Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 09:29

La CFDT appelle à la grève pour protester contre l’ouverture du Géant Casino de Lanester, dimanche 22 décembre. 

Arrêté municipal

Un arrêté du maire de Lanester autorise l’ouverture des commerces, dimanche 22 décembre. Ainsi, l’enseigne Géant Casino sera ouverte ce jour-là, de 14 h à 19 h. Ce qui n’est pas du goût de la CFDT services du Morbihan.

Pas de consultation des salariés

« Noël tombant cette année un mercredi, cette ouverture ne se justifie pas, explique Jean-Louis Bonnisseau, délégué syndical. En plus, il n’a pas été tenu compte de l’avis des salariés. Par ailleurs, l’arrêté municipal, précise que la dérogation vise le personnel volontaire. Or, la direction du magasin a fait savoir qu’il fallait 101 personnes en poste dimanche prochain. Il n’y a que 42 volontaires… »

Un CE jeudi prochain

Un comité d’entreprise doit se tenir jeudi matin. La CFDT décidera alors si elle maintient ou pas son appel à la grève.

 

source: ouest france

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 08:40

Réductions des coûts chez Casino : le personnel est aussi concerné

 

Pour faire face à une baisse des résultats en France et mener à bien sa politique tarifaire, le groupe a décidé de donner quelques tours de vis à l’organisation générale.

 

Chez Casino, il y a l’International, florissant et le marché domestique, à la peine. Deux poids, deux mesures et une stratégie adaptée à chacun.

Sur le plan mondial, avec le renforcement des moyens et des équipes de management, sur le plan français avec une politique de réduction des coûts. Cette dernière, engagée depuis 2011, s’est renforcée l’an dernier et se poursuit en cette année 2013. Il est vrai que Casino, comme l’ensemble du secteur, souffre de la désaffection des ménages dans ses grandes enseignes (hypermarchés et supermarchés), alors que son engagement dans la bataille des prix, effectif dès le quatrième trimestre 2012, rogne les marges.

La suppression de la musique

Pour faire face, le groupe a donc serré un peu plus les boulons, en attendant des jours meilleurs. Le temps est aux économies à tous les étages et dans tous les domaines. Dans les magasins notamment, comme par exemple la suppression de la musique pour ne plus payer les droits de la SACEM (lire ci-dessous). Comme également les coupures automatiques d’éclairage sur certaines zones moins fréquentées par la clientèle, dans le cadre d’un programme d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Mais l’impact de cette chasse « au gaspi » se ressent également sur l’évolution des effectifs. Entre 2010 et décembre 2012, Casino a perdu 5 936 salariés en France (73 281 contre 79 217) hors franchisés et location-gérance, selon les données publiées par le groupe.

En début d’année, Jean-Charles Naouri, pdg du groupe, avait néanmoins précisé que la réduction des coûts engagée, se ferait « sans plan social » (1). Sans plan, mais, avec l’arrêt du recours à l’intérim, le non-renouvellement des CDD, mais aussi, comme l’ont pointé les organisations syndicales, le non-remplacement des départs à la retraite, des congés et des arrêts maladies, augmentant la charge de travail des « restants ». Diverses manifestations des salariés d’hypermarchés ont été organisées en France sur ce thème.

Une baisse des effectifs qui se traduit également selon la CGT, « par un transfert des magasins intégrés en franchise pour diminuer la masse salariale ».

Le recours aux ruptures conventionnelles des contrats de travail est également apparu. À petites doses semble-t-il : « Il ne s’agit pas d’un tsunami. Ces recours ne concernent que quelques dizaines de personnes dans les effectifs France » évoque à ce sujet Alain Marquet, délégué syndical groupe CFE-CGC. Tenu à la confidentialité, dans la période qui précède la publication de ses résultats le 25 juillet, le groupe Casino n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet avant cette date.

(1) : Sur 2012, le nombre de licenciements, pour autre cause qu’économique (abandon d’emplois, absences répétées, faute professionnelle…), s’élève à 3 384 sur le périmètre France.

