Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 09:06

distributeurs s

 

 

 

 

Reprenant le mot d'ordre national de la FDSEA, une dizaine d'éleveurs de porcs et de syndicalistes creusois ont mené, ce mercredi, une action symbolique au centre Leclerc de Guéret.

 

 

Pendant qu'à Paris les représentants du monde agricole et de la grande distribution discutaient prix, les paysans creusois ont fait le tour des rayons.

 

Les grandes marques dans le collimateur.

Certains distribuaient des tracts aux clients et collaient des affiches réclamant la présence de viande de porc française (visée du logo tricolore VPF) dans les supermarchés, d'autres entreprenaient de réétiqueter les tranches de jambon avec un autocollant

 « Traçabilité non garantie, exigez de la VPF ».

 

« C'est révoltant, les grandes marques ? Madrange, Fleury Michon, Aoste etc,

 n'utilisent aucune viande française.

 

Nous attendons que les distributeurs fassent pression sur eux.

 

Concernant les prix, c'est une aberration : on voit du porc vendu 15 à 20 euros le kilo alors qu'on nous le paye 1,30 euros et que notre prix de revient est à 1,50 euros », explique avec amertume Philippe Tison, éleveur à Saint-Vaury.

 

Dans le rayon alimentation animale, une de ses collègues montre avec colère des friandises pour chiens : deux oreilles de porc séchées,

 vendues plus de 3,50 euros et des pieds de porc fumés, vendus 4 euros pièce, des morceaux non payés aux producteurs.

« Quand on voit ça, on se dit qu'on peut bien nous donner les 20 à 30 centimes

de plus le kilo ».

 

Philippe Lelaure, directeur de l'enseigne, estime que les éleveurs « se trompent de cible. Concernant le jambon, les lardons? c'est aux transformateurs qu'ils doivent s'adresser. Moi, j'achète les marques que réclament les consommateurs ».

Précisant qu'au rayon boucherie, « 100 % de la viande est d'origine française », il est lui aussi amer : « Quand on n'achète pas de la viande française, on passe pour des salauds, et quand on le fait, on passe pour des hypocrites. »

 

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:24

aldi

 

 

La situation est-elle la même dans tous les magasins Aldi?

 

 

 

Nous sommes en 2009.

 Le climat est visiblement électrique dans l'un des magasins Aldi ... de Wattrelos.

 

Malade, le directeur est remplacé par l'un de ses adjoints. Quelques temps plus tard, la société Aldi Bois-Grenier - qui gère 76 magasins dans le Nord - Pas-de-Calais, dont ceux de la métropole lilloise - finit par s'émouvoir d'un certain nombre de faits déconcertants.

 À tel point qu'une direction provisoire est dépêchée de l'extérieur et une plainte déposée suite à la disparition de 8 660 E en liquide.

« C'est de là que viennent les protestations du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), assure hier Bernard Rapp, l'avocat d'Aldi Bois-Grenier. Des comportements malhonnêtes ont forcément des répercussions sur la gestion du personnel. »

 

 En février dernier, un homme est condamné pour le vol des 8 660 E.

 Mais pour le CHSCT d'Aldi Bois-Grenier, la question est bien plus vaste et concerne le management global.

« Quand un magasin passe de 100 à 250 m² et que le personnel n'augmente pas, il y a forcément des répercussions », souligne Maxime Moulin, l'avocat du CHSCT.

D'où la décision des représentants du CHSCT de voter une expertise sur le stress...

dans les 76 magasins.

 

Hier, la direction d'Aldi Bois-Grenier demandait au juge des référés d'annuler cette délibération. « Le nombre de salariés n'augmente pas autant que celui des magasins », souligne Maxime Moulin.

 

« L'effectif ne se calcule pas selon le nombre de magasins, rétorque Me Rapp. Mais en fonction du chiffre d'affaire. » « Quand celui-ci augmente de 12 %, la masse salariale évolue de moins de 5 % », rebondit le défenseur du CHSCT.

