Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 15:45

 

1er
Gérard Mulliez




 Sa fortune en 2008 : 21000 M€

 

2ème
 Bernard Arnault


Sa fortune en 2008 : 18307 M€

 

 

12ème
Robert Halley





Sa fortune en 2008 : 4095 M€

 

 

14ème
Philippe et Jacques Bouriez




Leur fortune en 2008 : 3300 M€




 

38ème
Jean-Charles Naouri




Sa fortune en 2008 : 1158 M€

 

 

63ème
Pierre Courgeon (Schiever)




Sa fortune en 2008 : 640 M€

 

 

89ème
Jean Baud


Sa fortune en 2008 : 420 M€



Source: http://www.challenges.fr/classements/fortune.php

 

 

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans CA - bénéfices - fortunes
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 11:11




L’hypermarché Carrefour à Digne les bains condamné en appel pour licenciement « sans cause réelle et sérieuse ».

Une affaire qui date de 2004, lorsqu’un employé avait été licencié pour « insuffisance professionnelle ». Patrick V. était alors chef du rayon liquide après avoir grimpé les échelons. La direction jugeait qu’il n’assurait pas ses missions, et l’avait convoqué plusieurs fois à ce sujet avant de le licencier.

La Cour d’appel de Nîmes condamne la direction à payer 25 000 euros de dommages et intérêts. Un jugement qui reste injustifié selon la direction de Carrefour, qui n’a pas encore décidé si elle se pourvoirait en Cassation.

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Carrefour
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 12:08










Cela se passe de commentaires...
Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 18:14





Prix des jouets: 37 millions d'euros d'amende pour entente confirmés en appel

 

La cour d'appel de Paris a confirmé mercredi dans ses grandes lignes une décision du Conseil de la concurrence qui avait infligé en décembre 2007 des amendes pour un montant total de 37 millions d'euros à cinq fabricants et trois distributeurs sanctionnés pour s'être entendus sur les prix de vente de jouets de Noël.

La cour d'appel a simplement ramené de 300.000 à 200.000 euros le montant de l'amende infligée à la société EPSE-Joué Club, estimant qu'on ne peut retenir à sa charge qu'une entente avec Goliath France et non pas avec MegaBrands Europe.

Saisi par le ministre de l'Economie en décembre 2005, le Conseil de la concurrence avait sanctionné le 20 décembre 2007 cinq fournisseurs (Chicco Puériculture de France, Goliath France, Hasbro France, Lego SAS, MegaBrands Europe NV) "pour s'être entendus avec leurs distributeurs sur le prix de vente des jouets de Noël, au détriment des consommateurs".

Il avait également sanctionné trois distributeurs (Carrefour France, Maxi Toys France et EPSE-JouéClub) pour les mêmes faits. La plus forte amende, de 27,4 millions d'euros, avait été infligée à Carrefour France. Les sociétés visées avaient fait appel.

Si on ne peut plus s'arranger entre amis...

Les ententes dénoncées ont concerné les périodes de Noël 2001, 2002, et 2003, pendant lesquelles "les fournisseurs en cause se sont respectivement entendus avec les distributeurs, pour faire cesser toute concurrence entre points de vente et obtenir un prix de détail unique pour chacune de leur référence". Les consommateurs en ont été les principales victimes, l'achat des jouets de Noël étant incontournable en fin d'année.

Aux USA il y à quelques semaines, une affaire identique à eu comme verdict 6 mois de prison ferme aux responsables des ententes illicites…

 

Il faut absolument les mêmes sanctions en France et en Europe, pour éliminer ces arrangements sur le dos des consommateurs…car cette affaire de jouets de Noel, n’est pas la seule, nous le savons tous…

Mais c'est surtout de faire passer l'envie aux responsables de la grande distribution de continuer à nous rouler dans la farine pour ne pas dire autre chose et continuer à s'enrichir  sur notre dos...


PS:  l'amende de Carrefour est inférieure aux indemnitées de départ
 pour mauvais résultats
 de l'ancien PDG Daniel Bernard...
 

