Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:15

Carrefour2.jpg



Ce mardi matin, un nouveau conseil d’entreprise réunit syndicats et direction chez Carrefour, avec en toile de fond la reprise par Mestdagh d’une vingtaine de magasins. Pour le moment, rien ne filtre. Ni du côté de la direction de Carrefour, ni de Mestdagh. Les négociations entre patrons et syndicats sont en tout cas tendues.

 

Des pressions quotidiennes

Selon Bel RTL, la direction de Carrefour exerce quotidiennement depuis 15 jours des pressions sur son personnel pour étouffer tout mouvement de grève. La menace est actuellement plus insidieuse, depuis que l’envoi d’huissier a été banni, après plusieurs batailles juridiques perdues par Carrefour. La direction ferait pression sur les chiffres. Les risques de perte liés à la grève sont envoyés chaque jour aux gérants des magasins.

 

Témoignage anonyme d'un gérant de magasin

L’un d’eux a témoigné de façon anonyme auprès d’Antonio Solimando pour Bel RTL. "La direction a fait tout ce qui est possible à la lumière, mais aussi dans l’ombre, pour que l’on assure entre guillemets une rentrée de chiffre d’affaire".

La direction irait jusqu’à inviter les cadres à dénoncer tout début de grève. "Toutes les informations que l’on pourrait pêcher à gauche ou à droite au niveau syndical, on nous demande de les faire remonter au niveau de la direction de façon à ce qu’elle puisse s’organiser pour contrecarrer les plans syndicaux".

 

Sanctions au moment de l'évaluation

Les cadres qui n’accepteraient pas de casser la grève seraient sanctionnés au moment de l’évaluation où de nombreux critères sont pris en considération.
 "Nos chiffres d’affaire, nos pertes, mais aussi certains points d’allégeance à la politique Carrefour comme de bons comportements liés à des avantages financiers. C’est clair que si on ne rentre pas dans le carcan bien prédéfini par Carrefour, je pense qu’il est inutile d’espérer des bonus".


Les syndicats dénoncent ce double-langage de part de la direction de Carrefour. Aux médias, elle a toujours affirmé comprendre ces mouvements de grève, liés à un choc social important. Mais, en coulisse, elle mènerait donc un tout autre discours.



source: RTL.BE

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 13:08

Carrefour2.jpg

Carrefour: des magasins high-tech pour économiser du personnel

Une lettre est parvenue à la rédaction de RTLinfo. Un fournisseur de la chaîne de magasin Carrefour y exprime son dégoût: Carrefour lui demande de faire des "efforts" alors qu'il investit dans des magasins high-tech qui permettent de se passer de personnel.


Carrefour: des magasins high-tech pour économiser du personnel
 

La restructuration massive de Carrefour en Belgique, qui causera la perte de plus de 1600 emplois et la fermeture d'une vingtaine de magasins, est plus difficile quand certaines informations se retrouvent dans la presse.

Parmi les informations qui agacent les employés, il y a l'investissement massif de Carrefour dans les Pays des Balkans, le départ de la Belgique déjà envisagé fin 2008, les demandes de formation des travailleurs au frais du gouvernement, etc…
 Ce genre d'information irrite inévitablement le citoyen mais fait partie de l'économie de marché.
Il rend cependant la pilule encore plus difficile à avaler pour tous les travailleurs concernés.

 

Carrefour, le commerçant préféré des Belges ?


L'information qui a atterri à la rédaction de RTLinfo jeudi matin est du même acabit: Carrefour investit dans les magasins high-tech, plus autonomes.
 Des enseignes avec un self-scanning similaire à ce qui existe déjà chez Delhaize. Avec un petit plus, qui s'appelle Joya.
C'est le nouvel appareil dit "révolutionnaire" qui sert à scanner les produits. Il offrirait plus d'informations à leur sujet: par exemple sa composition, en plus de son prix et de la valeur totale du caddie. Arrivé à la caisse, plus besoin de déballer sa marchandise: on remet son scanneur magique et on paie. 

