Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 12:58

 

 

 

Enquêtes de Que Choisir, courses en hyper, tout le confirme: la loi de modernisation économique, loin de faire baisser les prix a permis aux distributeurs de bonifier leurs marges au détriment des producteurs et des consommateurs.

 

 

C’est bizarre. Sans aucun doute un effet d’optique... Alors que nous, consommateurs, avons la fâcheuse impression de dépenser toujours plus en faisant nos courses, que l’Institut National de la Consommation publie une enquête portant sur 1430 produits… Dont la moitié s’est renchérie, Luc Chatel, secrétaire d’Etat à l’industrie et à la consommation, nous affirme, juré, craché, que les prix ont baissé... de 0,2% depuis l'automne! Et qu’importe si, sur l’année, ils ont augmenté de 2,4%!

Viandes : prix en hausse pour le consommateur et en baisse pour le producteur

L’an passé, les industriels et la grande distribution nous avaient expliqué doctement que la valse des étiquettes s’expliquait par la hausse du prix des céréales, du lait et des oléagineux. Curieusement, le fait que le cours des céréales ait chuté de près de 51% en 2008, que les oléagineux aient perdu 38% et que le lait soit revenu à un prix abordable ne semblent avoir aucune incidence sur le caddy de la ménagère. L’INC pointe même des augmentations de plus de 12,5% sur certaines pâtes. La faute à qui? Industriels et distributeurs se renvoient ad nauseam la patate chaude...

Ce n’est pas tout. Le mois dernier, l’UFC que Choisir rendait publique une enquête sur le prix de la viande. Conclusion ? Si le prix du boeuf a augmenté de 50% entre 1990 et 2008, le prix payé aux agriculteurs a, lui, chuté de 15%. En 20 ans, la volaille s’est renchérie de 40% et le porc de 26% alors que les cours de ces viandes ont respectivement baissé de 7% et de 30%. De là à dire que la grande distribution a engrangé de confortables marges sur le dos des agriculteurs et des consommateurs...

 

Plus hypermarchés = moins de concurrence

C'est d'ailleurs sans doute pour les remercier de ces comportements vertueux que le gouvernement a accordé à la grande distribution le cadeau de la LME (loi de modernisation économique). Une bagatelle législative qui leur permet, notamment, de s’implanter plus facilement dans les centres villes. Pourquoi cette faveur ? Parce que plus de grandes surfaces induira nécessairement plus de concurrence et donc une baisse des prix , pardi ! Mais si cet argument était valable,
comment expliquer alors qu’avec un hypermarché pour 46 000 habitants, les prix pratiqués en France soient plus élevés qu’en Allemagne qui ne compte pourtant qu’une grande surface pour 51 000 habitants ?  
   

Marges arrières et paradis fiscaux

Même le député UMP Jean-Paul Charié président de la commission d’examen des pratiques commerciales, et rapporteur de la LME donc, peu suspect de gauchisme, déplore le peu d’effet de cette loi sur la baisse des prix! Le député épingle les pratiques de certaines enseignes de la grande distribution qui exigent que les fournisseurs leur versent des commissions sur des comptes sis dans des paradis fiscaux ou encore, que ces derniers signent des contrats « premium » assurant des marges de plus de 25% aux grandes surfaces !

Il faut croire que les pratiques occultes et les marges arrière ont la vie dure!

 


Les politiques font semblant de ne pas comprendre qu'il n'y a plus de concurence en France...et ce ne sont pas des "mesurettes sauce Bercy" qui vont faire changer des richissismes habitudes des centrales d'achats...
A moins, qu'ils (les politiques) n'ont plus de pouvoirs vis à vis de la grande distribution...



Source: marriane2.fr

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans CA - bénéfices - fortunes
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 15:45

 

1er
Gérard Mulliez




 Sa fortune en 2008 : 21000 M€

 

2ème
 Bernard Arnault


Sa fortune en 2008 : 18307 M€

 

 

12ème
Robert Halley





Sa fortune en 2008 : 4095 M€

 

 

14ème
Philippe et Jacques Bouriez




Leur fortune en 2008 : 3300 M€




 

38ème
Jean-Charles Naouri




Sa fortune en 2008 : 1158 M€

 

 

63ème
Pierre Courgeon (Schiever)




Sa fortune en 2008 : 640 M€

 

 

89ème
Jean Baud


Sa fortune en 2008 : 420 M€



Source: http://www.challenges.fr/classements/fortune.php

 

 

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans CA - bénéfices - fortunes
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 13:25

 

Selon un classement établi par le magazine Challenges, Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan, occupe la première place des fortunes professionnelles en France, avec une fortune évaluée à 21 milliards d'euros... (je vous rappelle qu'il vit  en Belgique, ce doit être pour le climat...)
Ses bénéfices, ont augmentés, (je devrais plutôt dire dire bondir) de..........30% en 1 an...