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Carrefour
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:59

 

Suite à une incroyable erreur de Bercy (annulée depuis) , les enseignes de la distribution, se sont engouffrées dans une brèche leur permettant d’agrandir leur surface de vente sans faire de demande de travaux, permis de construire, d’extension…

 

 

Nous pouvons remarquer une nouvelle fois, que les enseignes de la grande distribution sont beaucoup plus rapides à contourner les lois à leur avantage qu’à faire baisser les prix dans leurs rayons…



 

Auchan
Sur les 40 magasins ciblés au plan national, seuls une vingtaine ont été agrandis avant la fin octobre. Au sein de la galaxie Mulliez, en revanche, Leroy Merlin, comme beaucoup d’enseignes disposant de surfaces non couvertes type cour des matériaux, a pu exploiter à fond la fenêtre de tir.

Carrefour
Le groupe a fait preuve de prudence, tant en hyper qu’en super. En hyper, le nombre de projets serait purement anecdotique. Il faut dire que l’ambiance n’est pas vraiment aux créations de surfaces à tout prix actuellement… Quant aux Champion/Carrefour Market, l’immense majorité des projets n’avait pas abouti avant le couperet du 24 octobre. Un coup d’épée dans l’eau, donc.

Casino
« Enorme ! » Voici qualifiée l’ampleur des projets menés par le Stéphanois, de bonne source. Mais, outre quelques régularisations a posteriori - comme tout le monde - Casino a surtout mis le paquet sur ses galeries commerciales, qui affichent un retour sur investissement bien supérieur. C’est donc la filiale Mercialys qui touche les dividendes des largesses de Bercy.

Cora
Déjà peu portée sur la quête de mètres carrés additionnels, l’enseigne des Bouriez est restée fidèle à sa stratégie. Le nombre de projets est « très modeste », tant pour les hypers que pour les galeries. De source officielle, néanmoins, Cora soutient le recours en conseil d’Etat évoqué à la FCD.

Les Mousquetaires
Toutes enseignes confondues (y compris Brico), 300 magasins se sont « mis en projet », mais la plupart d’entre eux se sont fait couper l’herbe sous le pied le 24 octobre. Pourtant, les implantations dans de petites communes permettent souvent une relation plus directe avec les maires, facilitant leur réactivité pour les déclarations de travaux et les passages des commissions de sécurité.

Leclerc
« C'est de la folie, tout le monde se précipite », « considérable », « monstrueux ». Tous les témoignages concordent, à défaut de pouvoir avancer des chiffres précis. Beaucoup d’adhérents ont joué sur plusieurs tableaux : hypers, galeries, brico-jardi. La plupart se sont également donné la combine : ne pas hésiter à se servir deux fois. Des initiatives parfois « à la hussarde » qui valent aux patrons de magasins d’être très critiqués localement.

Système U
Officiellement, les agrandissements n’ont pas été comptabilisés de façon précise au plan national. Mais le nombre de projets dépasse sans doute la centaine. Chez Système U Ouest, la principale centrale, 50 magasins en ont déjà profité sur un total de 70 dossiers répertoriés.

Leroy Merlin

L’enseigne du groupe Auchan est championne toutes catégorie… On estime à 100 000M² de surface de vente gagner sans aucune demande  administrative…Les parkings se sont retrouvés transformés en cours des matériaux ou en jardinerie (à ciel ouvert), en quelques semaines…




Source: http://www.leblogmulliez.com/
           



Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 21:00




Des tee-shirts pour enfants comportent un taux élevé de phtalates, ces composants chimiques potentiellement cancérigènes, ainsi que des résidus chimiques alcalins qui peuvent entraîner des irritations, a prévenu mardi l'Institut national de la consommation (INC).

Dans une étude publiée dans son mensuel 60 millions de consommateurs à paraître jeudi, l'INC indique que sur 40 tee-shirts pour enfants testés, neuf comportaient un taux de phtalates supérieur à la nouvelle réglementation européenne REACH en vigueur depuis fin 2008, soit plus de 0,1% sur l'ensemble du vêtement.

Ces neuf tee-shirts ont été achetés en septembre chez Kiabi, Gemo, Babou, La Halle, Okaïdi, Auchan et Gap.