 

source: Le Progrès.fr

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 08:14

 

Quelque 150 salariés ont manifesté, hier matin, devant l'hypermarché Géant Casino de Poitiers.

 

 

 

Dans la cadre d'un mouvement national, quelque 150 salariés de l'enseigne Géant Casino à Poitiers se sont mobilisés hier matin devant l'hypermarché afin de dénoncer leurs conditions de travail et le manque de personnel. « Nous sommes aujourd'hui 215 salariés sur le site contre 325 en 2007. Cette politique de compression de personnel, nous oblige à une polyvalence qui finalement nous fait perdre en efficacité, et empêche toute reconnaissance professionnelle. A force d'être un peu partout, nous sommes sutout nulle part » explique Chantal Payen, déléguée Syndicale Force Ouvrière (FO) et salariée depuis 41 ans dans l'enseigne. Des conditions qui alimentent également la crainte de certains salariés quant à la pérennité de leurs emplois. A l'exemple de Wilfried Boultareau, vendeur au rayon multimédia depuis novembre 2000. « Le groupe met désormais en avant une de ses filiales, le site de vente en ligne C-Discount pour ce qui concerne la vente de matériel multimédia et d'électroménager. Il devient donc impossible d'atteindre nos objectifs face à des ventes qui ne cessent de baisser en rayon. Depuis un an, nous ne touchons plus de commissions, et nous avons de vraies inquiétudes quant au maintien de nos postes. »

Des revendications qui s'étendent également aux rémunérations. « Le président de Casino ne cesse de clamer que son groupe se porte bien et fait des bénéfices, mais les salaires n'augmentent pas et depuis quelques années, il n'y a plus de primes, plus d'interessements et les participations ont nettement baissées. Faire partie d'un groupe devrait permettre à la solidarité de jouer, mais ce n'est absolument pas le cas. »
Recue par la direction* de l'enseigne dans la matinée, Chantal Payen n'exclut pas d'autres actions à venir. « Nous faisons signer aux clients une pétition pour siginifier qu'eux aussi ont des motifs d'insatisfaction. La direction générale doit réagir, nous devons être entendus sinon le mouvement d'aujourd'hui ne pourrait être que le premier coup de semonce. »

* Contactée, la direction du Géant Casino de Poitiers n'a pas souhaité s'exprimer.

 

source: la nouvelle république

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:52

A moins de 2 semaines de Noël les salariés réunis en intersyndicale bloquent l'accès à la grande surface depuis ce samedi. Ils protestent contre la réduction de leur prime d'intéressement.

 

 

La surprise est de taille ce samedi matin pour la direction du Géant Casino d'Ajaccio. Dans cette dernière ligne droite avant Noël, c'est là que la grande surface enregistre ses plus grosses recettes, mais ce matin les caisses sont restées fermées. A l'appel d'une intersyndicale ( STC - FO - CFDT - CGT ) les salariés ont bloqué l'accès à la grande surface laissant les entrées de la galerie marchande libres. 


Une prime liée au chiffre d'affaire 


Ils protestent contre la réduction de leur prime d'intéressement, 400€ cette année contre 800€ d'ordinaire selon l'intersyndicale. Les employés auraient touché 1800€ l'an passé selon la direction.
Marie-France Giovannangeli, DRH du groupe, explique que "cette prime est variable car liée au chiffre d'affaire", selon elle "la mauvaise saison touristique, la concurrence accrue et la baisse du pouvoir d'achat expliquent mécaniquement la chute du chiffre d'affaire" et donc de ces primes conclut la DRH de Géant. 
Malgré ces affirmations les grévistes restent très déterminés.


"Nous avons fait des efforts" 


"Les 284 salariés ont fait des efforts considérables. Travail le dimanche, heures supplémentaires, manque d'effectif...On nous a mis la carotte et puis au final on ne bénéficiera pas de cette prime" regrette Brigitte Loviconi, déléguée C.F.D.T.
La direction devrait essayer de trouver une issue rapide à ce conflit pour limiter les pertes financières très importantes en cette période de fêtes, mais la partie ne semble pas gagnée. 

