Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 09:53
La direction d'Auchan a annoncé ce matin un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) portant sur les postes de 17 vendeurs, selon le syndicat F.O. Dix-sept vendeurs qui auraient refusé un avenant à leur contrat de travail suite au changement de statut modifiant fortement leur rémunération variable. Les élus de F.O ont demandé la nomination d'un expert afin de mesurer l'impact économique de la rémunération de ces 17 vendeurs sur les résultats de l'entreprise.
PRESSION AU VOLONTARIAT
"Si Auchan persistait dans la mise en place de ce PSE, démonstration serait faite que les beaux discours qui accompagnent la communication des plans de transformation auprès du grand public n'apportent aux salariés qu'une seule issue : tu acceptes le volontariat ou ton emploi tu perdras". F.O est le deuxième syndicat représenté chez Auchan derrière la CFTC. Cette annonce fait suite à un plan important annoncé le 30 janvier 2014 et portant sur la suppression de 800 postes.
Source: LSA
Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 16:16
Le groupe de grande distribution  a annoncé vendredi la suppression d'environ 300 postes sur la période 2014-2016, confirmant des informations syndicales publiées la veille à l'issue d'un comité central d'entreprise.

Dans le cadre d'un «plan de modernisation» lié aux transformations de ses métiers en magasin, le groupe prévoit «une diminution des effectifs de l'encadrement en magasin d'environ 800 postes», et la «création d'un minimum de 500 postes supplémentaires d'employés libre-service». Drive à bout de souffle

Ceux-ci «effectueront une partie des tâches effectuées auparavant par les salariés devenus employés commerciaux», précise Auchan dans un communiqué.

Le groupe souhaite que ces transformations s'effectuent «sur la base du volontariat» et permettent «à toutes les personnes dont les postes peuvent être concernés, de bénéficier si elles le souhaitent de la mobilité interne, au sein d'Auchan , mais aussi de Groupe Auchan». L'avis du comité central d'entreprise sur ce dispositif sera recueilli le 25 février prochain.

Une mauvaise  ?

La CFDT reconnaît «des faits positifs», mais s'inquiète de «l'impact sur l'emploi» de cette annonce. Et le syndicat de préciser : «Tout projet apportant du progrès économique et social sera validé, cependant la CFDT alerte sur les mauvais choix qui entreraient dans une logique de déflation économique et sociale».

«Nous insistons sur le fait que les salariés ne doivent pas payer la note du plantage de 2013, nous serons vent debout contre toute tentation de modération salariale et surtout dans ces temps de crise aiguë du chômage, de suppressions d'emplois», est-il ajouté dans le communiqué.

Le directeur général d'Auchan France, Vincent Mignot, avait reconnu lors du comité central d'entreprise que des erreurs stratégiques avaient été commises en 2013, d'après Guy Laplatine, délégué général central CFDT Auchan France. Sur les six premiers mois de 2013, Auchan avait enregistré un bénéfice net de 317 millions d'euros, en hausse de 33,7%, soutenu en partie par des plus-values de cessions. La France, principal marché du groupe, avait enregistré un recul de 0,9% de ses ventes.

                                                           source: LeParisien.fr

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 08:47

A l'appel du syndicat Force Ouvrière et après consultation des employés, une partie des salariés de l'hypermarché Auchan d'Escaudoeuvres devrait entamer une grève ce lundi toute la journée. Ils protestent notamment contre la dégradation des conditions de travail, un manque de reconnaissance, et l'absence de primes.


 

" Horaires changés au dernier moment, manque de matériel et matériel vieillissant, 20 % de moins de personnel sur une surface de magasin augmentée de 20%, surcharge de travail, départs en congés peu ou pas remplacés, absentéisme en progression, pression hiérarchique... " Telle est la liste - non exhaustive - des contestations à l'origine de ce mouvement social.

 

Par conséquent, depuis dimanche minuit pour les équipes de nuit, et tout au long de la journée de lundi - la plus grosse de l'année attendue par l'hypermarché cambrésien - une partie des salariés d'Auchan va se mettre en grève. 