Ce dernier ne cache pas sa stratégie. Il veut savoir si les critiques émises à Wattrelos peuvent concerner le reste des enseignes.

En clair, si une politique globale managériale n'est pas en cause dans une situation où il n'est pas - encore - question de harcèlement moral mais de « risques psycho-sociaux ».

Décision le 5 octobre.

 

 

Source: Nord Eclair

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Aldi
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 07:33

Carrefour2.jpg

 

 

 

Carrefour va ouvrir son premier supermarché en Inde en novembre...

 

Le géant français de ladistribution Carrefour a annoncé vendredi qu'il ouvrirait son premier supermarché en Inde d'ici le mois de novembre.

 

 

 

Nous sommes certains grace à la politique du groupe Carrefour,  de rapidement  voir des produits "Made in France"  dans les gondoles des magasins Carrefour en Inde...

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 07:24

 

 

 

 

 

 

La bataille juridique qui oppose le syndicat CFDT aux supermarchés Match a connu un nouveau rebondissement hier. ...

 

Et c'est sous la forme d'un communiqué de presse adressé à notre rédaction que l'enseigne a rouvert les hostilités : « Le 23 septembre 2009, la cour d'appel de Douai avait ordonné la fermeture de treize supermarchés Match de la métropole lilloise sur la base du non-respect de l'arrêté préfectoral du 28 juin 2004, qui imposait la fermeture des magasins  un jour par semaine.

L'arrêté préfectoral du 28 juin 2004 ayant été abrogé le 12 juillet 2010, la décision de la cour d'appel de Douai du 23 septembre 2009 est caduque. » Forts de cette abrogation par le préfet, l'enseigne annonce son intention de ne pas attendre la réouverture des débats du 17 septembre demandée par un juge de la cour d'appel de Douai.

 

 « La condamnation des supermarchés Match à respecter l'arrêté de fermeture est donc privée d'effet depuis le 12 juillet, peut-on encore lire dans le communiqué.

 

 La nouvelle décision de la cour d'appel de Douai attendue le 17 septembre ne pourra juridiquement que confirmer la possibilité d'ouvrir le dimanche. »

 

Et les supermarchés Match d'annoncer que les treize magasins concernés ouvriront le dimanche matin à compter de demain.

 Au grand effroi de Me Dominique Bianchi, l'avocat de la CFDT, qui, en apprenant la nouvelle, s'est agacé :

 

« Encore une fois, les supermarchés Match s'essuient les pieds sur la justice française. » .

 

 

Source: La Voix du Nord

 

Repost 0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 12:46

 

 

 

 

 

2408tageszeitung

 

 

Des caméras pour surveiller les salariés

 

 

"Je suis ton chef, je te filme", titre le quotidien. Il consacre un dossier à une loi en préparation dont l'objectif est de mieux protéger les salariés sur leurs lieux de travail.

 

Ces dernières années, les médias ont révélé les pratiques illégales de plusieurs entreprises: la chaîne de supermarché Lidl avait ainsi créé un système d'espionnage des salariés dans les vestiaires et les toilettes.

 

Mais si l'utilisation de caméras dissimulées est strictement interdite, la nouvelle législation devrait permettre aux entreprises de surveiller leurs salariés en train de travailler si ces derniers sont prévenus, explique le quotidien.

Repost 0
Published by Caddyman - dans Lidl
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 14:57

distributeurs s

 

 

 

« Les fruits et légumes ne sont pas très chers, en France, faut pas abuser »

Difficile de répondre à son collègue, à son ami, ou à sa voisine lorsque de tels propos sont lâchés en pleine conversation.

Quel argument trouver, sinon tenter la comparaison des chiffres entre pays ?

Finalement il y a plus parlant, en tout cas pour l’agriculture : il y a les prix payés aux agriculteurs et le prix que nous, consommatrices – consommateurs, payons. 

 

 

L’autre matin, les agriculteurs manifestaient encore leur ras le bol.

