Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 08:51
Deux agents de sécurité de l'hypermarché ont été reconnus coupables de violences aggravées sur un homme de 72 ans, intercepté et battu pour avoir volé des hameçons pour une valeur de 2,99 euros.
Un troisième a été condamné pour non assistance à personne en danger.

Les faits remontent au 29 septembre : peu après 10 h 30 ce jour là, la police a été appelée par le service de sécurité de l'hypermarché Cora de Beaubreuil, pour un vol à l'étalage. Un homme âgé de 72 ans venait de dérober des hameçons de pêche, pour valeur totale de 2,99 €. Un maigre butin qu'il avait ensuite dissimulé dans son porte-monnaie.

En attendant l'arrivée de la police, l'homme a été conduit dans le local de sécurité. Une fois sur place, les fonctionnaires ont interrogé les vigiles : selon ces derniers, l'individu aurait été très violent et leur aurait même porté des coups. Il était même alors question de déposer plainte contre lui.

En présence des policiers, le voleur aurait tenté de fuir à plusieurs reprise. Il a donc été interpellé et conduit au commissariat pour être entendu puis être convoqué pour une "réponse pénale". La plainte des agents de sécurité de l'hypermarché n'arrivera jamais...

Mais le 5 octobre, coup de théâtre. Alors que le papy voleur est de nouveau convoqué au commissariat pour lui signifier sa convocation devant un représentant du parquet, il présente aux policier un certificat médical justifiant une ITT inférieure à 8 jours pour la fracture d'une côte et dépose plainte contre les vigiles du magasin.

Trois d'entre eux, âgés de 27, 34 et 48 ans sont arrêtés dès le lendemain et placés en garde à vue. Deux ont reconnu les faits tandis que l'autre, principal mis en cause et chef de la sécurité du magasin, a nié toute implication.

Devant la gravité des faits reprochés à ces derniers, le procureur de la République a annulé la convocation du vieil homme et les trois vigiles ont été présentés ce mercredi à 13 h, en comparution immédiate, au tribunal correctionnel de Limoges. Les deux plus jeunes étaient prévenus de violences aggravées, et l'aîné de non assistance à personne en danger.

Contre le chef de la sécurité, le substitut du procureur Marchand a requis 6 de prison ferme et une interdiction d'exercer pendant deux ans toute profession en lien avec la sécurité ; 4 mois ferme et une interdiction d'exercer de 10 mois contre le second prévenu de violences ; et enfin 5 mois d'emprisonnement avec sursis contre le plus âgé des trois pour non assistance à personne en danger. Le représentant du parquet a demandé qu'un mandat de dépôt soit délivré pour les deux premiers.

Le tribunal a reconnu les trois hommes coupables des faits qui leur étaient reprochés. Le chef de la sécurité de l'hypermarché est condamné à soixante jours-amende de 25 € et est interdit d'exercer pendant un an. Le second vigile impliqué dans les faits de violence, écope d'un mois d'emprisonnement avec sursis. Le troisième devra payer une amende de 200 €.

Le parquet a décidé d'interjeter appel.

 

Source: Le Populaire.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Cora
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...