Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 15:14

507456.jpg

 

 

 

Quelques semaines après les producteurs de lait, c’est au tour des producteurs isérois de viande bovine de réclamer une meilleure rémunération de leur production.

 

Vendredi matin, 35 d’entre eux ont mené des actions dans des hypermarchés isérois, dont une quinzaine dans les centres Leclerc de Bourgoin-Jallieu et Carrefour de L’Isle d’Abeau, à l’appel des syndicats agricoles FDSEA et des Jeunes agriculteurs.

 

Objectif : rencontrer la direction « pour voir ses factures et vérifier ses marges », contrôler l’étiquetage de la viande bovine, mais aussi informer le consommateur.

 

 

"Aujourd’hui, les prix sont trop bas et loin d’être rémunérateurs. Aujourd’hui, la carcasse nous est achetée à 2,90 € le kilo, alors que, pour nous bouclions notre trésorerie, il faudrait que cela passe au moins à 4 € le kilo", estime un producteur de Paladru.

 

"Cela fait quatre ans que les prix reculent. Je ne parle même pas du pouvoir d’achat des éleveurs... Quel salarié accepterait que son salaire diminue chaque année ?" interroge Jean-Paul Prudhomme, élu de la FDSEA à la chambre d’agriculture.

 

 

Dans les deux hypermarchés nord-isérois, les agriculteurs ont constaté, avec satisfaction, que la majorité de la viande était d’origine française. Pour ce qui concerne les prix, leur avis est plus mitigé.

"Le directeur du centre Leclerc nous a expliqué que la marge minimum était de l’ordre de 23 %, mais qu’elle n’allait pas beaucoup plus haut. Mais il a refusé de nous montrer des factures pour le prouver, détaille Laurent Pégoud, directeur de la FDSEA.

Il faut donc trouver d’où vient l’écart entre le prix payé au producteur et celui que paie le consommateur. Parce qu’on ne trouve pas un morceau de viande à moins de 10 € le kg, quand la viande sort à 2,90 € le kg des exploitations".

 

 

Après avoir reçu des engagements financiers du ministre de l’Agriculture, les producteurs demandent désormais la création d’un observatoire des marges, tout au long de la filière. "Désormais, il faut que la pression se maintienne au niveau national pour que le législateur puisse changer les choses", estime Laurent Pégoud.

Les producteurs rhônalpins se réuniront à nouveau lundi, afin de décider des actions futures qu'ils pourraient mener.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caddyman - dans Leclerc
commenter cet article

commentaires

kiger 27/09/2010 18:49


Décomposition succincte des prix de vente d’une carcasse de bovin

Cours marché Carantan 27/09/2010
Génisses « R » Race à viande 3.20 €

Frais d’abattage et de transport 1.70 €

Taxes 0.20 €

Prix payé par le magasin 5.10 €

Rendement Carcasse 70%

Cout de revient 7.30 €

Frais Rayon Boucherie 1.50 €

Frais Magasin 0.50 €

Marge 0.10 €

TVA 0.05 €

Prix de vente Moyen 9.45 €

Coef Parité Filet 2.95 PVttc 27.85 €

Coef Parité Plat de Cote 0.32 PVttc 3.00 €

CQFD


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...