Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 14:44

 

 

 

 

C’est le genre de ticket de caisse que les Leclerc, Carrefour, Auchan et autres Intermarché n’impriment jamais. Ils préfèrent nous abreuver de coupons de réduction et nous matraquer de publicité pour leurs promos à tout casser.

 

La hausse des prix ? Pas vu, pas pris. Et pourtant, ce que n’affichent pas les caisses enregistreuses,  un listing retraçant l’évolution des prix, dans un hyper, de plus de 250 produits de grandes marques parmi les plus vendus dans les grandes surfaces. Aucun doute : tout flambe ! Les steaks hachés (+ 42%), les coquillettes (+ 32%). Les filets de maquereau (+ 35%) L’eau de Volvic (+26%)... En trois ans, la hausse moyenne de ce "super Caddie"(*) s’établit à 11,5 %, une valse des étiquettes deux fois supérieure au taux d’inflation calculé par l’Insee pour la période. Plus spectaculaire encore : depuis 2000 (passage à l’Euro !), le grand panier de l’Obs s’est renchéri, en moyenne, à 29%. 

Devant les exigences des centrales d’achats surpuissantes - Leclerc-Système U, Carrefour, Intermarché, Auchan et Casino- se partagent 93% du marché - les industriels n’ont guère eu d’autre issue que d’augmenter sans cesse leur prix à la sortie des usines.

 

Des prestations fictives que les fabricants ont intérêt à régler sans regimber sous peine de voir leurs produits exclus des linéaires. "Le système est pourri. Il a donné naissance à un océan de fausses factures", lance le député UMP Jean-Paul Charié, grand pourfendeur des dérives de la "coopération commerciale".

En 2001, pour tenter de réprimer ces excès, le délit d’"abus de coopération commercial" a été introduit dans le droit par la Nouvelle loi de régulation économique du gouvernement Jospin. Les poursuites menées par Bercy ont abouti à quelques condamnations : en octobre 2006, pour avoir obtenu "des avantages ne correspondant à aucun service commercial spécifique rendu", Système U a été condamné à rembourser 76 millions d’euros. Une somme qui donne une idée des montants en jeu…

 

 En attendant, les consommateurs continuent à pousser leur Caddie dans la jungle des faux "prix bas".

Partager cet article

Repost 0
Published by anti.grande.surfaces - dans Arnaques et combines
commenter cet article

commentaires

alain 30/11/2008 10:08

salut moi la grande distribution je connais apres 20 ans de travail chez carrefour je vois des vert et des pas mures moi qui suis dans un rayon boulangerie les entremets fabriquet un a deux jours avant la mise en vente mais biensure dates du jour le pain fabriques en trop grande quanties pareil remis en rayon le ledemain
et apres de la remballe se qui et logiquement interdit par la loi mais sais grande enseigne font se qu'il veuleux de toute facon il sont prevenue lors d'un controle de la dccrf ou autre donc il vole les consommateurs merci de m'avoir lu

anti.grande.surfaces 01/12/2008 20:14



Et oui, c'est comme à l'armée...Une visite surprise connue 1 mois à l'avance...Un chef de département de chez Leclerc, m'indiquait aussi qu'ils sont prévenu à l'avance des visites surprises des
fraudes et (pire?) des services de sécurités...



Présentation

  • : Le vrai visage de la grande distribution
  • Le vrai visage de la grande distribution
  • : Le ras le bol du discours de la grande distribution, qui nous jure les yeux dans les yeux et la main sur le coeur, qu'elle se bat pour notre pouvoir d'achat... alors que toutes les enseignes font depuis des années d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs...
  • Contact

Vidéos sur la Grande distrib..


 














Recherche

Pages

Emmision À Revoir...