 

" Nous demandons un changement immédiat et radical des ressources humaines, un investissement immédiat sur les conditions de travail, et la convocation de la commission Prime de progrès, pour réfléchir à un remplacement de celle-ci par un réel partage du bénéfice magasin et une prime exceptionnelle de 250€ nets pour tous les employés ", revendique le syndicat FO auprès de la direction d'Auchan France.

 

FO reconnaît qu'il lui est " difficile " de quantifier la participation du personnel à ce mouvement en raison " de la pression hiérarchique " en cette veille des fêtes de Noël. 

 

Source: l'Observateur du Cambraisis

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 14:10

Les syndicats d’Auchan Englos appellent à la grève ce samedi, un mouvement reconductible le 28 décembre, et pourraient organiser une opération escargot à hauteur des trois ronds-points permettant l’accès à l’A25, à la rocade Nord-Ouest et au « drive ».

 Les syndicats CGT et CFDT craignent toutefois que la grève ne soit que peu suivie.

Ça grogne du côté des salariés d’Auchan Englos : prime trimestrielle (en fonction des résultats du magasin) en baisse, des salaires qui stagnent, des horaires et conditions de travail qui pèsent de plus en plus sur le moral et la santé des salariés.

Les syndicats ont donc appelé à la grève, ce samedi, et réclament : le remplacement des arrêts maladie ou des accidents ; l’instauration d’une prime exceptionnelle de 250 euros ; «une meilleure écoute, et un management plus respectueux » pour limiter les risques psycho-sociaux.

Cependant, la CGT et la CFDT craignent que l’appel à la grève ne soit que peu suivi. Une analyse que partage le directeur adjoint, Nicolas Nowik : « Cela devrait rester relativement transparent pour nos clients. Qu’ils se rassurent, ils ne seront en rien gênés pour les courses de Noël. »

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 14:07

Ce lundi matin, à l’appel du syndicat CFDT, les salariés de l’hypermarché Auchan Calais, au Fort-Nieulay, débrayeront à partir de 8 h 30, devant le centre commercial.

 Les salariés débrayeront lundi matin à partir de 8 h 30 devant le centre commercial d’Auchan. PHOTO JEAN-PIERRE BRUNET

Ils dénoncent des rythmes de travail de plus en plus intensifs. « On nous demande d’être plus productifs mais il y a de moins en moins de bras. Résultat, il y a de plus en plus d’arrêts maladie, d’absences... », indique Olivier Camus, délégué syndical CFDT à Auchan-Calais.

Les salariés réclament également une « vraie » revalorisation de leur prime de fin d’année, «qui n’a été augmentée que de 0, 22 % cette fois-ci. Cela représente 15 € par salarié, c’est dérisoire », précise le porte-parole. Ils demandent une prime exceptionnelle de 200 € minimum.

Enfin, dernier motif d’inquiétude, le rachat du Chronodrive au Beau-Marais par Auchan, dont l’acte de vente doit être finalisé début janvier. « Nous ne sommes pas contre le rachat mais on sait qu’il n’est pas aussi productif qu’attendu, explique-t-il. On ne veut pas que les résultats négatifs soient impactés sur le chiffre d’affaires du magasin. »

Olivier Camus précise par ailleurs que cet appel au débrayage n’a pas pour objectif de «plomber les chiffres du magasin », seulement d’« alerter la direction et de trouver un accord avec elle ».

Actuellement, l’hypermarché emploie 420 salariés (dont entre 30 et 40 CDD).

