Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 11:14


enseignes.jpg


Le tribunal correctionnel de Mende a pris tout son temps, hier après-midi, pour juger une délicate affaire de harcèlement moral et dégradations des conditions de travail dans un supermarché de Langogne.
 Car entre la parole de l'employée du magasin qui s'est porté partie civile, la voix - plus forte - de son employeur et les attestations fournies en faveur de l'une ou l'autre des deux parties, les trois magistrats ont eu à démêler le vrai du faux.
Mais selon eux, le mauvais climat qui régnait dans le magasin ne fait plus aucun doute, à l'issue des débats.
Preuve en est, une pétition signée par tous les salariés en CDI, adressée à l'Inspection du travail. Sans oublier les arrêts maladie, les interventions des pompiers pour soigner des malaises, les brimades et les pressions hiérarchiques.

Et donc les critiques et les insultes du PD-G à l'encontre de sa responsable du rayon charcuterie - « Connasse, bonne à rien » - qui lui ont valu sa comparution, hier, à la barre du tribunal.

« Je lui ai effectivement reproché de mettre en rayons des produits périmés, mais je ne l'ai pas insultée , se défend le patron du magasin. J'ai d'ailleurs embauché sa fille l'année où elle prétend avoir été harcelée. Si les conditions sont tellement déplorables, pourquoi les salariées travaillent-elles chez moi depuis parfois 20 ans ? »

 Pourtant, insiste Céline Gruson, la présidente du tribunal, « tous les témoignages sont dirigés contre vous. Quel intérêt aurait cette dame de vous accuser, alors qu'elle travaille toujours chez vous ? Cela ne doit pas être confortable pour elle...
Le harcèlement moral c'est à l'usure, c'est une accumulation. »
 Appelé à la barre, un inspecteur du travail confirme d'ailleurs « les conditions de travail anormales » dans le supermarché : « À chaque fois que j'y allais, on me parlait de pressions, de peur. Il n'y avait pas de dialogue social. Je suis convaincu que la souffrance au travail découle d'une méthode de gestion. J'ai aussi reçu cette pétition, ce qui est exceptionnel de la part de salariés. Aucun doute possible, cela émane du PD-G et de personne d'autre... »

M e Andrieu, l'avocate de la partie civile, précise alors les souffrances vécues par sa cliente : « Ses crises de tétanie. Cela fait deux ans qu'elle va travailler la boule au ventre. Elle a été poussée à bout. Elle aurait pu commettre l'irréparable » .

Aussi pour Samuel Finielz, le procureur de la République, le dossier recèle « un faisceau d'indices d'une épaisseur telle » qu'il requiert trois mois de prison avec sursis, et 7 000 € d'amende.

Après une longue suspension d'audience, le tribunal a jugé coupable de harcèlement moral le PD-G du supermarché langonais. Il l'a condamné à deux mois de prison de prison avec sursis, et à 12 000 € d'amende, dont 5 000 € à verser à la partie civile. Actuellement en congés, cette dernière repartira travailler, sans doute soulagée.





source: midi libre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hoss26 21/04/2010 15:35


Je bosse actuellement à Auchan et suis victime de pressions car je dénonce les conditions de travail de mon rayon. La hiérarchie ne cesse de m'harceler pour effectuer des taches qui ne font pas
partie de mon métier de vendeur. Je ne me laisse pas faire mais c'est difficile de lutter seul contre tous. Comme chacun sait, la grande distribution est un "esclavagiste des temps modernes"... Dès
que je trouve un autre boulot, je fuis Auchan, cette soit disant "grande famille" qui m'exploite... courage à ceux et celle qui luttent pour leurs droits !!!


bunny Dread 17/03/2010 03:51


J'ai oublié de donner le site
http://antinullostorens.weebly.com/


bunny Dread 17/03/2010 03:49


Pourquoi il n'y a pas le nom du groupe auquel appartient ce supermarket ?

J'ai utilisé quelques articles de votre blog sur mon site.
Y a t il problème ? Avez vous des conseils à me donner ?
Merci


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...