 

source: France 3

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 16:14

geant.jpg

 

 

Les élus CGT et Autonome du Géant Casino de Béziers Montimaran manifesteront toute la journée devant leur établissement. Ils dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles au sein de leur établissement et veulent partager leur crainte avec les clients de l’établissement.

"Nous constatons que les salariés souffrent, que les conditions de travail sont de plus en plus dégradées ce qui provoque un mal-être au travail", explique Stéphane Pommier le représentant syndical CGT de Casino.

 

La clientèle aura toujours accès au magasin. Les salariés se réuniront dès 5 h du matin devant l’entrée du personnel. Puis à l’ouverture des commerces, ils resteront devant l’entrée où ils distribueront des tracts et feront signer des pétitions. Les salariés ne sont pas autorisés à rentrer dans la galerie marchande car elle est aussi la propriété de commerces indépendants qui ne sont pas concernés par le mouvement social.

Dans le courant de la journée, les manifestants se déplaceront vers le rond-point devant l’établissement de restauration rapide où ils distribueront encore des documents relatant leur difficulté au travail.

Après une rencontre avec les syndicats, la direction aurait joué sur la corde sensible en insistant sur le fait que les salariés allaient gêner la clientèle avec un tel mouvement. La direction n’a pas souhaité s’exprimer sur ce conflit.

En attendant, les salariés assuraient hier : "Ne vouloir en aucun cas ennuyer les clients de cette grande surface, bien au contraire. Nos cadences augmentent, les amplitudes horaires de travail se dégradent, les effectifs sont en baisse, on nous demande d’être polyvalents mais il n’y a pas de reconnaissance salariale, on fait le forcing pour nous faire travailler les jours fériés et les dimanches, nos primes ne cessent de baisser et nos salaires n’évoluent pas malgré l’ancienneté. Cela ne peut plus durer", insistaient encore les représentants syndicaux.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 08:37

geant.jpg

 

 

 

 

Le mouvement de grève des salariés de Géant Casino Montimaran à Béziers est reconduit pour demain. La réunion entre les salariés et la direction n’a pas abouti à des résultats concrets.

Depuis ce matin, près de 90% du personnel a rejoint ce mouvement (chiffre syndicats). Il résulte d'un conflit entre les employés et la direction générale du groupe qui couve depuis plus d’un an à propos de difficultés salariales, de personnels non remplacés et par ailleurs de primes d’intéressements qui ne cessent de baisser alors que le chiffre d’affaires du groupe progresse en permanence.

 

Du personnel venu de toute la région fait tourner cette grande surface depuis ce matin pour que la clientèle ne soit pas gênée.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:12

geant.jpg

 

 

 

 

 

 

Géant : des salariés dénoncent leurs conditions de travail

 

Existe-t-il un malaise au sein de la grande surface narbonnaise ? Hier, des employés avaient organisé une grève avant de l’annuler précipitamment. Certains évoquent des pressions. Beaucoup parlent de charges de travail trop importantes.
 
La direction dément formellement.

Y a-t-il un malaise à Géant Casino ? Vendredi dernier, des salariés de la grande surface narbonnaise avaient officiellement annoncé un mouvement de grève. Les mécontents devaient se réunir hier matin, à 10 h, devant le magasin pour protester contre leurs conditions de travail. Au final, personne n’a suivi le mouvement. Officiellement, aucune raison n’explique ce changement soudain de positionnement.

