Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 18:11


le magasin Cora de Hornu vient de recevoir une citation en justice pour manquements graves à l'hygiène. Les faits remontent à août et septembre 2008, lorsque l'Afsca avait effectué deux descentes dans les rayons poissonnerie puis viandes du grand magasin.

Le 28 août 2008, les inspecteurs de l'Afsca, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, effectuent un contrôle au rayon poissonnerie du Cora de Hornu. Ils vont y relever toute une série d'infractions, allant de la température trop élevée des frigos exposant les poissons (10°C au lieu de 4°C) à un problème de traçabilité: aucun document ne permet de faire un lien entre les produits entrants et les produits sortants du rayon. 
Enfin, plusieurs poissons n'ont aucune date limite de consommation. Un procès-verbal est dressé, le gérant est sommé de tout remettre en ordre.


Une semaine plus tard, l'Afsca se présente à nouveau et visite cette fois la boucherie du magasin. Le constat est là tellement inquiétant que les installations seront mises sous scellés durant une demi journée.
Pas de désinfection du matériel, pas de traçabilité des viandes, frigos trop chauds, sans compter des viandes périmées qui traînent à côté des viandes fraîches.


Selon le gérant de cette grande surface, Yves de Bruyn, il s'agit d'erreurs ponctuelles: les étiquettes avaient ainsi malencontrueusement été mal placées ce jour-là, les mauvaises températures des frigos s'expliquaient parce qu'à cette période-là, les personnes normalement responsables de ces rayons étaient en congé.

Les Cora de Châtelineau et de La Louvière ont reçus eux aussi la visite de l'Afsca; ici aussi des manquements avaient été soulevés mais rapidement réglés.

Pour Daniel Marlière, premier substitut du procureur du roi de Charleroi, les poursuites de ce type sont rares, mais se justifient ici parce que le Cora d'Hornu avait déjà reçu en 2006 une visite de l'Afsca qui s'était montrée positive.

Le procès s'ouvre le 24 novembre prochain; la sanction peut aller de plusieurs milliers d'euros par infraction constatée à une peine de prison de 8 jours à 5 ans.



Source: RTBF

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grandes.surfaces - dans Cora
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...