Une évolution logique pour une grande enseigne, mais qui tombe au mauvais moment. Dans une lettre adressée à un fournisseur, Carrefour explique "connaître aujourd'hui (Ndlr: jeudi) une nouvelle journée importante dans le cadre de son plan stratégique. Nous avons rouvert notre magasin de Lier agrémenté de quelques évolutions conceptuelles (…). Nous sommes dans une phase de renouvellement et comptons bien avec ce concept 'devenir le commerçant préféré des Belges' (…)"

 

Les fournisseurs de Carrefour sont aussi concernés

Le fournisseur de Carrefour qui nous a fait parvenir cette lettre, et qui désire - pour des raisons évidentes - conserver l'anonymat, est spécialement outré par les termes 'le commerçant préféré des Belges'. "Allez donc montrer ce texte au personnes des magasins qui vont fermer pour voir ce qu'ils penseront", nous a-t-il écrit.

Un fournisseur d'autant plus agacé qu'il va devoir faire un geste supplémentaire en faveur de Carrefour.
 "Ils nous demandent de pouvoir compter sur notre soutien. Ce qui, en termes carrefouriens, veut dire que cela va encore nous coûter des remises sur les prix supplémentaires".

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 10:00

distributeurs s


A quand le retour du positif ?

Auchan et Carrefour dominent toujours outrageusement le top 100 des premiers hypers en chiffre d’affaires mais les deux enseignes ont souffert. Seuls six hypers sur 100 ont vu leur ventes progresser. Numéro un, Auchan Aubagne est le seul à dépasser les 300 millions d’euros.


« Le positif est de retour. » Le slogan de Carrefour paraît bien décalé au vu des performances des 100 premiers hypers en chiffre d’affaires. Le décompte est simple. Au sein du top 100 2009 établi par Linéaires, seuls six hypers ont vu leur ventes progresser…
Pour les autres, la dégringolade est souvent sévère.
Pour 70 d’entre eux, elle dépasse les 3 %. 20 % des pensionnaires du top 100 ont reculé de 6 % ou plus. Les bonnets d’âne ont terminé l’année à - 10 %.

Au total, le chiffre d’affaires cumulé des 100 premiers hypers a chuté de 4,1 % à parc constant (avec carburant). L’exercice 2009 a été pénalisé par la baisse du prix de l’essence, mais, hors carburant, la tendance est du même tonneau : - 2,4 % à magasins comparables.


Auchan Vélizy perd sa couronne


Si l’on inclut les ventes de carburant, ces gros « bouclards » pèsent à eux seuls la bagatelle de 18,7 milliards d’euros. L’équivalent des ventes totales de Système U.

 Qui sont-ils ? Auchan et Carrefour écrasent le palmarès.
 L’enseigne nordiste place 46 hypers et Carrefour 42. Trois autres enseignes se partagent les miettes.
 Leclerc place huit hypers (+ 2 en un an) et Cora trois (- 1).
Géant Casino n’y compte que son paquebot de Marseille-La Valentine. Hors carburant, il émarge à 132,5 M€, en baisse de 10,3 % !


L’édition 2009 du top 100 des hypers est aussi marquée par un changement de leader. Après des années de règne, Auchan Vélizy (78) a perdu sa couronne, pénalisé il est vrai par des travaux. Le titre de premier hyper français reste dans le giron du groupe nordiste avec Auchan Aubagne qui culmine à 303,8 M€, carburants compris. C’est le seul hyper dépassant la barre symbolique des 300 M€ alors que six l’avaient franchie en 2008. Auchan Aubagne fait doublement figure d’exception dans le haut du classement du top 100. Parmi les 40 premiers hypers en chiffre d’affaires, il est le seul dont les ventes ont progressé (+ 0,3 %).

Hors essence toutefois, Auchan Vélizy reste numéro un avec 276,7 M€ (- 1,5 %). Cinquième dans le top 100 à 290,3 M€ (avec carburant),
 Carrefour Antibes conforte sa place de leader chez Carrefour.

