Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 05:17

Carrefour2.jpg

 

 

 

Des grèves sont inévitables dans les douze magasins Carrefour condamnés sans appel, affirment les syndicats. Par contre pour 9 des 21 magasins menacés de fermeture en Belgique, des pistes de sauvetage existent, mais sous condition.

 

Plusieurs actions de grève pourraient être décidées : des réunions ont lieu dans la plupart des magasins menacés de fermeture, disent les syndicats qui soutiendront ces actions mais n'appellent pas à une grève nationale.

 

Le personnel de l'hypermarché Carrefour de Jumet est déjà en grève depuis la confirmation ce jeudi matin de la fermeture de leur magasin, une grève qui devrait durer jusqu'à samedi. Les syndicats ont justifié ce geste d'humeur par la difficulté pour les employés du magasin de continuer à travailler alors que la grande surface est condamnée.

 

Les organisations syndicales ne sont en effet pas parvenues à faire varier la décision du groupe Carrefour au sujet du magasin de Jumet. Pour quelques permanents, le sort de l'hypermarché est scellé suite à la reprise annoncée par le groupe Mestdagh de l'hypermarché de Gosselies, distant de quelques centaines de mètres du magasin de Jumet.

Le mouvement de grève du personnel devrait durer jusqu'à la fin du week-end, a annoncé Alain Goelens, permanent Setca.

 

Le personnel du Carrefour d'Eupen est aussi en grève jusqu'à mardi suite à la décision du conseil d'administration du groupe français de fermer le magasin et ce, malgré les différentes propositions avancées par les syndicats, permettant d'atteindre la rentabilité. "Les dirigeants du groupe nous ont laissé espérer. Il y a quelques jours, les syndicats ont eu l'occasion de rencontrer la direction et de formuler des propositions visant à atteindre la rentabilité d'ici 2015. Aujourd'hui, c'est terminé, il n'y a plus d'espoir", explique Christian Nyssen, délégué syndical SETCA.

Pour manifester son mécontentement, le personnel est immédiatement parti en grève. Une assemble générale du personnel a eu lieu ce vendredi pour décider de la poursuite ou non de l'action jusque mardi inclus.

Grèves en Flandre ce jeudi

Le personnel des établissements Carrefour de Malines-Nord, Renaix et Gand ont arrêté le travail jeudi. Des actions similaires suivent également à Ostende, Middelkerke, Jumet et Eupen, entre autres. Les employés de l'hypermarché de Renaix ont appris, jeudi, qu'il n'y avait plus d'espoir pour leur établissement. Ils ont donc très vite décidé de fermer les portes du magasin, a confirmé Jan De Weghe du Setca flamand. Le magasin rouvrira au plus tôt ses portes mardi prochain. Les employés de l'hypermarché de Malines Nord, également voué à la fermeture totale, ont abandonné le travail jeudi midi. Vendredi matin, ils décideront si l'action se poursuivra la semaine prochaine. Dans l'hypermarché de Middelkerke, le personnel reprendra le travail au plus tôt mardi. Le supermarché de Gand "Groene Vallei", qui doit être franchisé, restera également fermé durant tout le week-end de Pâques. L'établissement de Ostende sera également franchisé et devrait rester encore ouvert vendredi, mais fermera ses portes samedi.

Un espoir pour neuf magasins Carrefour menacés ?

Selon les syndicats cités par la VRT, six hypermarchés et trois supermarchés Carrefour parmi les 21 qui devaient initialement être fermés selon le plan de la direction resteront ouverts.

Syndicats et direction de Carrefour négocient depuis jeudi matin à Bruxelles sur la restructuration voulue par le groupe en Belgique. Le plan initialement déposé sur la table par la direction comportait la fermeture de 21 magasins : 14 hypermarchés et 7 supermarchés. Il prévoit aussi d'importantes économies.

Face à la colère des travailleurs et des syndicats, la direction du groupe semble vouloir faire un geste d'apaisement : six des hypers menacés (quatre en Flandre, deux en Wallonie) et trois des supers pourraient rester ouverts, moyennant conditions.

Pour les supermarchés, tous situés en Flandre (à Gand, Courtrai et Maaseik) ce serait sous forme de franchise. Quatre hypermarchés menacés resteraient ouverts au sein du groupe mais sous gestion autonome et avec des réductions de coût.

Deux autres passeraient sous l'enseigne Champion du groupe Mestdagh.

 

source rtl.be

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...