Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 11:17




A en croire les dernières pubs de ­Carrefour, le positif est de retour. «L’angoisse aussi», doivent se dire les cadres en poste à l’étranger du numéro 2 mondial de la distribution.

 Depuis qu’il a pris les rênes du groupe, le Suédois Lars Olofsson s’est en effet lancé dans un audit très pointilleux de ses implantations internationales.

 Cette mission, il la mène flanqué de Pierre Bouchut, le directeur ­financier qu’il a débauché chez Schneider Electric en mars, et de Rémy Baume, un jeune banquier ambitieux passé par Morgan Stanley. Objectif ?
 Vendre des filiales afin de faire remonter du cash aux actionnaires, Bernard Arnault et Colony Capital.


Exaspérés par la chute de l’action Carrefour depuis qu’ils y sont ­entrés en 2007, ceux-ci le poussent à envisager l’abandon de pays mal en point. Le groupe a déjà décidé de vendre la Russie ; la Belgique, l’Italie, l’Argentine pourraient suivre. Voire la Chine et le Brésil, les marchés de demain, mais dont la cession rapporterait gros dès maintenant. En attendant de vendre les bijoux de famille, Olofsson s’attache déjà à rendre un peu de clinquant aux filiales en berne.

 Plusieurs patrons en ont fait les frais.

Première victime : Hervé Clec’h, écarté en mai de la direction du groupe en Inde. Motif ? En deux ans de présence, il n’avait pas réussi à ouvrir le moindre hyper sur place, faute d’avoir pu s’allier avec un partenaire local indispensable à toute implantation. Son successeur, Loïc Dubois, a pris la porte trois mois plus tard. «Comme Clec’h, il n’avait pas le profil de négociateur adéquat», commente un ex-cadre du groupe. Dernier arrivé à New Delhi, en provenance d’Indonésie, Jean-Noël ­Bironneau sait ce qu’il lui reste à faire…


En juillet, Olofsson a poursuivi son été meurtrier en Belgique en remerciant Marc Oursin.
 Celui-ci paie de très mauvais résultats et les grèves qu’il n’a pas su éviter. Il a cédé son poste à Gérard Lavinay, un homme à poigne qui a fait ses preuves en France en pilotant la bascule de l’enseigne Champion en Carrefour Market.
En Pologne, Gilles Roudy a aussi perdu son poste en raison des piètres performances de sa filiale. Il s’est trouvé un point de chute au sein des hypermarchés allemands Real, présidés par une vieille connaissance, Joël Saveuse, ancien baron de Carrefour.
Jean Antoine, jusqu’alors à la tête de la Bulgarie, a récupéré son fauteuil. Cette vague de départs ­touche même la France.
Suite aux mauvais résultats enregistrés chez nous, Alain Souillard, patron des hypers, vient d’être débarqué au profit de Guillaume Vicaire, jusque-là directeur Turquie. Un répit pour son supérieur, Gilles Petit, patron de Carrefour France également menacé.
 Jusqu’au prochain inventaire ?


A ce niveau de management, les départs sont négociés…

Il serait plus qu’intéressant de savoir quels sont les montants versé par Carrefour aux dirigeants débarqués…

Et au final qui paye ces parachutes dorés ?...  


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

commentaires

La redaction de LaRSG 10/12/2009 09:07


Une image qui n’est pas très claire… évidemment.
Depuis le lancement des produits Carrefour Discount, des tunnels entiers de publicité ont été diffusés sur les chaînes nationales en utilisant 4 spots de 20 secondes, déclinés en format court et
repris en ligne. Quatre produits concernés : la farine, le jambon, le chocolat et les pâtes. Lire la suite sur http://larsg.over-blog.com/article-34209451.html


Fred 08/12/2009 11:48


Moi ce qui me fait rire c'est quand carrefour clamait l'ouverture de son 2eme hyper en Russie et 2-3 mois après c'était l'abandon de ce marché.

Après l'abandon total de Carrefour en chine et au brésil mettrai fin au groupe et serait un choix stratégique complètement idiot.


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...