Les chiffres à retenir

1 seul hypermarché dépasse les 300 M€ de CA avec carburant (- 5 en un an)

85 hypers sont milliardaires en francs (- 11 en un an)

46 Auchan (+ 1) et 42 Carrefour (- 2) dans les 100 premiers

18,7 Mds €. C’est le chiffre d’affaires (avec carburant) cumulé des 100 premiers hypers

157,9 M€ de CA séparent le 1er hyper français, Auchan Aubagne, 303,8 M€, du 100ème, Auchan St-Brice (95), 145,9 M€

Exclusif : Le top 100 des hypers français en chiffre d’affaires

Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 08:50

 



Le parquet de Gand a ouvert une enquête sur les pratiques publicitaire de la chaîne de magasins Lidl.


 

Les services d'inspection du SPF Economie lui auraient transmis des dizaines de plaintes. Il est reproché à Lidl d'user de publicités trompeuses.
 La chaîne de grands magasins annonce des promotions très alléchantes pour des produits absents de ses rayons ou présents en très petite quantité.

Ce procédé est contraire à la loi sur les pratiques du commerce.
 Les grandes surfaces doivent toujours disposer d'une quantité suffisante des produits dont elles font la réclame.


L'enquête a une portée nationale. Elle est menée par le parquet de Gand puisque le siège de Lidl se trouve dans sa juridiction, à Merelbeke.

La direction de Lidl Belgique n'a pas voulu faire de commentaire.


Les pratiques commerciales de Lidl: précisions du parquet de Gand

Le parquet de Gand a fourni des précisions, mercredi, sur l'enquête ouverte à propos des pratiques commerciales de la chaîne de magasins Lidl. Des enquêteurs se sont ainsi rendus dans diverses enseignes du groupe durant les heures d'ouverture pour vérifier si les produits en promotion étaient bien disponibles dans ces magasins.
Les magasins visités se trouvent sur l'ensemble du territoire belge. L'enquête est bien avancée et devrait être clôturée avant les vacances judiciaires, a indiqué la porte-parole du parquet.
Si des infractions sont relevées, Lidl risque de fortes amendes pour non-respect de la loi sur les pratiques de commerce.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Lidl
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 09:25

Carrefour2.jpg


      

Carrefour avait été condamné en 2008 pour non-respect du salaire minimum dans ses hypermarchés de Givors et Ecully. Le parquet  demande à la cour d'appel de Lyon de confirmer cette peine.

 

Fin 2008, on avait parlé d'une amende record (1,2 million d'euros cumulés): Carrefour avait enfreint la législation sur le salaire minimum dans ses hypermarchés du sud et de l'ouest lyonnais, l'intégration d'un forfait pause de 5% dans le calcul du smic horaire ayant été jugé illégal. La grande enseigne de distribution avait fait appel...

 

L'avocat de Carrefour a concentré cette fois ses attaques les plus virulentes sur... les procès-verbaux dressés par l'inspection du Travail, accusant les inspecteurs d'avoir «trompé le parquet et les premiers juges».

 

Pour l'avocat de la CGT, Carrefour  «a su tirer  les conséquences de cette affaire puisque depuis novembre 2008, les salariés sont désormais rémunérés au smic, hors forfait pause", commente le syndicat, à l'origine de la procédure.

 

L'avocat général a requis la confirmation des condamnations prononcées en première instance, «sachant que le maximum légal peut être multiplié par cinq en appel», a-t-il fait valoir.

 

La cour rendra son arrêt le 4 mai prochain.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 22:25

Leclerc.gif



Licenciée pour avoir utilisé des bons de réduction, de l'ordre de 5 euros, laissés par des clients, la caissière du centre Leclerc de La Souterraine, Angélique Moutaud, devra encore attendre avant que la justice prud'homale puisse trancher.


La jeune femme était certes présente, mais l'absence de la direction du centre Leclerc a rendu impossible une éventuelle conciliation.

