Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 14:14

 

Une centaine de producteurs de fruits des Pyrénées-Orientales ont déversé samedi matin plusieurs tonnes de pêches aux entrées d'une enseigne de la grande distribution à Perpignan, bloquant totalement son accès aux clients, a constaté un photographe de l'AFP.

A Saint-Victoret (Bouches-du-Rhône), plusieurs dizaines d'agriculteurs ont quant à eux bloqué un supermarché pour dénoncer "l'importation massive de produits étrangers par la grande distribution", a constaté une journaliste de l'AFP.

"Notre but est de faire comprendre que quand on perd de l'argent ça fout les boules. On connaît les périodes où ils font du chiffre d'affaires et on sera là, même s'il ne nous reste que des cailloux à jeter", a expliqué à l'AFP le responsable de la FDSEA des Pyrénées-Orientales, Gérard Majoral.

Déversées aux trois entrées principales par plusieurs camions, les pêches des arboriculteurs roussillonnais interdisaient l'accès au parking de l'enseigne Carrefour, les portes du magasin restant toutefois ouvertes.

Les manifestants ont également incendié des pneus, tandis que la police et les pompiers étaient présents sur les lieux.

"On veut faire prendre conscience à l'Etat que la crise des producteurs de fruits met en péril la ruralité, car dans les Pyrénées-Orientales cela représente 10.000 emplois directs et 52 millions d'euros de volume financier", a ajouté M. Majoral, également administrateur de la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), branche spécialisée de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), principal syndicat agricole.

Selon lui, "le mouvement vis-à-vis de la grande distribution va continuer, notre but est d'être très pénible avec eux pour leur faire comprendre qu'il faut de l'équité dans le commerce, il faut le moraliser, sinon les territoires ruraux tombent en lambeaux".

Les producteurs de fruits, confrontés à une crise liée à la baisse des prix, avaient annoncé jeudi une série d'actions sur le terrain pour "crier leur désespoir".

A Saint-Victoret, brandissant des pancartes telles que "Achetez local, c'est bon pour le moral" ou "Devant les étals, ayez le réflexe provençal", les manifestants -une centaine selon les organisateurs, une soixantaine selon les forces de l'ordre présentes sur place- ont interdit l'accès au parking de l'enseigne Géant Casino avec des pneus jusqu'à midi.

Cette action se déroulait à l'appel de la Fédération départementale des exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA).

En début de matinée, les agriculteurs avaient déversé des fruits et légumes devant le magasin avant de pénétrer à l'intérieur, où ils ont jeté à terre des légumes d'origine étrangère en vente dans les rayons, dont des asperges du Pérou, des poivrons et courgettes d'Espagne ou encore des carottes d'Italie.

Pour le président de la FDSEA des Bouches-du-Rhône, Claude Rossignol, l'objectif est "d'alerter les pouvoirs publics sur le marasme" qui touche la profession en raison de la baisse des prix, tout en appelant les consommateurs à privilégier les produits locaux.

"La grande distribution ne joue pas le jeu, c'est inadmissible, les agriculteurs vont mettre la clé sous le paillasson!", a protesté Manuela Stoffel, présidente des JA du département.

De son côté, la direction de Géant Casino a jugé "totalement inadmissible de saccager les rayons et de bloquer le magasin", selon les propos de Xavier de Fleurac, responsable régional de l'enseigne. "Les produits importés ne représentent pas la majorité de notre assortiment", a-t-il assuré.

Auparavant, une autre action avait été menée dans le Vaucluse, devant l'Intermarché du Thor, à l'Est d'Avignon, où des producteurs ont déversé un camion de pommes devant les portes de l'enseigne.

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grandes.surfaces - dans La mentalité de la grande distribution
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...