 

Ils venaient exprès de Marmande, place de Paris Bastille.
« La France quel pays de râleurs ! » diront certainement nos touristes. Sauf que, comme à chaque fois, nos politiciens gagnent du temps voire oublient leurs promesses, et tous les ans, nous nous retrouvons avec les mêmes crises (cf la guerre du Lait), tous les ans, les mêmes mots d’ordre de grève, tous les ans, les mêmes qui abusent : la Grande Distribution et les intermédiaires.

D’où l’obligation des agriculteurs de recommencer leurs opérations.
Faisons donc du concret. Prenons le prix de vente du kilo de nectarine. Un mets bien trop coûteux pour bon nombre de nos concitoyens, les plus précaires, même en pleine saison.
Prix vendu sur les étales de vos hypers : 4 euros le kilo.
Prix payés aux agriculteurs : 70 à 80 centimes le kilo

Prix vendu à l’occasion de la manif’ : 2 euros le kilo à destination unique de l’agriculteur.
Alors monsieur Leclerc, envie de se reprendre pour le Robin des Bois des consommateurs avec votre marge arrière ?

 

 

Un épiphénomène ? Prenons le prix du lait.

Dans cette fameuse guerre du lait, où l’on retrouve comme par hasard le financier de Sarkozy, Albert Frère, dans le camp des industriels avec Sodiaal, nous obtenons le même prix aberrant pratiqué en super et hypermarché.
Prix vendu : entre 0,70 et 0,85 euros le litre.
Prix du litre 0,30 euros le litre (sur la base de 301 euros / 1000 litres dernier accord signé entre les producteurs et les transformateurs) :
Du simple au double ici.

 

Si vous avez le malheur d’acheter du bio, il faudra débourser 1,10 euros le litre environ.

 

Votre Leclerc, votre Carrefour, votre Cora etc… n’étant visiblement pas prêts à rogner sur leurs marges pour vous faire profiter d’un meilleur lait, moins pollué en pesticides.

 

 

 

 

Après, ses marques peuvent toujours afficher :

 « le positif est de retour »,

« la qualité est là »,

« des prix bas bien moins cher »

ou vous donner généreusement des bons d’achats à la sortie des caisses.

Si les grands distributeurs avaient un minimum de franchise, ils oseraient :

« Chez nous, on arnaque mais avec la vaseline »

 

 

 

 

 

Source: www.cpolitic.com

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 06:13

Carrefour2.jpg

 

 

Carrefour a inauguré son 160ième hypermarché (7213 M2) en Chine, dans la ville de Liaoyang...

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 05:58

LeclercGaillac3BD

 

 

Caisse automatique, CLS, Scan'Lib, La Taxation ou le Chomâge

Le client gagne peu à "jouer à la caissière" dans son hypermarché soucieux de réduire leurs coûts, les distributeurs mettent de plus en plus à contribution leur clientèle en installant des caisses automatiques, promettant un gain de temps aux consommateurs, qui n'y trouvent pas forcément leur compte.

 

Toutes les enseignes de la grande distribution - Carrefour, Système U, Auchan, Intermarché... - ainsi que des magasins non alimentaires comme Ikea ou Leroy Merlin, se sont mis aux caisses automatiques ces deux dernières années.

Si elles étaient surtout destinées aux petits achats, pour un panier moyen d'une vingtaine d'euros, aujourd'hui elles ont tendance à venir remplacer les caisses traditionnelles.

 

Outre ces caisses, les magasins proposent le "self scanning" pour des courses plus importantes, à l'instar de Carrefour.

Le client scanne les produits au fur et à mesure de ses achats et paie dans une caisse dédiée, sans déposer les produits sur le tapis.

 

Le passage en caisse est perçu comme le moment le plus désagréable des courses par le client, notamment en raison des longues files d'attente mais à qui la faute?

L'automatisation pourrait améliorer la situation, selon les distributeurs. "Si les caisses automatiques pouvaient permettre de mettre un peu plus de personnel à la disposition du consommateur, ce serait bien, mais ce ne sera pas le cas.

