Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 15:37

                                     

La moitié des salariés du magasin de Vitrolles, près de Marseille, en lutte contre les méthodes de harcèlement de la direction qui ont poussé l’autre moitié à la démission.


« On ne veut plus venir au travail pour se faire insulter, humilier et même frapper », dit Arminio Gomès, le délégué CGT du magasin Leclerc, à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, expliquant du même coup la détermination de la vingtaine d’employés, pour la plupart des femmes, en grève depuis une semaine.
« Ce n’est pas pour de l’argent mais avant tout pour notre dignité que nous luttons », tient donc à préciser le syndicaliste, où l’on souligne qu’un nouveau patron a, depuis 2008, en les harcelant, « poussé à la démission près de la moitié des employés, dont certains avaient quinze ans d’ancienneté, pour les remplacer par du personnel plus malléable et moins payé et qui, d’ailleurs, cette fois, ne fait pas grève ».

Quotidiennement, les grévistes tiennent un barrage filtrant à l’entrée de l’un des parkings environnant le magasin.
Barrage que la direction a cherché à démanteler par tous les moyens.
D’abord en envoyant des vigiles munis de battes de base-ball pour intimider les grévistes, puis en menaçant quatre d’entre eux de lourdes sanctions, ensuite en traînant en justice treize salariés pour « entrave au travail ».

Dans tous les cas, la direction a fait chou blanc. Notamment devant le tribunal d’Aix-en-Provence qui l’a déboutée, soulignant notamment que le piquet de grève sur un parking public n’entravait pas le passage des clients.
Dans la foulée le juge des référés a ordonné, vendredi dernier, la désignation de deux médiateurs, « aux frais du centre Leclerc », ce dont se sont félicités direction et syndicat. Il serait temps, en effet, que le climat se détende quelque peu après qu’un camion de livraison a percuté un véhicule de l’UL-CGT sans, heureusement, faire de victime. Cependant, lundi après-midi, la première réunion de médiation n’a rien donné de concret, la direction mettant des préalables aux négociations.
 En conséquence de quoi la grève, hier, a été reconduite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article

commentaires

dada22 05/12/2009 08:59


je suis de tous coeur avec votre patron je l'ai eu pendant des années et il a fait la meme chose dans le magasin.c'etait en bretagne


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...