Au grand dam de Raymond Aumaréchal, qui a estimé que « l'audience de conciliation est le moment le plus important dans une affaire prud'homale. La direction de Leclerc est absente. C'est dommage. Ils n'ont pas eu le courage de venir s'expliquer. Ils n'ont pas apporté les preuves justifiant leur décision de licencier leur employée. Peut-être qu'ils n'en n'ont pas ».

Par la voix de son avocat, Me Guillaume Viennois, la direction du centre Leclerc de La Souterraine explique qu'« aucun représentant de la direction n'est venu à cette audience de conciliation car il n'y a pas de négociation possible ».

Pour la direction, « La faute grave est en effet parfaitement avérée ».

Faute de conciliation possible, le bureau de jugement du conseil de Prud'hommes de la Creuse a fixé l'audience de jugement au 21 juin, à 15 heures.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 09:20

Carrefour2.jpg



Belgique : Carrefour liquide l’emploi et les salaires
 Au cours d’un Conseil d’Entreprise extraordinaire, Carrefour Belgique a annoncé vouloir se débarrasser de 1672 travailleurs, de fermer 21 surfaces de vente et de diminuer drastiquement les salaires en transférant ceux qui resteront dans des Commissions Paritaires  aux conditions moins avantageuses.

Quelques jours avant cette annonce fracassante, Carrefour avait déclaré  « avoir la ferme intention de se développer en Belgique et de partir d’une base saine et redéfinie »... et Lars Olofsson, patron de l'enseigne depuis janvier2009, d’ajouter : « Le temps de l'action est venu ».

Il a été tout de suite entendu, un grand nombre de magasins ont immédiatement baissé leurs volets et se sont mis en grève, mouvement qui s’étend et se durcit : ce samedi 27 février, aucun des 56 hypermarchés et 61 supermarchés du groupe Carrefour n'a pu ouvrir ses portes.
 Les syndicats font les comptes
« Si l'on compte les 21 magasins qui ferment, les 7 qui vont être franchisés et les 20 qui pourraient passer cher Mestdagh, ce sont les emplois de 48 magasins qui sont menacés. La vérité est plus proche de 3.000 travailleurs menacés que de 1.600 », estime Myriam Delmée, responsable au SETCa(FGTB). Sur base des chiffres du bilan social de Carrefour au 31 décembre 2009, les 14 hypermarchés et 7 supermarchés appelés à fermer leurs portes emploient respectivement 1.519 travailleurs (1.410 contrats à durée indéterminée et 109 contrats à durée déterminée) et 379 travailleurs (306 CDI et 73 CDD), soit un total de 1.898 personnes.
Le chantage à l'emploi ne date pas d'hier. Au nom du maintien des activités, déjà plus de 2.700 emplois ont été supprimés de 2004 à 2009, sans compter les contrats à durée déterminée et les salaires au rabais pour les nouveaux/elles engagé-e-s.

En Belgique Carrefour emploie 15.698 travailleurs (dont 10.900 à « temps partiel »). Ces temps partiels sont surtout prestés par des femmes qui feront les frais de ces restructurations avec, à la clé, des allocations de chômage ridiculement basses (le chômage étant calculé sur base du salaire)
Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 18:49

Carrefour2.jpg



Le ministre-président flamand Kris Peeters a décidé d'interrompre le paiement des aides publiques à la formation promises par la Flandre à la chaîne de magasins Carrefour.

"Nous accordons ces aides pour accompagner ces travailleurs, pas pour les licencier",
a-t-il commenté.


Le gouvernement flamand avait décidé en octobre 2009 d'accorder 529 000 euros d'aides au groupe Carrefour, pour la formation de 6000 des 8000 membres du personnel flamands. 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 09:50

Carrefour2.jpg



La pub qui embarrasse Carrefour

 

 

Alors que Carrefour va licencier au moins 1600 salariés en Belgique, une campagne publicitaire de l'enseigne a pour slogan "Débarrassez-vous de vos Gogo's". Le personnel du groupe français n'apprécie pas.