Les gains de productivité l'emportent en cette période de crise", estime Philippe Moati, directeur de recherche chargé de la consommation au Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc).

 

Officiellement, pas question de faire des magasins équipés à 100% de caisses automatiques, ni de supprimer des postes, mais les créations d'emplois de caissières devraient fortement ralentir, reconnaissent les distributeurs, qui emploient actuellement 130.000 caissières.

 

La même tendance à l'automatisation des services a déjà été observée dans d'autres secteurs, notamment dans les banques (guichet automatique) ou les transports (achat de tickets de métro, billets de train et avion), relève de son côté Frédéric Pfrunder, chargée de mission à l'association de défense des consommateurs CLCV.

 

Pourtant, les économies réalisées par les distributeurs avec les caisses automatiques ne se traduisent pas par une baisse des prix, "alors que c'est le consommateur qui travaille à la place de l'entreprise".

 Quant au gain de temps, ces caisses ne sont pas tout à fait au point. Les produits n'ayant pas de codes barre doivent ainsi être payés dans une caisse traditionnelle, ce qui force certains clients à faire deux fois la queue. Pour valider les bons de réduction, l'intervention d'une caissière est également nécessaire. Enfin les contrôles aléatoires font perdre du temps: chez

 

Carrefour par exemple, un tiers des clients passés par les caisses automatiques sont contrôlés. L'automatisation des caisses suscite de surcroît une levée de boucliers de la part des syndicats qui craignent une réduction de la masse salariale, alors que 10% des achats sont déjà effectués via les caisses automatiques dans les magasins qui les utilisent

 

 

Repost 0
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 09:27

 

distributeurs s

 

 

Depuis la semaine dernière, un violent mouvement de protestation s’est emparé du pays : les ouvriers du textile protestent contre l’annonce par le gouvernement d’un nouveau minimum salarial qu’ils jugent insuffisant.

 

Le gouvernement bangladeshi propose un salaire mensuel de 3000 taka,

soit environ 43 dollars, aux ouvriers.

 

Aujourd'hui, ils sont payés deux fois moins mais ils réclament au moins cinq fois plus.

La hausse de salaire de 80 % qui doit entrer en application le 1er novembre est donc bien insuffisante selon eux. Cela fait des mois que les travailleurs du secteur textile manifestent pour de meilleures conditions de travail et de salaires décents.

 

 

Des protestations qui pourraient pénaliser les exportations

 

Le mouvement pourrait à terme pénaliser le pays alors que la violence s'est propagée dans la zone dédiée à la fabrication pour les grandes chaînes occidentales telles que H&M, Zara ou Carrefour.

Le secteur textile emploie en effet 3,5 millions de personnes et représente près de 80 % des exportations annuelles du pays. En juin, ces dernières ont battu un record en atteignant 1,7 milliard de dollars, soit la meilleure performance du pays depuis 40 ans.

 

Source : BFMTV

Repost 0
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 07:51

 

Lars-Olofsson pics 809

Avec 9,2 millions d'euros, Lars Olofsson est le patron le mieux payé du CAC 40 en 2009. Lars Olofsson, directeur général de Carrefour, occupe la première marche du podium des patrons les mieux payés du CAC 40 en 2009, avec une rémunération globale de 9,2 millions d'euros.
 
 Tel est l'enseignement du palmarès établi par la société de conseil OFG, qui inclut la valorisation des stock-options et des actions gratuites attribuées. Les émoluments du Suédois, à la tête du leader français de la distribution, dépassent de près de 2 millions ceux de son propriétaire, Bernard Arnault, qui n'aligne, lui, "que" 7,4 millions d'euros.
 
Dans le dernier numéro de "Positif"", la Pravda du Polit buro Carrefour, on peut y lire:
 
"Carrefour est un excellent endroit pour travailler, qu'on y a le bon salaire pour le travail qu'on y fait et qu'on se respecte les uns les autres".
 
 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...