Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 09:08

Carrefour2.jpg

 

 

 
 

Des membres du personnel de la chaîne française de supermarchés Carrefour ont été aperçus en train de changer les étiquettes stipulant la date fabrication sur des emballages de viande dans un magasin de Zhangjiang (nouvelle zone de Pudong, à Shanghai).

 

Le 6 mai, un journaliste d'une chaîne télévisée de Shanghai a ainsi filmé un employé en train de changer des étiquettes. Après avoir sorti du bœuf et du mouton congelé d'un réfrigérateur, on peut le voir déchirer l'emballage et le remplacer par un nouveau.

La date de production sur l'ancien emballage mentionne le 6 mai à 10 h. Le nouvel emballage indique 20 h 30.

 

Le journaliste estime que par ce biais, la compagnie prolonge illégalement de 10 heurs la période de garantie de la qualité.

 

L'agence de Pudong du Bureau administratif de l'industrie et du commerce de Shanghai a annoncé étudier ce dossier.

 

L'organisme de la ville chargé de la surveillance de la qualité mène actuellement une enquête dans les bases logistiques et les succursales de la chaîne Carrefour à Shanghai avant de prendre une décision sur les pénalités à infliger au magasin.

 

Cinq produits périmés ont également été découverts dans le magasin Dia de Chongqing Road North, dans le district de Huangpu, dont deux boissons à base de lait et trois bouteilles de boissons à l'acide lactique. Les produits auraient dû être retirés des étalages plusieurs jours auparavant, explique l'administration.

 

Elle ajoute avoir inspecté les autres magasins Dia de la ville, mais n'a pas constaté d'autres infractions.

« Selon les lois chinoises, la compagnie recevra une amende représentant 5 à 10 fois le prix de vente des produits périmés », précise Wang Wenzhen, directeur de l'agence de Nanjing Road East du bureau de la qualité.

L'administration a annoncé que les produits incriminés seraient détruits.

 

Selon Dia, l'incident est dû à une mauvaise gestion. « Les règlements de la compagnie stipulent que les produits laitiers doivent être vérifiés tous les deux ou trois jours afin de s'assurer que les marchandises expirées sortent des étalages », note Xu Lianlian, responsables des ventes à Shanghai de Dia. « L'employé chargé de ces rayons doit être très négligent. »

Dia a déclaré que ses clients qui achètent un produit périmé recevront une compensation représentant 10 fois la valeur initiale.

 

C'est la deuxième fois en un mois que Dia se retrouve au cœur d'un scandale lié à la sécurité des aliments.

Un peu plus tôt, la compagnie Shanghai Shenglu Food avait été accusée de préserver des pains à la vapeur périmés en ajoutant des substances chimiques illégales.

Ils vendaient leurs produits à dix supermarchés de la ville, notamment un magasin Dia

 

 

source: http://french.china.org

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Carrefour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...