 

carrefour gogo's

 

 

Lorsque Carrefour a lancé son opération "Gogo's" en Belgique, le groupe de distribution ne se doutait pas que cela pourrait se retourner contre lui. Depuis début février, les magasins belges proposent à leurs clients de gagner des Gogo's, des petites figurines distribuées aux caisses par tranches de 20 euros d'achat ou pour l'achat de certains produits. Jusque là rien de gênant sauf que  Carrefour va plus loin en proposant aux clients d'échanger ces figurines sous le slogan "Débarrassez-vous de vos Gogo's".

Une opération marketing qui tombe au moment même où le groupe annonce le licenciement d'au moins 1672 en Belgique et la fermeture de plusieurs supermarchés.
 
De quoi ulcérer le personnel de l'enseigne française.
Depuis, le spot carrefour fait l'objet de plusieurs parodies sur internet.

 Les salariés des magasins belges seront en grève samedi pour protester contre les licenciements et les fermetures annoncées cette semaine par le distributeur français. Le mouvement social affectera les 56 hypermarchés et les 62 supermarchés détenus en propre par Carrefour sur le territoire belge.

Le spot de Carrefour, à voir ci-dessous :




carrefour gogo's



http://www.hypercarrefour.be/Home.cfm?lang=fr



Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 12:47


Carrefour2.jpg



L'ensemble des magasins du géant français de la distribution Carrefour étaient fermés samedi en Belgique, jour où le groupe fait l'essentiel de son chiffre d'affaires d'ordinaire, suite à un appel national à la grève pour protester contre un douloureux plan social.
Cette grève concerne les 117 magasins du groupe dans le pays, soit 61 supermarchés et 56 hypermarchés.
L'annonce mardi par le numéro deux mondial de la distribution, et numéro un européen, d'au moins 1. 672 licenciements et de la fermeture de 21 magasins, en raison de ses difficultés à s'imposer face à la concurrence dans le pays, a provoqué une onde de choc en Belgique.
Ce plan social vient s'ajouter à une longue liste de suppressions d'emplois dans le pays ces derniers mois, notamment la fermeture de l'usine Opel d'Anvers.

Déjà depuis mardi, les salariés de nombreux supermarchés et hypermarchés Carrefour ont spontanément arrêté le travail et baissé les grilles des magasins.

Carrefour Belgique a pour sa part mis en garde contre l'impact de la grève nationale de samedi, qui va lui coûter une perte sèche de quelque 14 millions d'euros de chiffre d'affaires, a affirmé son responsable, Gérard Lavinay, dans une interview au journal l'Echo.


"J'accepte cette grève mais elle va nous coûter une fortune en chiffre d'affaires. De plus, nous allons définitivement perdre des clients. Nous avons donc tous intérêt à ce que la grève ne traîne pas en longueur", a-t-il dit.



Source: Le Parisien



Ben voyons qu’est ce qu’ils sont stupides ces employés…

Carrefour les payent au smic, les  licencies et ferme des magasins et ils osent faire grève…

Ils ne se rendent pas compte qu'avec leur comportement, ils mettent en péril le 2ème groupe de distribution mondial, à cause de la perte de CA…

 

Et les 1700 salarié ils ne vont pas perdent définitivement leur emploi ?

 

C’est dans ces déclarations que l’on peu remarquer tout le cynisme du responsable de Carrefour Belgique : La seule chose qui le préoccupe, ce ne sont pas les licenciements, les fermetures de magasin…c’est le CA et  rien d’autre.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...

 

Enseigne

Commune

CA 2009 (M€)

Evol./1 an

Surface (m2)

1

AUCHAN

AUBAGNE (13)

303,8

+ 0,3 %

16 720

2

AUCHAN

VELIZY (78)

297,4

- 3,2 %

19 800

3

AUCHAN

ENGLOS (59)

294,9

- 3,5 %

16 490

4

AUCHAN

RONCQ (59)

293,4

- 4,3 %

15 230

5

CARREFOUR

ANTIBES (06)

290,3

- 4,5 %

13 185

6

AUCHAN

ST-PRIEST (69)

287,1

- 5,4 %

14 800

7

AUCHAN

LE PONTET (84)

