Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 16:17



À Granville, les agriculteurs sont indésirables au centre Leclerc. En cause, la crise du lait et un PDG ulcéré de voir son magasin bloqué par des manifestants. Depuis lundi, 180 cartes de fidélité sont rejetées à la caisse. Et toutes appartenant à des clients du monde agricole : actifs ou retraités, syndiqués ou pas. Même une maraîchère en a fait les frais.

 

« L’enseigne Leclerc a des réactions bizarres, vis-à-vis des agriculteurs, qu’ils soient éleveurs de porcs, de bovins, retraités agricoles et, bien sûr, producteurs laitiers, témoigne l’une des « victimes ». En présentant, mercredi, ma carte de fidélité, elle a été refusée. Raison invoquée : ‘ Vous êtes agricultrice, et la direction a décidé de bloquer vos cartes.’ N’est-ce pas un délit de faciès ? »

Et cet autre récit : « Mardi, à la caisse centrale, une personne m’a demandé quel était mon métier. Je lui ai répondu que j’étais agricultrice. Elle m’a dit : ‘ On ne prend plus la carte fidélité des agriculteurs.’»


Le PDG du supermarché, Didier Levionnais, se refuse à tout commentaire. Mais certains clients ont reçu cette explication par écrit, avec sa signature : « Le monde agricole nous a démontré par sa violence verbale et par sa manifestation à bloquer uniquement notre magasin sur le canton granvillais à quel point la haine et le dépit l’emportent sur notre enseigne. Vous comprendrez que nous ne pouvons pas continuer à privilégier, par notre carte, une corporation professionnelle qui nous reproche, sans fondement, les problèmes européens du lait… »

 

Des excuses publiques

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs vont saisir la          commission nationale informatique et libertés (Cnil) pour « utilisation abusive d’informations personnelles et discrimination ». « Le directeur du Leclerc m’avait informé, samedi, qu’il allait sortir de son fichier tous les agriculteurs et agriculteurs retraités, soit quelque 180 noms, indique Pascal Ferey, président de la FDSEA de la Manche. Je trouve choquant qu’il dispose d’autant de données sur ses clients et qu’il détourne l’utilisation de son fichier. Il a franchi les limites. Nous lui demandons de réintégrer ces clients agriculteurs dans sa liste et nous lui demandons des excuses publiques. »

Un « détournement illégal d’informations » que confirme le député UMP de la Manche Philippe Gosselin, commissaire à la Cnil : « Si ces faits devaient être confirmés, il s’agit d’une sanction privée, arbitraire, ne visant pas un individu en rupture contractuelle, mais une catégorie professionnelle. C’est une dérive. Et dans des cas pareils, la Cnil peut faire un contrôle et prononcer des sanctions. On est dans un état de droit. On ne se fait pas justice soi-même. Cette affaire peut aller très loin. »


Interrogée, la direction parisienne de l’enseigne Leclerc précise « qu’il s’agit d’une initiative isolée d’un adhérent indépendant ».


Source : Ouest France

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Leclerc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...