Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 07:37




Une fois de plus, fruits et légumes se vendent mal, et, une fois de plus, nombre d'agriculteurs sont dans une passe difficile. Samedi matin, Jean-Pierre Marchand, porte-parole de l'association DDMR (Défense du monde rural), a demandé et obtenu une entrevue avec le député de Marmande.


Le fond du problème est toujours le même : « les pratiques de la grande distribution ». Les agriculteurs ont deux griefs principaux : primo le fait que l'on importe des fruits et légumes quand eux-mêmes sont en pleine période de production. Secundo, quand on achète leurs produits, que ce soit à des prix intenables pour eux. Jean-Pierre Marchand a repéré un nouvel exemple édifiant : des salades Batavia, payées 0,18  à leur producteur marmandais, qui se sont retrouvées en rayon dans une enseigne bordelaise à 1,20.


Ces problèmes de fond, récurrents, sont aggravés cette année par les séquelles de la tempête du 24 janvier. Six mois après, les agriculteurs n'ont pas encore perçu les aides attendues. Or, ils ont engagé des frais pour remettre leurs exploitations en route et ont ainsi « asséché » leur trésorerie... C'est dans ce contexte que leurs créanciers (charges sociales notamment), qui avaient d'abord reporté les échéances, commencent à les relancer : « Comment voulez-vous que nous payions ? Ils devront attendre encore ».

Le député a indiqué qu'il avait déjà soulevé ce problème avec le préfet.

Jean-Pierre Marchand était accompagné d'André Dupuy, agriculteur retraité, qui désirait quant à lui évoquer une revendication spécifique des retraités : la possibilité, pour eux, d'effectuer moyennant salaire quelques heures de travail sur les exploitations reprises par leurs enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grandes.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...