Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:48

leader

Les producteurs landais ont trouvé au Leader Price montois des produits venus de Bulgarie

 

Les leaders FDSEA et JA ont dénoncé les prix et l'étiquetage des magrets et foies gras vendus par le Leader Price de Mont-de-Marsan. Photo Ils étaient cet automne à Leclerc, après être également passés par Intermarché au printemps dernier, pour la viande de porc. Hier après-midi, c'était à Leader Price à Mont-de-Marsan. Les agriculteurs landais en avaient après l'enseigne de grande distribution qui procède en ce moment à une vente promotionnelle de magrets et foies gras défiant toute concurrence : 7,99 € le kilo pour les uns, 14,99 € pour les autres. « Ce prix-là est catastrophique, car c'est en dessous de nos prix de revient, s'insurge Christophe Barrailh, président de la FDSEA, habillé en canard comme un de ses collègues. Le surcoût alimentaire dû à la hausse des céréales est de 3 euros, à comparer avec 15 euros, le prix moyen du canard abattu. » Un différentiel de 20 %, que les producteurs ne demandent pas de combler entièrement. « Nous savons qu'il y a toute une gamme de produits, poursuit M. Barrailh, et qu'il y a aussi l'abatteur, le découpeur, toute une chaîne après nous. Mais nous estimons qu'une hausse de 12 % du prix qui nous est payé est justifiée. »

C'est avec ces arguments que la vingtaine d'adhérents des syndicats FDSEA et JA sont venus à Leader Price inspecter les produits mis en vente. Mais quand ils ont vu la marchandise, produits français et bulgares mélangés, ils étaient plutôt remontés. « Les publicités dans les boîtes aux lettres mentionnent clairement Origine France, râlent les producteurs. Or les foies gras et magrets de France et de Bulgarie sont présentés ensemble dans le même rayon, de plus avec des étiquettes peu claires »

Les fraudes sont saisies

Effectivement, les produits sont présentés sous une marque rappelant le Sud-Ouest, et conditionnés à Vik-Fezensac, écrit avec un K.

« C'est typique de La société Gers distribution ou Farbos distribution, basée à Nogaro (Gers), relate Christophe Barrailh. Un intermédiaire qui ne fait qu'acheter et revendre après conditionnement, sans rien produire ni transformer. Nous avons saisi le service des fraudes à ce sujet. » En attendant que l'enquête détermine si ce procédé est légal ou pas, les agriculteurs ont demandé que les lots soient retirés de la vente. Le directeur du magasin, admettant les critiques mais répondant que c'est la centrale d'achat, basée à Blagnac, qui impose cet approvisionnement, y a accédé. Cela ne tombe pas trop mal, la vente promotionnelle finit aujourd'hui.

« Jean-Pierre Coffe nous dit qu'à Leader Price on peut avoir confiance parce que c'est pas cher et c'est bon, explique M. Barrailh, mais ce type de vente, pratiquée en ce moment dans 80 magasins de cette enseigne dans le Sud-Ouest, est une véritable destruction d'emplois. Cela crée une référence et incite la concurrence à aller trouver encore moins cher, puisque la prime va aujourd'hui au moins disant. » Et on n'a pas parlé de qualité

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leader Price
commenter cet article

commentaires

tonton 10/03/2011 22:57


toujours la meme chose patron,

d'un cote ça pleur de ne pas etre competitif et donc logiquement de perdre des parts de marche, de l'autre sa gratte toutes les aides possibles et imaginable grace a l'europe sans remettre en
question sa production par apport a un marche boucher par les importations.


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...