Un malaise à cause du stress

Étonnés par le comportement des employés, nous avons décidé d’en interroger plusieurs sur le sujet. Tous ontpréféré témoigner sous le couvert de l’anonymat. « La vérité, c’est que dans le secteur de la grande distribution, on ne peut pas faire grève ! La pression est trop grande », explique un salarié. Tous partagent la même analyse : « Dans le contexte actuel, beaucoup trop risqué. Et puis, ici, les différents syndicats ne sont pas d’accord. Et comme bientôt, il va y avoir les élections professionnelles, c’est un peu la guerre ». Les employés qui ont accepté de se confier évoquent des rythmes et des charges de travail inadaptés et des rémunérations trop faibles. « C’est la politique générale du groupe que l’on remet en cause », insiste un employé. « C’est tellement dur qu’il n’y a jamais eu autant de congés maladie ! Et en plus, ces gens qui partent en maladie, la direction ne les remplace pas…

 

Résultat, la charge de travail ne cesse de s’alourdir ! »

 


L’un d’eux ajoute : « La semaine dernière, une caissière a fait un malaise à cause du stress. Une autre souffre d’une tendinite… ». La plupart relèvent une usure physique et morale. « Et comme ils rechignent de plus en plus à engager des CDD pour effectuer des remplacements, on a des horaires incompatibles avec la vie de famille ».
Tous réclament une augmentation des salaires et prise en compte de la pénibilité. « Au lieu de s’augmenter, les actionnaires feraient mieux de penser aux personnels.

Ce serait une marque de respect élémentaire ».

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 04:42

geant.jpg

 

 

 

 

 

Réunis derrière la bannière de la FDSEA, une quinzaine d’éleveurs ont manifesté, cet après-midi, au Géant Casino de Millau.

Le bœuf brésilien dans le collimateur, vendu à moins de ...13€ le kg

Les agriculteurs et les responsables de la boucherie du Géant Casino de Millau (au Crès) ne se quittent plus. Après l’agneau néo-zélandais le 3 avril dernier, après le bœuf brésilien une première fois le 17 mai, c’est à nouveau une promotion d’entrecôtes venues d’Amérique du Sud qui a mis le feu aux poudres, cet après-midi.

Réunis derrière la bannière de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles), une quinzaine d'éleveurs du Sud-Aveyron sont allés s'expliquer avec les dirigeants de l’enseigne. Ces derniers seraient coupables,

selon eux, de ne pas tenir leurs engagements. A savoir « collaborer avec les producteurs locaux », selon la section bovine de la FDSEA.

Pour la FDSEA du Cantal, le magasin met en danger "la santé des consommateurs", puisque des doutes subsistent quant au respect des normes européennes.

Le syndicat paysan a donc sollicité les services de l’Etat pour des contrôles. Mercredi soir, la viande était encore en rayon.

Le syndicat s’est aussitôt fendu d’un communiqué dénonçant le laxisme des pouvoirs publics. 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:25

geant.jpg

 

 

 

 

Son enfant de 15 mois a été malade durant plusieurs jours. Elle lui avait donné un petit pot périmé. Sauf qu'elle venait de l'acheter dans les rayons de l'hypermarché Géant. Cette maman est en colère et ne veut pas se contenter d'un bon d'achat et d'une lettre d'excuse.



C'est sûr, mieux vaut toujours vérifier la date de péremption avant de prendre un produit dans les rayons. C'est plus prudent. « Mais quand même, quand c'est pour les enfants, on se dit que c'est bien surveillé », explique Cathy F., une maman roubaisienne. Elle le reconnaît, le 8 juin dernier dans l'hypermarché Géant du centre-ville, elle n'a pas vérifié la date limite de consommation des petits pots pour bébé qu'elle achetait. Et le lendemain, elle a donné une de ces purées à sa fille de 15 mois.
C'est quand son enfant a commencé à avoir la diarrhée qu'elle a jeté un oeil sur l'emballage. À consommer jusqu'au... 15 avril 2010 pour l'un, 29 mai 2010 pour l'autre ! Cathy F. a commencé par conduire sa petite chez le médecin de garde et comme elle était encore malade le lundi, elle s'est rendue chez son médecin traitant. Selon cette dernière, peu de place pour les doutes : les symptômes sont liés à l'absorption de denrées périmées. « Son état n'était pas catastrophique, mais quand il s'agit d'enfants de moins de deux ans, c'est normal de s'inquiéter, affirme-t-elle. Je lui ai dit d'aller à l'hôpital si la diarrhée persistait. »


Des faits « exceptionnels »

 


Finalement, la fillette de 15 mois s'est remise. Mais sa maman est en colère contre Géant. Elle s'est rendue à la direction de l'hypermarché du centre-ville pour le faire savoir. Le directeur, Guillaume Cornilleau, ne cherche pas à nier les faits. Mais selon lui, ils restent « exceptionnels ».