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 05:45

Mathieu, Stéphane et Rémi sont producteurs de lait à Gorze, Montois-la-Montagne et Saulny. Leur métier, ils l’aiment. Pourtant, il est difficile. Très difficile. De grosses journées, pas de week-end ni de vacances, des vaches à bichonner… Et la passion ne fait pas tout. Aujourd’hui, ils ne s’en sortent plus. « Depuis dix ans, les charges et les coûts de revient augmentent, et beaucoup abandonnent. Notre produit n’est pas assez valorisé. Nous voulons être rémunérés à notre juste valeur. »


Alors hier, Mathieu, Stéphane, Rémi et une trentaine de leurs collègues du secteur se sont retrouvés à l’hypermarché Auchan de Semécourt pour une action de communication. « Nous ne sommes pas là pour vandaliser. Nous sommes venus pour vous expliquer que nous sommes comme beaucoup d’entre vous : nous avons du mal à joindre les deux bouts. » Dans les hauts parleurs du magasin, pas de musique ni de publicité pour les promos du moment. Seulement la voix de Jean-Marc Brême, le président de la FDSEA de Moselle : « Aujourd’hui, les paysans sont pris à la gorge. Les industriels doivent prendre un peu moins de marge et un peu mieux nous payer. Nous demandons aussi un effort à la grande distribution, afin de privilégier le Made in France. Enfin, nous voulons rappeler aux consommateurs que ce sont les paysans qui produisent une nourriture variée et de qualité au quotidien. » Dans les r ayons des produits laitiers, les producteurs collent des étiquettes. Irène et Marie-Jeanne, venues faire leurs courses, discutent avec Rémi : « Bien sûr, on les soutient. On sait à quel point ils travaillent. »


L’action se termine par un don de trois chariots de bouteilles de lait offertes aux consommateurs et aux Restos du cœur. Éric Hassan, le directeur d’Auchan, a donné son accord. Tout comme il avait accepté de céder pour quelques minutes la sono du magasin : « Je suis très intéressé par les problèmes des paysans et je suis prêt à les aider. J’ai des idées. Nous pourrions organiser avec eux un mini-Salon de l’agriculture, et je veux bien vendre du lait en direct. Mais pour les marges, je ne peux rien faire : elles dépendent des industriels. »

Jean-Marc Brême, lui, n’a pas dit son dernier mot : « S’il le faut, nous reconduirons des actions et nous monterons en puissance. »

 

Source: le republicain Lorrain

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 08:20

 Une femme cadre d’Auchan a tenté de se suicider, jeudi 7 mars sur le parking de l’hypermarché. Elle pointe du doigt la pression au travail.

 

 

Je n'ai pas de soucis financiers personnels. Mais des soucis dus aux conditions de travail et managériales. Jeudi 7 mars, vers 10 h, une femme cadre du magasin Auchan-Châteauroux, en arrêt de travail depuis six mois pour dépression, s'est rendue en voiture sur le parking de l'hypermarché, s'est garée à l'emplacement B9. Là, elle a avalé quatre plaquettes de tranquillisants. Un symbole destiné à « désigner le responsable », selon elle.

Cette femme de 39 ans, employée depuis seize ans chez Auchan et mère d'un petit garçon de 2 ans et demi, avait pris soin de rédiger trois lettres d'adieu.

L'une adressée à ses parents, la seconde à son compagnon et la troisième à un délégué syndical de l'enseigne.


 "Plus envie de me battre"


Prenant conscience de son geste, la chef de rayon avait fini par appeler à l'aide son collègue, Alain Lavaud, alors en livraison. « Elle peinait à parler. Quand je suis arrivé, je l'ai sortie de la voiture et l'ai prise sous un bras pour la faire marcher », indique ce dernier, encore sous le choc. Qu'est-ce qui a poussé cette salariée – qui a dû être hospitalisée pendant deux jours – à ce geste désespéré ? La cadre pointe du doigt des pressions managériales, la course à la performance. « On me répétait sans cesse: "On t'attend au tournant sur ton rayon". » Une pression, accrue selon elle par la création du Drive Auchan et l'arrivée d'enseignes concurrentes à proximité. L'employée n'a pas supporté.

Mais c'est une décision rendue par le Tribunal de grande instance de Châteauroux, la veille, qui l'a fait basculer. Depuis plusieurs mois, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d'Auchan demandait que soit menée une expertise sur les risques psychosociaux au sein du magasin. Une demande que l'inspection du travail avait, par ailleurs, jugée « fondée et non de pure opportunité »,dans un courrier du 16 novembre. Le directeur, Renaud Bonnet, s'y était opposé.

