Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 09:04




 "Nous sommes économiquement morts !"
 

"Les vignerons du Midi sont économiquement morts" . Dès le début de son discours, hier après-midi dans le jardin du Peyrou à Montpellier, devant un parterre de plusi eurs milliers de manifestants, Philippe Vergnes a planté le décor.
Le président du syndicat des Vignerons du Midi est formel. Malgré deux petites récoltes, "les vignerons sont abandonnés sans aucune perspective d'avenir !".
Pour la profession, "la situation ne s'améliorera que si les cours du vin augmentent pour le producteur". Une solution qui passe inévitablement par la grande distribution.
"Je salue le producteur qui a eu l'ingéniosité de déposer un kilo de carottes sur le bureau du Président de la République, poursuit Philippe Vergnes.
Mais face à la grande distribution, les carottes sont cuites !".
Le leader syndical d'argumenter :
"Sous couvert de défense des consommateurs, la grande distribution assassine la viticulture et se gave. Elle marge à plus de 60%. Le prix des vins de pays a augmenté de 14 % alors que le prix payé aux producteurs a diminué de 9 %".

"Travailleurs sans revenu"

Et d'interpeller le Président de la République : "Il est de votre responsabilité de stopper ce truandage. Quinze centimes de plus par bouteille donnerait un peu d'espoir aux vignerons. Nous ne sommes plus des travailleurs pauvres, nous sommes des travailleurs sans revenu. A quand notre intégration dans le commerce équitable ?".

Pour la profession, tout ce gâchis aurait pu être évité. "Les aides à l'hectare étaient la solution", explique Philippe Vergnes. Elles n'ont pas été accordées, notamment sous la pression des syndicats agricoles à vocation générale. "Nous sommes victimes d'une injustice. Il est insupportable que l'Etat français cautionne une telle manoeuvre".
Pour conclure, Philippe Vergnes a lancé un ultime appel au secours au Président de la République : "Nous sommes au bout, c'est la descente aux enfers. Nous ne sommes pas en mesure d'attendre 2013. Nous avons besoin d'une réponse immédiate". Et un avertissement aussi : "Il ne faudra pas s'étonner si certains se révoltent ou se laissent aller au désespoir...".



Source: l'indépendant.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kiger 02/12/2009 01:00


Bonsoir,

J'ai découvert votre blog aujourd'hui. Je trouve les infos intéressantes, mais un peu partiales.

Je suis d'accord avec tonton, mais moins virulent.
C'est la loi de l'évolution. Il faut s'adapter ou mourir. Nos producteurs devront s'adapter. Pourquoi continuer à faire la même "M...." que les polonais, les chinois et autres. Non seulement c'est,
comme je le dit, de la "M...." industrielle, mais en plus ils s'autodétruisent en dégradant leur environnement et leurs ressources humaines.

A plus pour d'autres com


Caddyman 02/12/2009 09:28


bonjour, bienvenue sur ce blog, et merci pour votre commentaire.

C'est pas facile d'être aussi virulent que Tonton qui doit être un des plus anciens et régulier intervenant.
Au moins, on ne peut pas dire que je censure les réponses déposées sur le blog.


tonton 30/11/2009 12:20


c'est bizarre, lorsque je n'ai plus de taff dans ma branche, j'en change.

je ne vais pas aller manifester en demandant des aides.
non non je m'adapte.

seul les cul terreux en tout genre et les agriculteurs apres nous avoir fait bouffer tant de merde (tout en continuant) se plaignent sans jamais se remettre en question.

les bougnats ont evolue eux .....


Caddyman 01/12/2009 15:35


Salut

Je te l'ai déja dis par ailleurs, je préfère engraisser un cul terreux même si il m'arnaque de temps  en temps, qu'une enseigne de distribution qui délocalise en Asie en faisant travailler on
ne sait qui, on ne sait comment et qui dans le même temps, parraine l'Unicef et/ou l'écologie.
Pour ce qui est de la malbouffe, tu es bien placé pour savoir que la grande distrib fait tout pour qu'il y ai de gros problèmes de qualité à moyen terme...


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...