« Des contrôles sont faits de manière régulière. La procédure veut que les produits récents soient entreposés derrière les produits plus anciens. Des contrôles réguliers sont effectués par les employés et par des sociétés extérieures. »

Bref, même si Cathy F. n'est pas la seule à avoir connu pareille mésaventure, ce que Guillaume Cornilleau admet aussi, il faut comparer ces incidents au volume des denrées écoulées chaque année chez Géant.

« Depuis, précise encore le directeur, le nécessaire a été fait. »
Des excuses et un bon d'achat
De fait, la maman roubaisienne a reçu une lettre d'excuse accompagnée d'un bon d'achat de 25 E valable trois mois. Pas tout à fait ce qu'elle attendait : « Le directeur aurait déjà pu demander des nouvelles de ma petite... » dit-elle. Mais ce qu'elle souhaite surtout, c'est que les responsables roubaisiens se fassent « taper sur les doigts ». Elle a donc écrit au siège de Géant-Casino, à Saint-Étienne. Par contre, elle n'envisage pas de déposer plainte.

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 16:14

geant.jpg





L’héritier du groupe Casino quitte la direction de l’hypermarché de Fenouillet

 

 


Gabriel Naouri, fils de Jean-Charles Naouri le PDG du Groupe Casino, sera nommé jeudi 14 janvier à la direction des opérations hypermarchés Géant Casino Paris. Une promotion qui traduit l’ascension fulgurante de ce « surdoué » du commerce.

Il ne sera finalement resté qu’un peu plus d’un an à la tête de l’hypermarché de Fenouillet.
 Nommé directeur en octobre 2008, Gabriel Naouri va quitter ses fonctions prochainement pour prendre la direction des opérations hypermarchés Géant Casino Paris. L’annonce sera officielle jeudi 14 janvier.


Une sacrée promotion pour le fils de Jean-Charles Naouri, PDG du Groupe Casino, entré dans le groupe il y a tout juste trois ans en tant que simple employé de rayon à Rennes avant d’être nommé chef de rayon à Mandelieu, directeur adjoint à Paris, directeur stagiaire à Marseille puis enfin directeur à Fenouillet.
 Un poste à hautes responsabilités que le jeune homme de 28 ans a assumé avec brio puisque le bénéfice du magasin de Fenouillet a représenté, en pourcentage, la meilleure évolution des 107 hypermarchés français du groupe au premier semestre 2009, dans un contexte global pourtant incertain.


Une confirmation de son talent de dirigeant après avoir été élu Young Global Leader par le World Economic Forum de Davos en 2008. En prenant la direction des opérations hypermarchés Géant Casino Paris, c’est un nouveau défi particulièrement excitant que Gabriel Naouri s’apprête à relever en prenant la responsabilité d'une dizaine d'hypermarchés ce qui représente près de 2500 salariés et un chiffre d’affaires de plusieurs centaines de millions d’euros.

Heureux de poursuivre son ascension au sein du Groupe, il n’a, cependant, pas manqué de souligner son attachement à Fenouillet en confiant à la rédaction d’Objectif News que « ce départ pour Paris ne lui ferait pas oublier son passage dans la région toulousaine. »


Fils unique du PDG du Groupe Casino, Gabriel Naouri s’affirme de plus en plus comme l’héritier légitime du Groupe Casino. Cette nomination, qui confirme l’excellence de son parcours, devrait le mener, tôt au tard, à la tête du second groupe coté de la grande distribution en France derrière Carrefour.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Géant-Casino
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...