont été ouverts dans ce département durant cette période.
 Celle du Nord fait état, en deux mois, de 80 000 mètres carrés nouveaux, soit l'équivalent d'un an d'activité en temps ordinaire.
 S'engouffrant dans la brèche ouverte par la première circulaire, Leroy-Merlin a étendu ses surfaces de 999 mètres carrés dans près de 80 de ses magasins sur une centaine, certains ayant même réalisé plusieurs extensions, sans avoir à demander de permis de construire. Aucun bilan des mètres carrés ouverts pendant cette période n'est disponible mais,
 comme le note le rapport, "le bilan est désastreux".
Les résultats obtenus depuis sont jugés "peu probants".


Pour ce qui est de la réduction des délais de paiement, le rapport, tout en se félicitant d'une baisse moyenne de onze jours, selon les chiffres transmis par le gouvernement, estime cet effort "insuffisant".
Il s'inquiète notamment du nombre d'accords dérogatoires limitant, de fait, la volonté législative.
Et dénonce les nouvelles méthodes de gestion des stocks mises en œuvre par des grandes enseignes de distribution, qui reviennent à faire supporter les coûts financiers par les fournisseurs.


Sur la diminution des marges arrière, les rapporteurs constatent
 "des méthodes de contournement que nous n'avions même pas imaginées",
selon les termes de M. Gaubert. Certes, celles-ci ne représentent plus, désormais, que 10 % du prix de vente, contre 30 % auparavant, en moyenne,
 mais la baisse des prix n'a pas suivi.

 
Les pressions sur les fournisseurs restent importantes. Et la crainte de dénoncer ces pratiques tout aussi forte. "Nous avons rencontré certains fournisseurs à huis clos, en cachette, le soir et ces gens nous ont demandé que leur nom ne figure pas", rapporte M. Gaubert.


Pour M. Ollier, "il faut mettre un terme à des pratiques que nous n'acceptons plus".
Reconnaissant que "les réponses apportées n'ont pas été suffisantes", il a annoncé vouloir travailler, "avec le gouvernement", sur une nouvelle proposition de loi, présentée avant l'été.

Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 12:05

Carrefour2.jpg



Les magasins de « Kota Damansara », « Rahang » et «Bukit Riman » ont ouvert leurs portes début février.
 
Carrefour Kota Damansara, près de Kuala Lumpur :
Ouvert depuis le 2 février 2010, le magasin de Kota Damansara s’étend sur une surface de 6 643 m². Il dispose de 21 caisses et d'un parking de 622 places.

Carrefour Rahang, dans la banlieue de Seremban :

Ouvert depuis le 4 février, le magasin de Rahang s’étend sur une surface de 4 077 m². Il dispose de 14 caisses et d'un parking de 786 places.


Carrefour Bukit Rimau, à l'ouest de Kuala Lumpur :
Ouvert depuis le 5 février, le magasin de Bukit Rimau s’étend sur une surface de 4 129 m². Il dispose de 16 caisses et d'un parking de 765 places.



La Malaisie compte désormais 22 hypermarchés Carrefour.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 09:38

Carrefour2.jpg



En plus de la grève des travailleurs de Logistics Ternat, société chargée des livraisons auprès des 11 hypermarchés Carrefour en Belgique, les chauffeurs, employés par la société de transport Supertransport, ont également décidé d’arrêter le travail.



Les chauffeurs du centre de distribution Logistics Ternat, qui approvisionne tous les hypermarchés de Carrefour en Belgique, ont également décidé de débrayer. Plus aucun hypermarché Carrefour n'est donc approvisionné, indique le syndicaliste Jozef Borremans (LBC).
 
Alors que Logistics Ternat appartient à Kuehne + Nagel, les chauffeurs sont employés par la société de transport Supertransport, propriété du groupe international Jost. Leur action s'inscrit dans le cadre du conflit social interne en cours chez Supertransport Ternat, survenu à la suite du licenciement de certains dispatchers.

 

Les livraisons devraient être débloquées mercredi dès 9h

Les travailleurs de Logistics Ternat sont, pour leur part, toujours en grève. Ils bloqueront jusqu'à mercredi matin 09h00 les livraisons aux 11 hypermarchés Carrefour en Belgique. Les travailleurs craignent que Carrefour ne renouvelle pas le contrat avec Kuehne + Nagel, qui arrive à terme en juin, pour le centre de distribution de Ternat, ce qui causerait la suppression de 270 emplois.

"Mercredi matin, nous déciderons de la suite à donner aux actions. En raison de la grève des chauffeurs de Supertransport, les hypermarchés Carrefour ne sont plus du tout livrés", explique M. Borremans.

Le syndicaliste contredit également les déclarations de Carrefour, selon lesquelles les actions de blocage en cours chez Logistics Ternat n'ont que peu d'effet sur l'offre en magasins. "Ce mardi après-midi, nous irons prendre des photos dans les magasins Carrefour pour prouver nos dires", indique Jozef Borremans.     

Carrefour devrait donner des précisions sur l'avenir de son centre de distribution le 24 février prochain.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...