Les phtalates, utilisés par les fabricants pour assouplir les plastiques, sont souvent présents sur les dessins, inscriptions et décorations collés sur les vêtements. Ils ne sont dangereux qu'ingurgités, mais les enfants peuvent porter ces dessins à la bouche, prévient l'INC.

L'étude montre également un taux élevé de résidus chimiques alcalins, potentiellement irritants. Pour obtenir des tee-shirts d'un blanc immaculé, les industriels de la filière textile utilisent des produits à forte teneur alcaline. L'INC recommande aux parents de laver systématiquement les vêtements pour enfants avant usage afin d'éviter les risques d'irritation liés à ces résidus chimiques.

L'INC souligne que les phtalates, en revanche, ne disparaissent pas au lavage.



7 enseignes nationales dont 3 du groupe Auchan, ont des défaillances sur leurs contrôles qualité ?

Et nous sommes en 2009…


Moi je penche plutôt sur un appel d’offre lancé via internet à plusieurs fournisseurs dans un bureau bien en France, avec 1 seul critère : Le prix…et ensuite, c’est la politique de l’Autruche…

Le moins cher et débrouillez vous !

 

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 14:44





En rayon, le prix du bœuf, celui payé par les consommateurs, a bondi de 50% entre 1990 et 2008. Dans les fermes cette fois, le prix du bœuf agricole, celui qui est payé aux éleveurs, a lui chuté de 15% au cours des mêmes 18 dernières années. Un paradoxe pointé du doigt mardi par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir qui accuse la grande distribution.
Et exige des explications.

A quoi ça sert, on les connait depuis 25 ans...Le monopole de la distribution + un entente entre amis...
Une mauvaise paix rapporte bien plus qu'une bonne guerre...



Bœuf, volaille, porc, la situation est la même. Selon l’UFC-Que Choisir, les prix au détail sont en fait totalement déconnectés de la production. Le porc est ainsi la viande la moins chère et la plus mangée en France. Mais c'est aussi la plus rentable pour la filière. Pour l’association de consommateurs, c’est "caricatural". "Pour compenser leurs pertes sur les ventes de boeuf, les distributeurs font leurs marges sur le porc", a affirmé Martial Verschaeve, administrateur de l'association, jugeant que c'était "scandaleux".

Cet écart entre les deux extrémités de la chaîne se serait installé lors des deux crises de la vache folle, en 1996 et 2000, qui ont entraîné de fortes baisses du prix de l'animal, "jamais répercutées en rayon",

Mais c'est un scoop!!! La grande distribution ne répercute pas les baissent de tarif?...
Pourtant, toutes les enseignes nous disent  se battre pour notre pouvoir d'achat...

 selon UFC Que-Choisir. L’association de consommateurs n’hésite pas à pointer du doigt, en particulier, la responsabilité de la grande distribution qui s’accorderait des marges très importantes, faute de concurrence pour faire baisser les prix dans certaines régions
.

 

Tant qu'en France il n'y aura pas de peine de prison ferme pour "entente illicite sur les prix" (comme aux USA, on les critique avec plaisir mais eux ils appliquent les lois anticoncurrentielles) nos distributeurs peuvent continuer à travailler comme ils le font depuis 25 ans…


Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:47







C'est sûr que ce n'est pas le site cher à Michel Edouard Leclerc, (qui est le moins cher.com  qui à fait les relevés de prix...





Les produits vendus dans les magasins de hard-discount sont en moyenne meilleur marché de 88% par rapport aux grandes marques et de 32% par rapport aux marques de distributeurs, indique l'association UFC-Que Choisir dans son mensuel de février.

UFC-Que Choisir souligne en outre que le prix du panier moyen dans toutes les enseignes de hard-discount a augmenté de 13% entre 2006 et 2008, pour s'établir à 49,24 euros.

Les magasins Lidl ont affiché en 2008 les prix les plus bas du marché du hard-discount en France, alors que les Leader Price (Casino) étaient les plus chers. Leader Price est aussi l'enseigne qui a le plus augmenté les prix entre 2006 et 2008 (+18%).

