Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 11:37




  COSTUME gris ajusté, coupe au carré, lunettes profilées, Patrick Pytel tentait de faire bonne figure, mercredi, devant les juges du tribunal correctionnel de Melun. L’ancien directeur de l’hypermarché Boissénart, à Cesson, était poursuivi pour travail illégal de l’un de ses anciens collaborateurs, Alain Schmitz, conseiller en vente au rayon vins de 2002 à 2005.

L’occasion pour la partie civile de mettre le doigt sur les mauvaises pratiques de la grande distribution : fausses factures, faux en écriture de commerce, prestations fictives…
« C’est de la fausse facturation ! » « Pour six jours d’animation beaujolais, par exemple, la direction du magasin disait à M.
Schmitz de facturer cinq jours à Auchan et un jour à la maison de vins Thorin, même s’il n’a jamais effectué de prestation pour ce fournisseur ces jours-là, dénonce M e Colin, avocate de la partie civile.
Thorin ne disait rien, préférant payer 138 € à M. Schmitz plutôt que risquer de ne plus être référencé chez Auchan. » Les 200 € mensuels du sommelier étaient ainsi pris en charge en partie par les frais généraux de l’enseigne et en partie par ses fournisseurs. « M. Schmitz s’est ainsi retrouvé à établir des factures pour de la biscuiterie, des jus d’orange… Rien à voir avec ses animations de vin. » « C’est de la fausse facturation !

Une pratique courante dans la grande distribution », lance le président du tribunal, François-Marie Giacomoni. Des accusations confirmées par les enquêtes de la police judiciaire de Melun, la direction de la répression des fraudes et l’inspection du travail.

« Les fournisseurs disent que M. Schmitz envoyait des animateurs pour ces biscuiteries et autres, même si je n’en ai pas la preuve pour tous car je n’ai pas les éléments », tente de répondre l’avocate de la défense.
Peu de soutien pour Patrick Pytel, côté hiérarchie : « On a sensibilisé nos directeurs de magasin à ces dérives avec les prestataires, animateurs, démonstrateurs… Je décline toute responsabilité », a confié Philippe Barouk, directeur général d’Auchan
, à la PJ de Melun.
« Dans cette affaire, il s’agit bien de travail dissimulé, a martelé le procureur. Cela aurait coûté plus
à Auchan d’embaucher M. Schmitz en tant que salarié.

Je demande donc de condamner M. Pytel, qui n’a pas suivi les recommandations de sa direction générale. » Il a requis à l’encontre de l’ancien directeur, poursuivi mercredi uniquement pour travail illégal et non pour fausses factures, une peine de trois mois de prison avec sursis et 3 000 € d’amende. Jugement le 16 décembre. Alain Schmitz, quant à lui, espère toucher jusqu’à 150 000 € d’Auchan, grâce à sa procédure en cours aux prud’hommes pour faire requalifier son contrat de travail.


Source: Le Parisien


http://alainschmitz.canalblog.com


Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grandes.surfaces - dans Auchan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...