Le 6 mars, le tribunal civil de Châteauroux lui a donné raison. « J'attendais beaucoup de cette décision de justice. Alors quand j'ai vu que je n'étais pas soutenue, je n'ai pas supporté. Je n'avais plus envie de vivre. Plus envie de me battre. » Informé le 7 mars au matin de cette tentative de suicide par ses équipes de sécurité, Renaud Bonnet, directeur d'Auchan-Châteauroux, assure se tenir informé de l'état de santé de son employée : 

« Même si je ne dispose que d'informations de seconde main, nous suivons sa situation. Croyez bien qu'on est touchés par ce qu'il lui est arrivé ». 

 Sur la question de l'existence de pressions ou de harcèlement dont celle-ci aurait été victime, le directeur du magasin répond : « Suite à ses dénonciations, j'ai fait déclencher une enquête interne qui a été menée par le CHSCT. Or, la commission n'a pas conclu dans son rapport – rendu en réunion du 27 décembre 2012 – à un cas de harcèlement moral ».

repères

En geste de soutien à son collègue, la section CFDT du personnel de l'hypermarché Auchan-Châteauroux a distribué des tracts, lundi, à l'ensemble des employés pour les informer de cette tentative de suicide. Un geste qui, selon elle, constitue « un signe très fort de souffrance au travail ».
Suite à cette tentative de suicide, le comité d'hygiène et de sécurité au travail du magasin tiendra une réunion extraordinaire, demain vendredi.

Source: La nouvelle république

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 19:27

 

Grève au Auchan de La Seyne vendredi et samedi

 

La CGT Auchan a déposé un préavis de grève nationale pour vendredi dans tous les magasins Auchan.

A la Seyne, la grève sera reconduite le samedi. Le syndicat proteste contre la modification des contrats de travail des vendeurs, qui conduirait à une perte de primes.

Les grévistes distribueront des tracts devant l'hypermarché entre 8h30 et 10h pour informer la population de leurs revendications. 

 

source Var Matin

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 08:21

 

 

A Auchan Englos, la CGT, CFDT, FO et les vendeurs,ont décidé de débrayer  de 10h à 12h et de 16h à 18h avec distribution d'un tract à la clientèle le 31 janvier.

 Le 1er février, ils se donnent rendez-vous sur le magasin d'Englos à 7h30 pour se diriger tous ensemble à la cité des échanges à Marq en Baroeuil où aura lieu la réunion.

 Les organisations syndicales prennent des contacts avec des autres magasins de l'enseigne pour avoir une action concertée.

 


 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 08:07

Une caissière du supermarché Simply Market de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), licenciée en mars pour une erreur de virgule sur un bon de réduction, a réclamé, jeudi, devant la justice que son licenciement soit déclaré "sans cause réelle ni sérieuse".

Le 26 mars, cette employée avait mal enregistré un bon de 0,60 euro, offrant à une cliente une réduction de 60 euros, selon Le Parisien. Suite à cette erreur, l'employée, qui travaille depuis douze ans dans ce supermarché et qui bénéficie du statut de salariée handicapée, a été mise à pied et licenciée pour "faute grave" le 9 mai. La direction du groupe Simply Market n'a pas pu être jointe dans l'immédiat.

"Toutes les hôtesses de caisse font des erreurs", a relevé l'avocat de la caissière, Me Bastiani. "Elle a dit lors de son entretien préalable au licenciement que l'erreur est humaine et ça, ils ne l'ont pas supporté", a ajouté l'avocat, dénonçant un précédent avertissement donné en 2008 à cette employée discrète pour une différence de caisse de "trois euros".

Me Bastiani a assuré que la cliente qui avait présenté le bon de réduction à l'origine de l'erreur "était prête à rembourser". "Cette cliente fidèle était catastrophée que quelqu'un puisse être licencié pour cela", a-t-il déploré. La salariée, toujours en recherche d'emploi, a notamment réclamé à son ancien employeur 40 000 euros de dommages et intérêts.

Le conseil des prud'hommes de la ville doit rendre sa décision le 7 mars, a précisé Me Bastiani.

Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr

 

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Auchan
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...