264,5

- 5,9 %

17 924

8

CARREFOUR

MONTESSON (78)

264,4

- 6,5 %

18 000

9

CARREFOUR

NICE-LINGOSTIÈRE (06)

263,7

- 3,4 %

14 809

10

AUCHAN

NOYELLES (62)

243,4

- 6,2 %

21 850

11

CARREFOUR

VILLIERS-EN-BIÈRE (77)

233,6

- 8,4 %

25 000

12

AUCHAN

PETITE-FORET (59)

233,1

- 4,8 %

15 100

13

AUCHAN

LEERS (59)

229,6

- 2,6 %

15 178

14

CARREFOUR

AIX-EN-PROVENCE (13)

227,3

- 4,7 %

14 000

15

AUCHAN

NICE-LA TRINITE (06)

223,8

- 1,9 %

12 620

16

AUCHAN

GRANDE SYNTHE (59)

223,3

- 4,3 %

12 346

17

CARREFOUR

ECULLY (69)

222,9

- 5,9 %

14 500

18

CARREFOUR

CLAYE-SOUILLY (77)

219,5

- 6,2 %

18 000

19

AUCHAN

BORDEAUX-LE LAC (33)

215,2

- 4,2 %

17 615

20

CARREFOUR

VÉNISSIEUX (69)

215,1

- 6,9 %

15 000

21

AUCHAN

PERPIGNAN (66)

213,3

- 3,6 %

14 334

22

AUCHAN

BUCHELAY (78)

208,0

- 2,2 %

12 210

23

CARREFOUR

PONTAULT-COMBAULT (77)

205,8

- 5,5 %

12 550

24

AUCHAN

BAGNOLET (93)

205,4

- 4,9 %

15 000

25

CARREFOUR

GRENOBLE-MEYLAN (38)

202,6

- 4,1 %

8 200

26

CARREFOUR

VITROLLES (13)

201,7

- 3,6 %

20 000

27

AUCHAN

PLAISIR (78)

201,2

- 5,2 %

15 620

28

CARREFOUR

VENETTE (60)

195,0

- 6,2 %

13 000

29

AUCHAN

VILLENEUVE D’ASCQ (59)

194,8

- 0,5 %

14 600

30

AUCHAN

MARSEILLE (13)

194,4

- 2,9 %

13 450

31

AUCHAN

LOUVROIL (59)

192,7

- 2,1 %

14 300

32

CARREFOUR

LES ULIS (91)

192,2

- 5,5 %

14 500

33

CARREFOUR

AULNAY-SOUS-BOIS (93)

192,1

- 4,9 %

19 355

34

CARREFOUR

TOULON-GRAND VAR (83)

191,6

- 4,1 %

10 700

35

AUCHAN

TOULOUSE (31)

189,9

- 9,8 %

13 182

36

AUCHAN

LE HAVRE (76)

189,3

- 5,0 %

14 050

37

AUCHAN

CALUIRE-ET-CUIRE (69)

188,4

- 5,2 %

10 775

38

CARREFOUR

MÉRIGNAC (33)

188,0

- 7,1 %

16 415

39

AUCHAN

BOULOGNE (62)

186,6

- 5,7 %

14 255

40

CARREFOUR

ROSNY-SOUS-BOIS (93)

185,3

- 1,5 %

13 300

41

LECLERC

BOIS D'ARCY (78)

185,0

- 0,3 %

9 800

42

CARREFOUR

CRÉTEIL-SOLEIL (94)

183,7

- 4,9 %

14 900

43

CARREFOUR

PORTET-SUR-GARONNE (31)

183,0

- 8,2 %

18 000

44

AUCHAN

CESSON-MELUN (77)

182,1

+ 4,4 %

14 042

45

AUCHAN

VILLARS (42)

182,0

- 2,7 %

12 050

46

CORA

MUNDOLSHEIM (67)

180,3 (e)

- 4,0 %

14 780

47

CARREFOUR

COLLÉGIEN (77)

179,1

- 6,7 %

14 950

48

AUCHAN

LA DEFENSE (92)

