Le tribunal correctionnel de Melun a condamné mercredi à 15.000 euros d'amende Carrefour Hypermarchés pour publicité mensongère, a-t-on appris jeudi 5 mars de source judiciaire.
Carrefour Hypermarchés était poursuivi à la suite d'un contrôle effectué dans un magasin de Lieusaint (Seine-et-Marne), le 7 mars 2007, par la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), au cours duquel il avait été constaté que des promotions annoncées n'étaient pas appliquées en caisse.
L'enseigne était également poursuivie pour vente au déballage non autorisée.
La partie civile, l'association ORGECO 77 (Organisation générale des consommateurs de Seine-et-Marne), a obtenu 1.500 euros de dommages et intérêts et 150 euros pour ses frais.
En septembre, dans cette même affaire, le tribunal avait condamné à 3.000 euros d'amende deux employés de l'enseigne mais avait alors relaxé la personne morale Carrefour en raison d'une erreur dans la dénomination de l'entreprise.



Décidemment, ces promotions en magasin qui ne passent pas en caisse...