Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 14:53

aldi

 

 

 

Pour exploiter tranquillement ses salariés jetables le leader européen du hard-discount ne s’embarrasse pas des représentants du personnel.

 

Témoignages.


Pour certaines directions « un bon syndicaliste est un syndicaliste morne ». Emoussés par les pressions, provocations, mépris et traquenards quotidiens les représentants du personnel d’Aldi Marché n’ont pas la tache facile.
    Quand l’exploitation des salariés passe par leur assouvissement la moindre contestation doit être brisée.
    Smaïl Khoulali délégué CGT au CE et au CHSCT d’Aldi fête bientôt ses dix ans de boite, une belle longévité pour un syndicaliste d’Aldi. « Chaque matin en arrivant au boulot on se demande ce qui va nous arriver ». Cela peut commencer par un « contrôle tôt ». Car tout chez Aldi a son appellation bureaucratique. Ici la méthode est toujours la même. « Le responsable de secteur reste caché quand on arrive le matin, explique Bamba Mbaye, secrétaire CFE-CGC du CHSCT, puis on ouvre et il surgit sur le parking à fond de caisse et s’arrête au frein à main avant de se jeter sur nous ». Et comme tous les responsables de magasin (RM) ont été braqués au moins une fois, ils sont totalement ébranlés quand le responsable de secteur (RS) inspecte dans les moindres détails le magasin et le bon respect des infinies procédures. Lors d’un « contrôle tard », la même chose mais à la fermeture, Eric Calleya, responsable d’un magasin d’Istres avait laissé traîner des pêches données selon lui le matin par le maraîcher d’en face. Le RS a considéré qu’elles avaient été volées à Aldi et en estimait le prix à 26 euros. Eric Calleya, syndiqué, 53 ans, 13 ans d’ancienneté, a été viré. Il est au prud’homme.

« Faire virer celle là »

 
    A leur arrivée dans la société Smaïl Khoulali et Bamba Mbaye ont connu le même bizutage. « Le RS m’a demandé de faire un "test achat" », se souvient Smaïl en poste à Cavaillon. C'est-à-dire de voler du jambon entre deux packs d’eau avec pour instruction du responsable de secteur « de faire virer celle là ». Une caissière déléguée CGT. « J’ai refusé et depuis je ne progresse pas dans la boite », explique celui qui a pris la relève syndicale de la caissière.
    « Le RS m’avait demandé de mettre un produit périmé dans les rayons d’un magasin pour en virer le responsable, délégué CFE-CGC », se souvient Bamba Mbaye qui avait refusé. Et d’autres histoires : celui qui avait laissé traîner ses clefs de voiture si bien qu’un RS l’avait chargé de marchandise puis avait fait ouvrir le coffre pour crier au vol. Viré. Un responsable de secteur toujours, qui compresse un kiwi d’une main le déclarant invendable.

Travail dissimulé
    Il y a cette cadence de 3 000 articles enregistrés par heure imposée aux caissières. Ces « observations caisse » inopinées où le responsable de magasin note scrupuleusement tout ce qui est hors protocole de la part de la caissière. Protocole intenable.
    Mais il y a surtout cette « valorisation horaire de productivité ». Une VHS qui impose un chiffre d’affaire de 500 euros par heure et par employés. Inatteignable. « Donc on vient travailler pendant les congés, les repos, on arrive plus tôt et on repart plus tard », explique Smaïl Khoulali. Du travail dissimulé, tout simplement, dont le moteur n’est autre que la pression quotidienne sur des salariés serviles terrorisés par le chômage. « On reçoit plus de 600 CV par magasin », assure Bamba Mbaye. Lorsque Aldi jette un salarié par une fenêtre, il y a déjà la queue devant sa porte.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Aldi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...