Les magasins appartenant aux discounters allemands Lidl ont proposé le panier moyen le plus bas, à 43,32 euros, mais en augmentation de 9% par rapport à 2006. Aldi, autre discounter allemand, occupe la deuxième place, avec un panier à 46,62 euros, en augmentation de 15%.

Le panier moyen dans les Leader Price, en dernière position derrière Norma, Netto (Les Mousquetaires), Ed (Carrefour) et Le Mutant (Coop de Normandie), a atteint 57,19 euros en 2008, en augmentation de 18% par rapport à 2006.

L'étude d'UFC-Que Choisir a été réalisée sur la base de 61.771 prix de 46 produits de base relevés dans 1.529 magasins entre le 27 septembre et le 12 octobre 2008.




Pour ceux qui hésitent encore à croire que cela fait 25 ans que la grande distribution Fançaise ne fait plus son métier de rendre accessible à un maximum de gens les produits qu'elle vend...mais que son seul objectif est de gagner toujours et encore plus d'argent...

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 15:22



Les magasins Leclerc portés par la crise

 


Les magasins de hard discount se développent à tout va. Cette concurrence vous fragilise ?

Non. Les hards discounters offrent peu de références, comparés à nous. Et, sur les bas prix, on répond par les marques de distributeurs (MDD) et la marque Éco plus.


Si Eco + est une référence, ce n'est qu'en terme de marge pour  les magasins Leclerc...


 

Et le bio ?

On est le premier distributeur en volume. Le bio est mis au milieu des produits alimentaires « normaux ». C'est le client qui arbitre. On a envisagé des espaces dédiés au bio. Abandonnés. Dans la tête du consommateur, le bio est cher. Et le plus touché par la crise estime qu'un espace dédié au bio, c'est pour les bobos.


Avec le système d'achat de Leclerc, je préfère acheter mes produits Bio en boutique spécialisée...
Comment maintenir une qualité et un Label avec des centrales d'achats qui ne sait que parler prix?



Vos résultats progressent. La crise a du bon ?

Non, parce qu'on préfère vivre dans le bien-être social.

Vous tablez quand même surun chiffre d'affaires de + 4 %en 2009...


Sa (grosse) entreprise ne connait pas la crise...
Au moins sur ce coup, il à le mérite d'être honnête


Nos magasins ont été conçus par mon père pour la crise. On va faire les efforts nécessaires pour être utiles et offrir les meilleurs prix. C'est à la fin du premier trimestre 2009 que ça va secouer.
 La priorité est de cibler cette population touchée par la crise.

Si c'est la priorité de chez Leclerc, il ne faut pas qu'il n' attende plus longtemps...Qu'il fasse baisser les prix de suite dans ses magasins...


Des marges confortables et la défense du consommateur, ça va ensemble ?

Ces polémiques industrie-commerce font partie du folklore de notre profession. Cora, Monoprix, achètent pourtant au même prix que nous mais vendent plus cher et ça ne dérange personne.

Pourquoi il ne répond pas à la question Michel Edouard Leclerc ?...
Et pour ce qui est des prix chez la concurence, ça n'engage que lui...




Source Ouest France...et dans quelle région en France, se trouve le fief de Leclerc ?...
Les contrats de publicités locaux, il ne faut pas les perdre...

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Leclerc
commenter cet article
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 19:32



 
Le groupe Carrefour s’apprête à déployer entre 1000 et 1500 de caisses automatiques dans les magasins hexagonaux dans les deux ans qui viennent.
C’est le plus gros projet d'équipement en caisses automatiques jamais réalisé dans l’Hexagone, où 1000 caisses automatiques sont actuellement en fonctionnement  dont plusieurs centaines chez Cora, Auchan
 et Casino...


Voilà, le "top départ" de la suppression des "hotesses de caisse"  à grande echelle dans nos magasins préférés...
Ce qui était en "test" (pour rester politiquement correct) à bien sûr été validé pour et UNIQUEMENT réduire le personnel et les couts......

1 seule caissière gère entre 4 et 6 caisses automatiques.

Je vous laisse calculer le nombre de poste d'hotesse de caisse, qui vont être supprimé dans les années qui viennent
dans la grande distribution...
Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Le social et la grande distribution
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...