Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 20:17

Ils avaient prévu de mener une action, hier matin, mais pas contre le Centre Leclerc. Suite aux propos du président de l'enseigne diffusés le matin à la radio, c'est à nouveau le Centre Leclerc de la Boissière qui a été la cible des producteurs laitiers.

« Ce matin, à la radio, il nous a traités de tarés ». Cet agriculteur est en colère depuis qu'il a entendu Michel-Edouard Leclerc s'exprimer sur les ondes à propos de l'action des producteurs laitiers menée contre le Centre Leclerc de la Boissière, il y a deux semaines. Hier, les Jeunes Agriculteurs (JA) avaient prévu d'organiser une action symbolique à Morlaix sans toutefois définir de lieu bien précis. Mais quand les propos du président des hypers Leclerc ont été relayés à la radio, le sang des JA n'a fait qu'un tour. Une cinquantaine de jeunes agriculteurs des cantons de Taulé et de Plouigneau ont ainsi mis le cap sur l'hyper de la Boissière. 

Camion-citerne dérouté 

Ils avaient tout d'abord dérouté un camion-citerne contenant 26.000 litres de lait. Peu avant midi, ils ont commencé à distribuer gracieusement des bouteilles de lait (2.000 litres au total) à l'entrée de l'hyper. « Nous sommes là non pas pour casser, mais pour communiquer » assurent les agriculteurs en écrivant sur des bouteilles : « sur un litre de lait acheté, 40 % vont aux grandes et moyennes surfaces, 30 % aux transformateurs et 30 % aux agriculteurs ». « On veut que nos coûts de production soient répercutés sur le prix de vente. Beaucoup de jeunes producteurs ont aujourd'hui des revenus négatifs », proteste Frank Kermarrec, président des JA du canton de Plouigneau. 

« Le casse-croûte : une tradition » 

14 h : les producteurs réclament des « casse-croûte » à la direction de l'hyper. « C'est une tradition », assurent-ils. Refus de la direction. Avec l'aide d'un tracteur, les manifestants bloquent alors l'accès principal de l'hypermarché. Sur place, un huissier constate le blocage du magasin. Un peu plus tard, c'est le P-DG de l'hyper, Michel Penn, qui survient face aux agriculteurs. « Vous avez des coûts de production trop élevés, leur lance-t-il, car les céréales que vous achetez sont trop chères et ce sont d'autres agriculteurs de la FNSEA qui vous fournissent. Il n'y a aucune solidarité entre vous ».

Une table ronde en urgence 

Arrivé précipitamment, Ollivier Billon, le président des JA du Finistère, calme les esprits, puis s'engouffre dans le magasin où s'ensuit une réunion improvisée avec Michel Penn et Agnès Le Brun, maire de Morlaix et député européen, membre de la commission agriculture à Bruxelles. Lors de cette entrevue, Olivier Billon réclame l'urgence d'une table ronde à l'occasion de la venue du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, en Bretagne, entre le 16 et 20 mars. « Il est plus que temps qu'on négocie », insiste le président des JA. « Lundi, on va alerter le ministre, annonce Agnès Le Brun. Il faut impérativement qu'il réagisse. La balle n'est plus dans notre camp, mais dans celui du gouvernement ». « Au Salon de l'agriculture, François Hollande a dit qu'on allait aider les producteurs laitiers et on n'a rien vu venir », enchaîne Michel Penn. 

« Des actions plus dures » 

Vers 16 h 30, les producteurs quittent la Boissière pour se rendre dans un champ plourinois où ils déversent les 24.000 litres de lait restant dans le camion-citerne. « Après Leclerc et les grandes surfaces, explique Frank Kermarrec, nous voulons, à travers ce déversement, faire pression sur les transformateurs ». « Attention, prévient cet agriculteur, si rien ne bouge, on va monter au créneau avec des actions plus dures ».

 

Source : Le Télégramme de Brest

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...