Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:07

carrefoir.market

 

 

 

Une inondation et 0º C dans les rayons : série noire à Carrefour Market

 

 

ll n'y a pas que les prix qui sont bloqués au Carrefour Market de Trets, le mercure, aussi. Les employés ont fait valoir leur droit de retrait hier matin.

 

Une vingtaine d'employés de supermarché a débrayé hier. Le motif? Il fait trop froid depuis trop longtemps dans le magasin.

C'est le flocon de trop qui a fait déborder la colère qui bouillait sous les bonnets : hier matin, après l'épisode neigeux de vendredi et samedi qui a glacé le village de Trets, les employés du Carrefour Market ont décidé de cesser le travail et de faire valoir leur droit de retrait. "Les bouteilles d'eau arrivent gelées en caisse. Depuis trois semaines, le chauffage ne fonctionne pas ou pas bien dans le magasin. Là, ce n'est plus possible", râlait en choeur la vingtaine d'employés.

"Au début, ça se passait plutôt bien avec la direction, reconnaît Clément Ferré-Blanes, délégué CGT, mais on n'en peut plus." "C'est le rayon frais dans tout le magasin en fait", regrette Kévin, qui vient travailler depuis plusieurs semaines avec deux paires de chaussettes, deux survêtements, deux pulls et qui déplore une température de -5º dans son rayon… le frais justement. "Moi, je viens avec le bonnet, les après-ski. Je ne mets même plus les chaussures de sécurité avec la coque parce qu'il fait trop froid. Si je me prends une palette sur le pied, ça sera tout pour moi…, souffle Magali à une cliente solidaire. On ne demande pas qu'il fasse 25º, mais là, ce n'est plus tenable de travailler dans ces conditions. On nous a donné une polaire toute fine et proposé de nous payer deux cafés mais ça ne suffit pas. On arrive à 5 h du matin, il fait -15º" et après tout le monde se gèle jusqu'au retour à la maison.

Très en colère, les employés ont improvisé une pétition de soutien qu'ils présentaient à tous les automobilistes venus faire les courses en ce dimanche matin. Et sur les trottoirs encore plein de neige, près de quatre cents clients ont signé, hier, sans rechigner. Et tant pis pour les courses.

Le magasin était pourtant ouvert : "Ils ont mis le chef boucher et la comptable à la caisse, raconte Clément Ferré-Blanes. Et ils ont même fait revenir un ancien employé. Ce n'est pas légal". Et comme un malheur n'arrive jamais seul, peu avant midi, l'alarme incendie s'est déclenchée. Assourdissante. Et la direction du magasin a sonné le branle-bas de combat à la vue d'une fumée inquiétante.

Très rapidement les pompiers de Trets, qui avaient déjà demandé des renforts aux casernes de Pourrières, Fuveau et Gardanne comme le veut la procédure quand un incendie se déclare dans un établissement recevant du public -, sont arrivés sur place.

La fumée n'était en fait que de la vapeur d'eau qui se dégageait, vraisemblablement près d'une rôtissoire après la rupture d'une canalisation. Pas d'incendie, des renforts renvoyés dans leurs pénates mais le début d'une chasse aux trésors pour trouver la bonne vanne à fermer sous les regards gelés et enneigés. Le directeur du magasin, présent hier matin, n'a pas souhaité répondre à La Provence.

Les employés, eux, se sont donné rendez-vous ce matin, dès 5 h, pour faire le point sur la suite à donner à leur mouvement. Ils devraient rencontrer un représentant de la direction régionale dans la foulée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...