178,9

- 1,5 %

13 800

49

CARREFOUR

LATTES (34)

175,8

- 5,4 %

11 800

50

LECLERC

BREST-GOUESNOU (29)

174,1 (e)

- 1,0 %

10 500

51

LECLERC

BLAGNAC (31)

174,0 (e)

- 1,0 %

14 300

52

CORA

MASSY (91)

172,9 (e)

- 4,0 %

13 020

53

AUCHAN

FACHES (59)

172,6

- 4,9 %

11 700

54

CORA

HOUDEMONT (54)

171,4 (e)

- 4,0 %

15 549

55

AUCHAN

MONTIVILLIERS (76)

170,5

- 4,9 %

12 164

56

CARREFOUR

DRANCY (93)

170,2

- 2,2 %

12 000

57

AUCHAN

MARNE-LA-VALLEE (77)

170,0

- 3,4 %

16 000

58

AUCHAN

ANNECY (74)

169,6

- 2,9 %

10 600

59

AUCHAN

FONTENAY-SOUS-BOIS (94)

169,1

- 2,1 %

13 425

60

AUCHAN

BRETIGNY (91)

168,6

- 3,6 %

11 600

61

LECLERC

ST-ORENS (31)

167,0 (e)

- 1,0 %

14 610

62

CARREFOUR

GRENOBLE-ECHIROLLES (38)

166,7

- 6,8 %

10 806

63

CARREFOUR

QUÉTIGNY (21)

165,6

- 4,6 %

15 795

64

AUCHAN

BETHUNE (62)

164,6

- 1,3 %

10 375

65

CARREFOUR

CHARTRES (28)

164,1

- 4,2 %

11 000

66

AUCHAN

STRASBOURG (67)

163,7

- 9,2 %

12 412

67

CARREFOUR

OLLIOULES (83)

162,9

- 2,7 %

10 000

68

LECLERC

ECHIROLLES (38)

160,5

+ 1,7 %

9 366

69

CARREFOUR

ORMESSON (94)

160,2

- 5,1 %

13 500

70

AUCHAN

ST-JEAN DE LA RUELLE (45)

160,1

- 7,5 %

12 276

71

AUCHAN

ST-OMER (62)

158,8

- 3,5 %

13 191

72

AUCHAN

BORDEAUX-BOULIAC (33)

158,2

- 1,6 %

12 200

73

AUCHAN

ILLKIRCH (67)

157,9

- 9,9 %

14 100

74

AUCHAN

MAUREPAS (78)

156,5

- 3,3 %

10 800

75

LECLERC

POITIERS (86)

156,2

- 1,0 %

11 600

76

AUCHAN

ST GENIS-LAVAL (69)

155,6

- 3,4 %

7 700

77

LECLERC

ST-HERBLAIN (44)

154,4 (e)

- 1,0 %

11 700

78

CARREFOUR

LABÈGE (31)

153,9

- 4,5 %

14 100

79

CARREFOUR

WASQUEHAL (59)

153,8

- 5,3 %

14 000

80

LECLERC

ST-MEDARD-EN-JALLES (33)

153,7 (e)

- 1,0 %

12 000

81

AUCHAN

DURY (80)

153,5

- 4,8 %

11 300

82

CARREFOUR

MARSEILLE-GRAND LITTORAL (13)

152,9

+ 2,6 %

16 000

83

CARREFOUR

ANGLET (64)

152,8

- 3,6 %

11 046

84

CARREFOUR

ST-QUENTIN-EN-YVELINES (78)

152,4

- 6,9 %

15 500

85

GEANT CASINO

MARSEILLE-LA VALENTINE (13)

152,4 (e)

n. c.

17 116

86

AUCHAN

LE MANS (72)

152,4

- 5,4 %

13 182

87

AUCHAN

PEROLS (34)

151,9

- 4,2 %

12 554

88

CARREFOUR

MONT-SAINT-AIGNAN (76)

151,5

- 4,7 %

11 145

89

CARREFOUR

BARENTIN (76)

148,5

- 5,2 %

14 130

90