Il devance Bernard Arnault, à 18 milliards d'euros, qui est rentré dans le capital de chez Carrefour...

9 dirigeants ou fondateurs de groupes de distribution apparaissent parmi les trente premières places...

Alors qu'avant il fallait plusieurs générations pour faire fortune, avec la grande distrib, ils ont réussi en moins de 30 ans....

Qu'est ce que ça rapporte de se battre pour le consomateur...

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans CA - bénéfices - fortunes
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 13:45





Je vais essayer de vous expliquer le mécanisme "des marges arrières"... qui ont fait la fortune de la grande distribution.... de l'Etat et à un degré moindre, les grands groupes industriels...

En revanche, elles ont tuées pleins de PME / PMI et leur suppressions (soit disant car elles doivent être supprimées depuis 2004 et un certain ministre de l'économie Mr Sarkozy...) 

Je vends un produit qui est à mon tarif 15 euros, et bien sûr je voudrais le vendre toute l'année dans les rayons (c'est ce que l'on appelle "le permanent")...


Une fois arrivé dans les bureaux de la centrale d'achat (quelque soit l'enseigne) , il existe un document où vous avez toutes les prestations que peu fournir un hypermarché  (alors que bien sûr c'est complètement bidon) comme par exemple:

X % pour suivi de gamme
X % pour mise en avant
X % pour gestion privilégiée
X % pour  coopération commerciale
X % pour marchandisage (alors que c'est souvent le fournisseur lui même qui le fait)
X % de RFA (non ce n'est pas le retour des deux  Allemagne(s)  mais Remise de Fin d'Année)

La liste est bien sûr lonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnngue comme un ticket de caisse d'un caddy  du samedi d'une famille nombreuse...

Et là c'est le distributeur qui établi une facture au fournisseur, du montant de toutes ses prestations....et donc qui dit facture dit TVA et voilà que l'Etat touche en fait une TVA sur des  prestations bidons mais qu'importe, c'est une rentrée d'argent dans les caisses et plus il y à de marge arrière, plus l'état gagne de l'argent...CQFD

Bref vous l'avez compris, ce n'est donc  qu'un moyen de prendre de l'argent au fournisseur, pour payer moins cher un produit sans en faire bénéficier le consommateur final...


Alors mon produit à 15 euros net , on va lui retirer ce qu'est la moyenne des marges arrières dans le non alimentaire, c'est à dire grosso modo 30%...et l'enseigne, me fait une facture de 4.5 HT  euros qui correspond à ses soit disant prestations. 

15 X0.7=  10.5 euros voilà ce que paye en réalité l'hypermarché... mais son prix de vente au consommateur est basé sur les 15 euros figurant sur sa facture d'achat.

15 euros X par 1.8 (le coefficient moyen des ventes du permanent), le produit se retrouvera au prix public de 27 euros.

 Et moi, je lui reverse,  ses 4,5 euros de "coopération commerciale… que je me dépêche de rajouter à ma prochaine hausse de tarif...et ainsi de suite, tout le monde y trouve son compte sauf bien sur le client qui passe en caisse et les PME qui n'ont pas pu suivre face aux grosses entreprises.

 

Et sans ces marges arrière ?

 

10.5 X 1.8 = 18.90 euros… différence ?  8,10 euros…

 

Voilà comment les enseignes de la grande distribution ont en quelques années bâties des fortunes colossales en un temps record (moins de 30 ans), sur le dos des clients    et avec la complicité  de l’Etat qui  à dans ce système trouvé comment faire payer au consommateur 2 fois la TVA sur 1 produit  (1 fois avec les marges arrières et la 2ième fois quand il passe à la caisse de son magasin)…  

Mais bon, ils continuent à nous jurer que chaque matin, ils n'ont qu'un seul et unique objectif:  défendre notre pouvoir d'achat...

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans CA - bénéfices - fortunes
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...