Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 06:32




C'EST à chaque fois la même histoire. Dès que les prix dans l’alimentaire dérapent ou que les tarifs ne baissent pas suffisamment comme c’est le cas aujourd’hui, industriels de l’agroalimentaire, fabricants de grandes marques et distributeurs se renvoient la balle. C’est jamais la faute des grandes surfaces, ni celle de l’industrie (Bien voyons...).

 Au milieu de la bagarre qui dure depuis des mois voire des années, le gouvernement, en l’occurrence, Luc Chatel, tente de jouer les arbitres… sans grand succès. 
Pourtant ce n'est pas la communication qui manque sur la fameuse loi LME...

Après avoir reçu les représentants de l’agroalimentaire, le secrétaire d’Etat a reçu hier la grande distribution.
Tous ont promis juré, la main sur le cœur, que cette fois-ci ils allaient bien baisser les prix.
(Comme l'an passé et comme l'année prochaine...)

Mais, en faisant la lumière sur les grandes marques, les Coca, Danone, Nestlé, Ferrero et autres produits phare, le gouvernement en oublie l’essentiel. Car, de plus en plus le consommateur délaisse ces marques pour se concentrer vers les marques de distributeur (MDD) comme Casino, Pâturage de France (Intermarché), marque U (Système U) ou encore Marque Repère (Leclerc) ou les premiers prix comme Eco +… Chez certains distributeurs comme Casino, les marques propres représentent déjà plus de 50% du volume d’achat. 

Je l'avais déjà fait remarquer sur ce blog dans un article sur les MDD et 1er prix où justement, la marge des distributeurs est beaucoup plus importante que sur les marques nationale...
Le lecteur remarquera l'annonce faite par le nouveau PDG de Carrefour la semaine dernière sur l'augmentation des produits MDD dans toutes les enseignes du groupe...

Or, si ces produits de distributeurs sont en moyenne encore 30% moins chers que les marques nationales, leur inflation est tout simplement insolente. Ce sont les produits qui ont le plus augmenté ces derniers mois alors que les matières premières agricoles ont vu leur prix s’effondrer. D’après Nielsen, les grandes marques ont augmenté de 0,45% en février alors que les MDD ont encore grimpé de 2,6% et les premiers prix de 5,2%. Autrement dit, moins le produit est cher plus il augmente. Et ce sont donc les ménages les plus modestes qui n’achètent que ces produits qui souffrent en premier lieu de cette inflation masquée. 

A l’abri des comparateurs d’achat, moins visibles (pas de publicité), et quasiment ignorés des pouvoirs publics, ces produits de marques distributeurs apportent des marges très confortables aux distributeurs qui chassent progressivement les marques nationales pour inonder les rayons avec leurs propres produits. On comprend mieux pourquoi les distributeurs ont tout intérêt à entretenir cette guéguerre avec les industriels. Il serait temps que le gouvernement s’en aperçoive.


Source: Challenges.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article

commentaires

joubert 21/03/2013 09:17

Actuellement Carrefour propose des vignettes qui permettent d'économisez 80 % sur un certain nombre de couverts ALESSI de la colection Nuovo Milano.
Sur le collecteur de vignettes les prix sont annoncés avec et sans vignettes.
Or après réception de la fiche adressé ar la société F2C chargée du service après vente de cette opération, il s'avère que les couverts proposés dans cette opération sont en inox alors que les prix
affichés sans vignette correspondent à la collection habituelle Nuovo Miano d'Alessi est en acier brillant ce qui n'est ps du tout la m^me chose. Je considère que cette opération est une arnaque et
que nous n'avons aucun point de repère pour savoir si le prix payé avec vignette est intéressant.
Bravo et merci Carrefour

Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...