Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:00




Philippe Mangin.Agriculteuret présidentde Coopde France.

Vous négociez avec la grande distribution, ça ne se passe pas bien ?

La loi de modernisation de l'économie était censée rééquilibrer le rapport de forces avec la grande distribution. J'ai des doutes. La pression exercée par les centrales d'achat est terrible. Et certaines enseignes sont déjà en train de contourner la loi pour préserver leurs marges. En imposant, par exemple, des pénalités exorbitantes lorsqu'il y a des retards dans la livraison liés à des difficultés logistiques.

Les pénalités ne me choquent pas, c'est leur montant qui m'inquiète. C'est un prétexte, une façon pour la grande distribution de retrouver les marges qu'elle n'a pas obtenues dans la négociation. Les agriculteurs et les consommateurs sont les grands perdants. Si on fait une loi, il faut qu'elle soit appliquée. Il faut mettre en place des brigades qui procéderont à des contrôles. C'est la seule façon de freiner la hausse des prix alimentaires dont tout le monde se plaint. Mais les agriculteurs doivent, eux aussi, mieux s'organiser. Ils sont encore trop dispersés.




Cette loi LME à comme défaut d’être faite pour les gros industriels, qui peuvent parfaitement dire NON à la grande distribution… (En France tout est fait pour les entreprises du CAC 40…)

Un hyper, ne peut pas se passer de Coco cola, Nestlé, Fleury Michon, Danone  etc…

 

Mais les PME, les petits fournisseurs ne peuvent rien contre les géants de la distribution…et cette loi est bien sûr inapplicable pour eux…

Dès l’automne dernier quand j’ai commencé mes négociations 2009 avec        le Galec (Leclerc) j’ai compris de suite ce qui allait se passer…

La grande distribution veut récupérer ses marges arrières pour elle d’une manière ou d’une autre…Et ce n’est pas la loi LME qui va l’en empêcher…

Et le consommateur continuera de payer plus cher ses produit de ce qu’il ne devrait…


Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article

commentaires

FANTOMAS 11/01/2011 11:24


Détourner la loi LME est très simple pour les acteurs de la grande distribution (GD).

Plusieurs solutions sont disponibles sans pour autant appliquer des pénalités.

L'objectif est de faire croire à l'administration, qui n'y connaisse rien que les bfa,rfa,remise arrière ne sont que de la réelle prestation réalisée par la grande distib.

Mais noter qu'une marge arrière de plus de 5% est exagéré et que le delta au-dessus de 5% est du cash pour la grande distribution.Le 5%(maxi) correspondant à un pourcentage raisonnable pour toutes
prestations(indexé sur le CA du vendeur).

Le rapport de force mais aussi le besoin des industrielles à vendre leur produit à la GD(qui ont besoin de volume) facilite le détournement de cette loi.

En réalité, cette loi n'est qu'un miroir aux alouettes faisant croire que tous les intervenants du commerce allaient être au même niveau du point de vue financier( règlement ).

Voici les techniques efficaces pour détourner cette Loi :

1 -Valoriser par fournisseur la perte séche de la diminution des délais de réglement :demander simplement la compensation au fournisseur ou la GD déguisera la remise arrière supplémentaire en
prestation.Et cela jusqu'en 2012

2 - Faire supporter le poids du stock au fournisseurs :
stock déporté chez les industrielle,stock en consignation.Cette méthode est transparente pour l’administration...sans information précise aucune détection possible.

3-délocalisé le centre de commande et de règlement hors France ( ex. bureau de sourcing,etc...) pour conserver des délais à plus de 90jours....

Donc, voici des pratiques simples sans pour autant avoir dû faire HEC ou l'ENA...

Juste ce que le Hard discount est capable de faire en toute légalité...

Nous pourrions écrire un livre sur le comportemental de la GD face aux lois...


Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...